• Slam national : le triomphe du Ninja rodriguais et de son équipe
  • La pratique du sport, bénéfique pour la fertilité
  • Boxe – Assemblée générale élective : pas de nouveau mandat pour Indiren Ramsamy
  • Entrepreneures : «Déployez vos elles» avec Lottotechseeds
  • Concert «Bizin Solider Toultan» : artistes et citoyens se mobilisent pour les squatters
  • Vol et agression au cutter : l’ex-champion de boxe Mervin Aza fait encore parler de lui
  • Crise économique : comment je me suis recyclée
  • La passion de Shenaz Burkutally pour la pétanque
  • Martine Malabar : Sweet Cannelle, sa plus belle aventure
  • Mike Perrine succombe à ses blessures onze jours après son accident : les interrogations de sa compagne Queency

Samsung Galaxy Z Flip : du pliable, si on peut se le permettre

On plie et on met dans la poche… ou pas. Après un Galaxy Fold au lancement un peu chaotique de par des problèmes de design qui cassaient l’appareil, voici que nous vient le plus sûr mais tout aussi cher Galaxy Z Flip, avec tout de même des arguments pour convaincre. 

Performant

 

Si l’extérieur pliable a de quoi intriguer, à l’intérieur, ça se débrouille très bien, même si on aurait souhaité davantage pour un portable de cette trempe et à ce prix. On a donc un bel écran AMOLED pliable avec une diagonale de 6,7 pouces, une puce Snapdragon 855 (avant dernier cri), 8 GB de RAM, 256 GB de stockage non-extensible, des caméras de 12 mpx (normale et grand-angle), une caméra selfie de 10 mpx, une batterie de 3 300 mAh, le tout sous Android 10, avec la surcouche de Samsung. On devrait donc avoir des performances très solides. Par contre, attention à l’autonomie, avec une batterie un peu en dessous de ce que l’on peut attendre d’un portable premium.

 

Joli…

 

Le design est très travaillé, il faut l’avouer. S’il est déplié, le Z Flip reste assez classique dans l’ensemble. Mais une fois plié en deux, on a droit à un petit écran pour les notifications, la batterie, etc., et l’on peut aussi activer la caméra. On peut prendre un appel une fois le smartphone plié mais le son ne sera disponible qu’en mode haut-parleur. La prise en main vous demandera aussi un petit temps d’adaptation pour plier et déplier l’appareil d’une seule main. Bon, on vous demandera également de prendre soin de cet appareil car si le tout semble plutôt solide et bien foutu côté design, le Z Flip devrait rester un appareil fragile. Alors attention, surtout si vous prenez en compte le prix du portable...

 

… mais cher

 

Comme vous le devinez, cette nouvelle technologie a un prix à payer. Et il est plutôt cher ce prix, puisque le Z Flip est en vente chez les revendeurs à Rs 65 990. Bonjour la tirelire qui se casse !