• Diabétiques : quelques conseils pour un hiver sans souci
  • Association féminine pour saisir l’avenir : un engagement citoyen et solidaire
  • Jocelyn Chan Low : «La jeune génération, sans doute en raison d'un avenir plus qu'incertain, est plus encline à contester le statu quo»
  • Accusé d’avoir comploté pour faire braquer la bijouterie de son époux - Reeta Moosahur : «Enn polisie inn zwe enn move rol ek mwa»
  • À ne pas rater : et de deux pour des grosses séries à venir !
  • Atypik Cafe : les «nanas» pas comme les autres d’Axel Surette
  • Accidents fatals à Belle-Vue Maurel, Sainte-Croix et Mahébourg : douleur et stupeur après la mort tragique de quatre personnes âgées
  • Héroïne, haschisch, cannabis… : une semaine riche en saisies
  • REVOLT : trois line ups pour un album métal
  • Priyadharshini Radha : d’amour et de pâtisserie

Santé oculaire : ENL sensibilise les pêcheurs

Michael Andy, pêcheur chez Notre Dame de Baneux Fisherman Cooperative Society, portant fièrement ses lunettes polarisées Helios.

C’est connu : une surexposition aux rayons ultra-violets du soleil abîme les yeux. Parmi les personnes les plus affectées, l’on trouve les pêcheurs. C’est pourquoi, le groupe ENL a mis en place une campagne de sensibilisation à la santé oculaire, destinée aux professionnels de la mer, en collaboration avec le Rotary Club de Phoenix (RCP) et la Mauritius Fishermen’s Co-operative Federation (MFCF). 

Cette initiative, qui se veut à la fois sociétale et environnementale, comprend également la remise de lunettes de soleil polarisées (offrant 100 % de protection) aux pêcheurs. Ces lunettes de la marque Helios sont fabriquées par Plastinax Austral – filiale d’ENL – à partir de déchets plastiques recyclés.

 

Les premières distributions ont eu lieu à Grande-Rivière-Sud-Est et à Trou-d’Eau-Douce, le dimanche 5 septembre, en présence des membres des trois organismes. Précédées par une séance d’explication animée par l’ophtalmologue Harsha Pathak, membre du RCP et bénévole dans ce projet. «La vision est un sens capital et il est primordial de se protéger les yeux. Les professionnels de la mer sont doublement exposés aux rayons UV et aux reflets du soleil sur la mer et le sable. Les rayons UV sont très puissants et peuvent abîmer les tissus oculaires au fil des années, entraînant diverses pathologies comme la cataracte, la kératite et, à la longue, la perte de la vision, entre autres. L’exposition aux UV a lieu même par temps couvert ou lorsque nous pensons être à l’abri du soleil sous un arbre. Il est donc important de porter des lunettes solaires adéquates. Celles offertes par le groupe ENL sont polarisées et offrent une protection à 100 %. Il est important de bien porter ses lunettes solaires à chaque sortie de pêche ainsi qu’un couvre-chef pour une protection optimale», a-t-elle expliqué à la centaine de pêcheurs qui avaient fait le déplacement le dimanche 5 septembre.

 

Cette campagne se décline sur trois axes, explique Shyama Soondur, Head of Communications du groupe ENL : «La sensibilisation à la santé des yeux, la distribution de lunettes de soleil polarisées pour aider les pêcheurs à se protéger les yeux, et la démonstration que s’ils sont souvent sources de problèmes, les déchets peuvent aussi être revalorisés pour faire partie des solutions aux maux de notre temps. De plus, nous avons choisi les pécheurs car ils sont aussi parmi les plus exposés aux rayons du soleil et aux dommages qu’ils peuvent causer.» Ainsi, ajoute-t-elle, Plastinax a recyclé en moyenne cinq bouteilles en plastique d’un litre pour fabriquer une paire de lunettes de soleil. Et au total, 1 850 lunettes de soleil polarisées seront offertes aux pêcheurs du pays, ce qui correspond à environ 9 250 bouteilles qui ont été déviées des centres d’enfouissement.

 

«La communauté des pêcheurs est reconnaissante envers le groupe ENL et le Rotary Club de Phoenix pour cette campagne de sensibilisation et ce magnifique cadeau. Nous, professionnels de la mer, sommes doublement affectés par les rayons UV du soleil. Protéger notre vue, c’est donc protéger notre profession», a déclaré, pour sa part, France Andy, président de la MFCF.

 

La campagne se poursuivra chaque dimanche jusqu’au 26 septembre, dans diverses régions côtières.