• La vie de... fashionista d’Amanda
  • La PS5 rend impatient
  • Tennis de table - formation : ouverture d’une école à Port-Louis
  • Pétanque – Championnat national doublette mixte : Wong et Sookharry conservent leur titre
  • 15 ans du Collectif Arc-en-Ciel : Mon meilleur souvenir autour d’une Marche des Fiertés
  • Le «kombucha» : à adopter ou à éviter ?
  • Techno - Huawei Y8P : joli et pas cher
  • Huawei Matebook : salut les (petits) musclés !
  • Un million de repas redistribués : réduire l’insécurité alimentaire, le pari de FoodWise
  • Anil Digumber : la Case 75, une histoire de cœur

Psoriasis : quoi consommer, quoi éviter ?

Pour diminuer les symptômes de cette maladie de la peau, la nutritionniste Aroushinee Goorapah conseille la consommation de produits adéquats.

Cette maladie inflammatoire de la peau, incurable pour l’instant, peut toucher n’importe qui, à n’importe quel âge. Toutefois, une alimentation adéquate peut aider à réduire l'apparition de plaques sur la peau. Conseils de la nutritionniste Aroushinee Goorapah.

Les traitements médicaux ont pour but de diminuer les symptômes de la maladie. Mais un régime alimentaire adapté peut aussi y contribuer… «Le psoriasis est une maladie inflammatoire auto-immune», explique la nutritionniste Aroushinee Goorapah. «Mais une alimentation adaptée peut aider à gérer correctement cette affection inflammatoire.» Ainsi, des aliments anti-inflammatoires sont à privilégier. Car ils contribuent également à prévenir le psoriasis. Voici cinq groupes d’aliments à inclure dans son régime alimentaire.

 

Fruits et légumes

 

Il est recommandé de manger des légumes à feuilles vertes, comme le moringa (bred mouroum), le bok choy (bred tompous), le cresson, les carottes et les légumes les plus courants présents sur le marché comme le patole, la pipangay et les épinards qui sont remplis de vitamine C, de vitamine E, de bêta-carotène et de sélénium. Les fibres des légumes contrôlent également le taux de sucre dans le sang et, par conséquent, l’inflammation chez les personnes diabétiques est moins sévère et devient gérable.

 

Noix et graines

 

Les noix, y compris les arachides non salées, les amandes, les noix de pécan et de macadamia, entre autres, contiennent beaucoup de graisses saines. Surtout lorsqu’elles sont consommées dans leur forme naturelle. Par exemple, des noix grillées ou bouillies, sans ajouter d’autres graisses malsaines, sont bénéfiques lorsque l’on souffre de psoriasis car elles sont anti-inflammatoires.

 

Poisson gras, riche en oméga-3

 

Le saumon, la sardine, le thon et le maquereau sont d’excellentes sources d’acides gras oméga-3. Par conséquent, ces poissons sont extrêmement bénéfiques pour les personnes souffrant de psoriasis.

 

Herbes et épices riches en antioxydants

 

Les herbes et les épices comme le thym, le romarin, les feuilles de basilic et la sauge contiennent des fabricants bioactifs tels que les flavonoïdes, l’arginine, la thymonine et la lutéine, qui sont d’excellents antioxydants qui aident à lutter contre le psoriasis.

 

Des sources de graisses saines

 

Les graisses saines, telles que l’huile de canola, l’huile de colza, l’huile d’avocat et l’huile d’olive, sont anti-inflammatoires.

 

Les aliments à limiter

 

Lorsque l’on souffre de psoriasis, il est impératif de limiter, voire d’éviter, les aliments qui sont inflammatoires. À l’instar des aliments transformés et raffinés.

«Tous les aliments riches en graisses saturées et en huile sont à proscrire du régime alimentaire. On considère aussi que les aliments riches en sel, en sucre et en additifs aggravent le psoriasis, en particulier chez les diabétiques. Car la glycémie augmente et la maladie est plus difficile à gérer», explique la nutritionniste Aroushinee Goorapah.

 

La viande très grasse peut aussi être inflammatoire et aggraver le psoriasis. «Manger beaucoup de viande rouge déclenchera des radicaux libres dans le corps, ce qui n’est pas recommandé chez les personnes atteintes de psoriasis. Car les radicaux libres sont un marqueur inflammatoire. Mais il y a aussi l’alcool et la cigarette qui, eux, libèrent beaucoup de toxines dans le corps. Un excès peut donc être inflammatoire.»

 

De ce fait, il est conseillé d’adopter non seulement un régime alimentaire en adéquation avec le psoriasis mais d’opter également pour un mode de vie plus sain. Notre interlocutrice recommande : «Si vous êtes en surpoids, il est recommandé de perdre les kilos en trop. De cette façon, votre corps libèrera moins de marqueurs inflammatoires et la prise en charge du psoriasis sera meilleure. Dans l’ensemble, il est recommandé de consommer beaucoup de fruits et légumes. Mangez des céréales, faites de l’exercice régulièrement et privilégiez l’eau comme boisson principale au lieu de boissons sucrées riches en sucre et en additifs ou colorants, qui peuvent être inflammatoires. Et surtout, gérez correctement votre niveau de stress.»

 


 

Bio express

 

Aroushinee Goorapah est diplômée de la faculté de médecine et des sciences de la santé de l’université de Stellenbosch, en Afrique du Sud, et est titulaire d’un Bachelor of Science en nutrition et diététique. Son cheval de bataille est la prévention des maladies non-transmissibles et elle croit fermement que la nourriture doit être le médicament du corps. Aroushinee Goorapah est joignable au 5831 1138 ou par mail : aroush1894@gmail.com pour une prise de rendez-vous à son cabinet privé, à Quatre-Bornes. Vous pouvez aussi suivre sa page Facebook et le compte Instagram @daytodaynutrition pour des conseils nutritionnels.