• Ashar Sobratee condamné à 39 ans de prison pour le meurtre d’Ayaan, 2 ans - Adil, le père du garçonnet : «Aucune sentence n’apaisera ni mon chagrin, ni ma colère !»
  • Boulangers : après les menaces, l’espoir
  • Débats budgétaires : un marathon houleux
  • Michael Lalljee nous ouvre les portes du «Gardien du Robinet d’Or»
  • Vidéos montrant des tortures policières : lueur d’espoir pour Krishna Seetul et David Jolicoeur
  • Décès de Gilbert Rousset : poignants adieux à une grande figure du turf
  • Chair2chair : la santé mentale au cœur de l’action
  • Naomi Buan & Cyril Rasoamanana : en attendant de passer le flambeau aux prochains Gold Faces…
  • Salam mister Joe !
  • Les Komiko ont leur site pour voir toutes leurs productions !

[ PUBLI-REPORTAGE ] Hypertension : Ne vous laissez pas surprendre par cette maladie !

Le gros danger avec l’hypertension artérielle, c’est que c’est un mal silencieux. Car elle ne présente pas de symptômes évidents. Et pourtant elle est loin d’être banale. Elle peut même endommager certains organes vitaux. A l’occasion de la Journée mondiale de l’hypertension artérielle (le 17 mai), le Dr Sunil Gunness, chirurgien cardiaque et Président de la Heart Foundation (Mauritius), revient sur les gestes qui protègent.

Qu’est-ce que la tension artérielle?

 

Pour faire court, c’est la pression avec laquelle le sang circule à l’intérieur de nos artères. En gros, à chaque fois que le coeur bat, il propulse le sang vers les artères. Les muscles de la paroi artérielle se contractent à leur tour pour assurer la circulation sanguine vers l’ensemble de l’organisme. Et quand cette pression est constamment trop forte, on parle d’hypertension artérielle. À savoir qu’un Mauricien sur trois souffre d’hypertension artérielle. *

 

Comment la mesure-t-on ?

 

En sus de la fréquence cardiaque, le tensiomètre indique deux chiffres. Le premier chiffre correspond à la pression systolique qui indique la pression dans l’artère avec laquelle le coeur se contracte. Le deuxième chiffre correspond à la pression diastolique qui indique la phase où le coeur se relâche pour se remplir à nouveau de sang. La pression artérielle est dite normale lorsqu’elle est autour de 13/9.

 

Quelles sont les causes de l’hypertension ?

 

Beaucoup de choses peuvent contribuer à l’hypertension mais surtout une mauvaise hygiène de vie : une alimentation de plus en plus salée, la sédentarité, l’obésité, le stress, l’abus d’alcool, le tabagisme…

 

Le saviez-vous ?

 

Le risque d’hypertension augmente avec l’âge car en vieillissant, les artères perdent de leur élasticité. Par ailleurs l’hypertension peut aussi être héréditaire. Si dans la famille, un parent en souffre, il y a un risque pour les enfants aussi.

 

Les signes qui peuvent alerter ?

 

Les maux de tête. Les douleurs au niveau de la nuque. La fatigue. Le vertige. Les douleurs thoraciques. Les troubles visuels. Les difficultés respiratoires.

 


 

Les complications de l’hypertension ?

 

Le risque d’insuffisance rénale

Lorsque les artères sont affectées, les reins ne peuvent plus effectuer correctement leur travail, jusqu’à parfois devoir avoir recours à la dialyse.

 

Le risque d’infarctus

Lorsque le coeur a besoin de pomper plus de sang dans le corps, il se fatigue, ce qui à la longue peut causer une insuffisance cardiaque. L’hypertension peut aussi causer l’obstruction des artères.

 

Le risque d’accident vasculaire cérébral

Lorsque les parois artérielles sont soumises en permanence à une pression élevée, les vaisseaux sanguins dans le cerveau peuvent se rompre et provoquer un saignement et donc un AVC.

 

Les troubles de la vision

Une haute pression peut endommager les vaisseaux sanguins de la rétine et affecter les yeux et la vue.

 


 

Il faut redoubler de prudence si…

Attention, plus on a de maladies associées : hypertension, diabète, acide urique, cholestérol… plus on a de grands risques de développer des maladies cardiovasculaires.

 


 

Pour mieux contrôler sa tension

 

Réduire le sel

Le sel est partout… dans les plats préparés, les biscuits, la charcuterie, le pain, les petits gâteaux. Il est important de le réduire car il retient l’eau et cette rétention d’eau fait monter la tension.

 

Se méfier du sucre

En diminuant le sucre, on évite plusieurs maladies mais aussi l’obésité et les complications qui y sont liées. Car quand on est en surpoids, le coeur doit pomper plus de sang avec une certaine pression et cela peut causer une hausse de tension.

 

Diminuer le gras

Il faut absolument éviter les aliments gras qui entraînent le mauvais cholestérol, qui lui-même fragilise les artères et fait donc grimper la tension artérielle.

 

Privilégier les fruits et les légumes

 

Consommez des aliments qui font baisser la tension à l’instar des fruits colorés comme la goyave, l’ananas, mais aussi l’ail, le limon, le margoze, le persil, le brède mouroum, l’épinard…

 

S’hydrater

Boire de l’eau permet, entre autres choses, le renouvellement des cellules.
Il y a aussi les produits laitiers. Ceux enrichis de stérols végétaux, aident à faire baisser le taux du mauvais cholestérol. Un lait enrichi en potassium aide également à stabiliser la tension artérielle.

 

Miser sur les activités physiques

Pour une bonne santé, rien n’est plus efficace qu’une alimentation saine associée à au moins 30 minutes d’activités physiques par jour. Essayez donc la marche. 10 000 pas par jour, c’est ce que recommande l’OMS.

 

Gérer son stress

Lorsqu’on est stressé, notre corps sécrète de l’adrénaline, qui provoque une constriction des artères et exerce donc davantage de pression sur elles. Etre constamment anxieux nuit à la santé et à la qualité de vie. D’où l’importance de trouver des solutions pour se détendre.

 

Arrêter la cigarette

Surtout on dit non au tabac car il rend les artères plus rigides et accélère leur vieillissement.

 

Rire

C’est le conseil bonus. Le rire est excellent pour la santé. Il sécrète de l’endorphine, ce qui dilate les artères et abaisse la tension.

 


À retenir

 

Si votre médecin vous prescrit un traitement pour contrôler votre hypertension, suivez-le à la lettre. Et n’oubliez pas, seul le médecin peut changer les doses ou arrêter les prescriptions.

 

* The trends in Diabetes and Cardiovascular Disease Risk in Mauritius, The Mauritius Non Communicable Diseases Survey 2015, Ministry of Health & Quality of Life.

#EcoutToLeker #YourHeartActNow