• Mario Ponen dessine «Kuler nu ti zil»
  • Chanel, 18 ans : mon aventure dans la construction
  • Stage à Sheffield Utd : Expérience enrichissante
  • Ketty Lim Ka Lan : une belle aventure nommée Moka'mwad !
  • Swaranjali Group Grand-Bois : une histoire d’engagement
  • Son cas entendu devant le Privy Council : La longue quête de justice de Premchandra Bissonauth
  • Mo’Zar Espace Artistic : leur musique au-delà des frontières
  • Chaleur et perte d’appétit : comment y remédier ?
  • Astérix – Le secret de la potion magique | Tombons dans la marmite
  • Art martial japonais : Une fédération de kendo voit le jour à Maurice

Une histoire d’amour entre deux femmes

girlfriend.jpg

Ishaa Koppikar et Amrita Arora dans une scène chaude

Les salles de cinéma vont être en effervescence avec la sortie mondiale en mai prochain de ‘Girlfriend’ qui traite un sujet jusqu’ici demeuré tabou : le lesbianisme.

L’équipe de production de ‘Baweja Movies’ est actuellement chez nous pour le tournage de ‘Girlfriend’, film qui regroupe Ashish Chowdhry (Qayamat), Ishaa Koppikar, la ‘khallas girl’ de Company, Amrita Arora (Kitne Door Kitne Paas) dans les rôles principaux. Le film, dont 70 % des séquences ont été complétées à Maurice, a été tourné sur le littoral, sur la plage de Gris Gris. Une grande partie du film a aussi été tournée à l’hôtel ‘The Sands Resort.’ Rappelons que c’est ‘Island Filmworks’ qui assure le déplacement de ce groupe indien chez nous.
Réalisé par Karan Razdan, célèbre réalisateur qui nous a donné de bons films à l’instar de ‘Dilwale’, ‘Diljale’, ‘Deewane’, et mis en musique par Daboo Malik, ‘Girlfriend’ sort des sentiers battus en abordant un thème chaud : celui de l’amour entre les femmes, autrement dit l’homosexualité féminine. À part ‘Fire’ de Deepa Mehta, film décrié par les conservateurs de tout poil, et les fondamentalistes hindous en Inde, c’est la première fois que Bollywood ose aborder un thème aussi sensible et miné.
Karan Razdan, le réalisateur du film que nous avons rencontré jeudi à l’hôtel ‘The Sands Resort’, se dit prêt à affronter la censure indienne. “On nous critique souvent en nous disant que nos films se ressemblent; c’est pour cela que j’ai décidé de faire un film différent. Comme ‘Girlfriend’ ne comporte pas de scènes compromettantes, à part son thème chaud, et compte tenu que le lesbianisme est un mode de vie qui existe bel et bien à travers le monde, je ne crois pas que je choquerai qui que ce soit en réalisant un tel film.”
Du côté des artistes, c’est le même son de cloche. “Le monde a tellement évolué que je ne pense pas que ce film fera l’objet d’une controverse,” nous diront Ashish, Ishaa et Amrita en choeur. “Cependant, dans la vie réelle, le lesbianisme n’est pas pour moi, car je suis une ‘full man eater’”, ajoute Ishaa Koppikar, la vamp de ‘Qayamat’ avec une pointe d’espièglerie.


Celle-ci arborera un look totalement différent dans ‘Girlfriend’, film qui raconte l’histoire de deux amies d’enfance. Tania (Ishaa Koppikar) et Sapna (Amrita Arora) sont très proches l’une de l’autre. Un beau jour, Tania se rend à l’étranger pour poursuivre ses études. À son retour, elle découvre son amie dans les bras de Armaan (Ashish Chowdhry). Tania, qui a toujours eu, en secret, un penchant pour Sapna, n’accepte pas que ‘sa petite amie’ devienne celle d’un autre. Elle est prête à tout, même à tuer, pour briser le couple. Parviendra-t-elle à ses fins? C’est ce que vous découvrirez en allant voir le film dont la sortie est prévue en mai.





Deux questions à ...
Ishaa Koppikar
Q. Aimez-vous votre image de sex-symbol ?
R.
Oui, je suis fière de mon image et je n’hésiterai pas à montrer mon corps pour les besoins du film même si dans ‘Girlfriend’, j’ai des allures de garçon manqué contrairement à mon look dans ‘Qayamat’ et ‘Company’.
Q. Appréciez-vous la tournure de votre carrière ?
R.
Oui, comme je suis issue d’une famille de médecins, c’est un coup de chance que j’ai fait une percée au cinéma. Même si j’aurais aimé avoir des films comme ‘Kuch Kuch Hota Hai’, je n’ai pas à me plaindre car je tourne actuellement dans ‘Krishna Cottage’ un film d’horreur, ‘Intekaam’, un thriller psychologique, ‘Humraahi’, une idylle romantique et ‘Rakht’, un film d’horreur.


Amrita Arora
Q. Pensez-vous que l’“overexposure” est nécessaire au cinéma?
R.
Je n’ai rien contre l’idée de me dévêtir devant la caméra. Je suis plutôt pour l’exhibitionnisme, ce qui contraste totalement avec l’image que j’ai donnée dans mon premier film, ‘Kitne Door Kitne Paas’, où j’incarnais une fille traditionnelle.


Q. Quels sont vos prochains films ?
R.
je jouerai dans ‘Rakht’, un film d’horreur, ‘Deh’, un drame émotionnel et ‘Team-The Force’, un film d’action.


Ashish Chowdhry
Q. À part ‘Girlfriend’, quels autres films tournez-vous ?
R.
Je joue actuellement dans ‘Shaadi Ka Laddoo’, une comédie, ‘Kabhi Bhi Kahi Bhi’, un thriller et ‘Enjoy’, un film anglais qui sera produit par le célèbre danseur, Javed Jaffrey.
Q. Vous semblez être un préféré de Harry Baweja qui vous a donné votre première chance en tant qu’acteur et maintenant vous jouez dans un de ses films. Vos commentaires.
R. Harry Baweja est un ‘godfather’ pour moi. C’est lui qui m’a donné ma première chance en tant qu’acteur et je suis très reconnaissant envers lui.


Yasmeen Bhugaloo

Archive: