• Somayah Seetanah, 88 ans, mortellement poignardé lors d’un vol : Des adieux émouvants à «un homme droit et sans histoire»
  • Moi, gay et mes rêves pour mon île
  • Football Local : Ciel gris sur la MFA
  • De De Pyar De : L’amour est une ordure
  • Accidents fatals : Geeantee Rajeeb perd son fils et son époux à 15 ans d’intervalle
  • Actions et vérités
  • Concours Konpoz To LaMizik : c’est parti pour durer !
  • La vie de fashionista de Véronique
  • Laferm Coco ; c’est trop «dilo koko»
  • Red Bull Neymar Jr’s Five 2019 : Joker Wind valide sa participation

Samsung présente un futur alléchant et coûteux

Le mercredi 20 février, Samsung a dévoilé officiellement son line-up haut de gamme pour le futur. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il faudra beaucoup dépenser pour toutes ces belles choses mobiles.

Galaxy Fold

 

Cette nouvelle mode sera-t-elle un succès ? Samsung a présenté en grande pompe son prochain portable pliable, le Galaxy Fold. Comme prévu, il dispose d’un écran OLED de 4,6 pouces qui peut atteindre une diagonale de 7,3 pouces. La présentation laisse présager une expérience fluide, avec de la puissance, comme le confirme la fiche technique : six capteurs photo, batterie de 4280 mAh, 12 GB de RAM, 512 GB de stockage, entre autres.

 

Il faudra casser sa tirelire (ou plusieurs si vous en avez) pour acheter ce portable futuriste. Car le tout est vendu à près de 2 000 euros (plus de Rs 70 000). La sortie mondiale est prévue en mars-avril.

 

Galaxy S10

 

 

Voici le nouveau fleuron du constructeur ! Samsung n'a pas voulu faire les choses à moitié et reste dans la continuité. En tout cas, il y a de la puissance et de belles choses dans ce S10 : le design va à contre-courant de la mode actuelle – pas d'encoche pour les caméras selfies, ces dernières se trouvant «troués» sur l'écran. Justement, l'écran, de 6,1 pouces, reste AMOLED, avec une résolution de 3040 x 1440 pixels.

 

Autre nouveauté : les écrans incluent la norme HDR 10+ que vous pourrez activer, comme sur les télés dernier cri, où la palette de couleurs est redéfinie pour encore plus de naturel. Sinon, comme prévu, les S10 embarquent la dernière puce Snapdragon 855 ou Exynos 9829, 3400 mAh de batterie, 8 GB de RAM, un capteur d'empreintes sous l'écran, trois caméras arrière – grand-angle de 12 mpx, ultra-grand-angle de 16 mpx et 12 mpx avec technologie téléphoto zoom spécial –, avec recording vidéo allant jusqu'en 4k à 60 images par seconde, caméra avant de 10 mpx, le tout tournant sous Android Pie, sans oublier une prise jack de 35 mm.

 

Les premières livraisons se feront dans le monde début mars, à partir de 900 euros (environ Rs 35 000). Et pour les férus de connexion rapide, il existe aussi un modèle qui inclut la connexion 5G. Aussi au programme, en plus d'une fiche technique identique au S10 : le wi-fi 6, nouveau benchmark pour ce genre de connexion, une batterie plus grosse de 4500 mAh, et un système de super fast charge qui ridiculiserait le quick charge d’usage.

 

Galaxy S10+

 

Comme d'habitude, il y a une version + pour un haut de gamme de Samsung. Et le S10+ ne déroge pas à la règle d'usage, avec un écran plus grand, de 6,4 pouces, une version avec 1 TB de stockage interne et une batterie plus large de 4100 mAh. On note aussi une caméra avant de 8 mpx en ajout sur ce 10+, pour les modes portrait. Bien sûr, pour le prix, c'est plus cher, 1 000 euros (presque Rs 40 000).

 

Galaxy S10e

 

Sa fiche technique est peut-être plus light que les autres mais le S10e, qui se positionne comme le concurrent direct de l’iPhone XR, en a pas mal dans le ventre. Si l'écran est plus petit (5,8 pouces), il reste tout de même OLED avec l'option HDR 10+ pour le rendu de la palette de couleurs. Sinon, deux caméras arrière (12 et 16 mpx grand-angle, la caméra téléphoto avec zoom passe à la trappe), capteur avant de 10 mpx, lecteur d'empreinte sur la tranche droite, plus petite batterie de 3100 mAh, 6 GB de RAM, 128 GB de stockage, prise mini-jack, le tout sous Android Pie. Le tout est en vente à Rs 750 euros (environ Rs 29 000).

 

Et d’autres produits…

 

Attention, il n’y avait pas que des portables haut de gamme au programme. Le nouveau Galaxy Watch, dont la grosse nouveauté est l'ajout d’un moniteur pour la tension artérielle, a aussi été présentée. Sinon, les fiches techniques sont sympathiques : un écran AMOLED de 1,1 pouce, de résolution 360 x 360 pixels, puce Exynos 9110, 768 MB de RAM et 4 GB de stockage. Sont aussi prévus : les Galaxy Pods qui se la jouent comme les airpods d’Apple, avec un son qu'on nous décrit comme Premium, que ce soit pour écouter de la musique ou pour téléphoner.

 


 

Xiaomi contre-attaque

 

 

La compagnie chinoise n'a pas peur de rivaliser avec un géant comme Samsung. En d'autres termes, Xiaomi a présenté son prochain portable haut de gamme, le Mi 9, lors d'une conférence en Chine le 20 février. La fiche technique indique la puissance : écran OLED de 6,39 pouces, puce dernier cri Snapdragon 855, 6, 8 ou 12 GB de RAM, stockage de 128 ou 256 GB, avec caméra avant de 20 mégapixels et trois caméras arrière de respectivement 48, 16 (grand-angle) et 12 (avec Zoom X2), le tout avec une batterie 3300 mAh et fonctionnant sous Android Pie.

 

Il y aura aussi deux variantes pour le Mi 9. Tout d’abord le Mi 9 Pro, qui vient avec la même fiche technique mais avec 12 GB de mémoire vive, 256 GB de stockage et surtout un dos transparent. Et enfin, le Mi 9 SE aura un écran plus petit (6 pouces), une puce Snapdragon 712, 6 GB de RAM, 64 ou 128 GB de stockage et une batterie 3070 mAh.

 

Le Mobile World Congress, grand salon du mobile, qui se tiendra du 25 au 28 février à Barcelone, verra Xiaomi proposer des prises en main plus en profondeur de son mobile. Selon la rumeur, le portable devrait être commercialisé en Europe dès sa présentation au salon.

 

Les prix devraient être plutôt abordables : 500 euros (Mi 9), 600 euros (Mi 9 Pro) et 260 euros (Mi 9 SE), soit environ Rs 20 000, Rs 23 000 et Rs 10 000 respectivement.