• Entrepreneur de l’année : Julien Faliu : Expat.com, sa petite entreprise qui ne connaît pas la crise
  • Judo – Hong Kong Asian Open 2019 : Une cinquième place prometteuse pour Legentil
  • Stéphanie Favier et Paco : Passionnés d’art et de créativité
  • Allégations de violence policière meurtrière | Le frère de Khaleel Anarath : «Il craignait pour sa vie en détention»
  • Contestation d’une loi visant la communauté gay | Abdool Ridwan Firaas Ah Seek : «L’article 250 concerne tout le monde, pas que les personnes de la communauté LGBT»
  • Firoz Ghanty, l’artiste par les artistes
  • Collision mortelle à St-Aubin : Jean Daniel Perrine ne verra pas grandir ses jumelles
  • Pradeep Roopun et Eddy Boissezon au château du Réduit : Regard d’observateurs sur des nominations qui suscitent de vives réactions
  • N’est pas rassembleur qui veut !
  • Nicolas Fanny : D’un défi à l’autre

Oto-rhino-laryngologie : des troubles sournois à détecter

Bronchiolite, otite, angine, oreillons, rhinite… Ce sont autant de maladies liées à la zone des oreilles, du nez et de la gorge. Une zone qui est souvent la cible privilégiée de nombreux virus et bactéries. Comment reconnaître les symptômes d’un trouble ORL (oto-rhino-laryngologique) et les traiter ? Le Dr Yashir Peerbaccus, consultant ENT (Ear-Nose-Throat) au Wellkin Hospital, nous en dit plus…

Ils courent, ils courent… En ce moment, les troubles ORL courent un peu partout. Saison hivernale oblige ! Ils constituent l’une des premières causes d’infection chez les enfants qui sont particulièrement touchés actuellement mais sont aussi aux premières loges s’agissant de la prescription d’antibiotiques. Pour autant, les infections liées aux oreilles, au nez et à la gorge (parfois en même temps) ne sont pas facilement reconnaissables. Leurs symptômes sont qualifiés de sournois, ce qui rend leur détection difficile.

 

«Les maladies ORL sont souvent présentes chez les adultes comme chez les enfants. Il est important de pouvoir identifier les symptômes de leur apparition pour éviter toute complication et ainsi apporter un traitement efficace dans les plus brefs délais, surtout chez les enfants», précise d’emblée le Dr Yashir Peerbaccus, consultant ENT au Wellkin Hospital. Il nous indique comment faire.

 

Symptômes et conséquences :

 

Nez : les écoulements nasaux fréquents avec des rhino-pharyngites, qui sont des infections très fréquentes des voies respiratoires et des bronchites, sont des signes non négligeables. Vous constaterez que l’enfant qui a une obstruction nasale a une prédominance de respiration buccale qui cause des faciès adénoïdiens : malformation dentaire, incidence accrue d’avoir des caries, manque de croissance de la mandibule qui porte les dents inférieures. De plus, un enfant qui a un problème respiratoire est souvent sujet à des ronflements et au sommeil agité.

 

Gorge : au niveau de la gorge, les angines à répétition sont des symptômes annonciateurs, tout comme l’hypertrophie des amygdales. Toutefois, les angines à répétition chez l’enfant peuvent aussi être le résultat d’une utilisation abusive des antibiotiques. L’hypertrophie des amygdales est souvent une cause de troubles du sommeil chez l’enfant, qui peut avoir pour résultat l’apnée de sommeil.

 

Les conséquences de celle-ci sont bien documentées chez l’adulte. Les études restent encore à être réalisées pour les enfants. Toutefois, vous noterez chez l’enfant souffrant de l’apnée du sommeil qu’il est souvent fatigué le matin, avec des difficultés à sortir de son lit, des yeux cernés,  une somnolence en journée ou alors une agitation et des troubles du comportement afin de rester éveillé. Il a souvent des difficultés à se concentrer en classe et peut être considéré comme un enfant turbulent. Tout ceci influe évidemment sur sa performance académique.

 

Oreilles : les surdités et les otites à répétition sont souvent les premiers symptômes d’une maladie de l’oreille. Il faut noter que, quand il a une persistance de liquide derrière le tympan, cela fait baisser l’audition. Si cette condition passe inaperçue et dure assez longtemps, cela peut entraîner un retard dans le développement du langage et de la parole chez l’enfant. Il est donc important de faire vérifier son audition dès son plus jeune âge.

 

En cas de problèmes persistants aux oreilles, il est important de consulter un ORL pédiatrique qui apportera au patient un traitement adapté car, mise à part la douleur à laquelle l’enfant doit faire face, il y a aussi le traitement répétitif qui se fait souvent par des prises excessives d’antibiotiques par voie générale, ce qui n’est pas bénéfique pour l’enfant.

 


 

Pour un traitement adapté

 

- En cas de trouble ORL, un curetage sous anesthésie générale (AG) est souvent recommandé. Le résultat est souvent spectaculaire avec une nette réduction de la durée de l’infection et de ses conséquences.

 

- Les troubles du sommeil ne doivent pas être sous-estimés. Il est important que votre enfant puisse bien respirer la nuit pour avoir un sommeil réparateur. Donc, si besoin est, dans certains cas, il y aura l’ablation des amygdales avec des résultats concluants. Au niveau des oreilles, les otites à répétition sont traitées avec des aérateurs trans-tympaniques qui peuvent être posés sous sédation. Ainsi, la prise d’antibiotique par la bouche peut être évitée. Le traitement par goutte dans les oreilles est souvent suffisant.

 

- Même si l’antibiotique demeure un médicament avec un éventail d’actions sur un groupe de bactéries, sa surconsommation peut être destructrice chez l’enfant. En plus d’agir dans la zone ciblée, il agit dans tout le corps, allant jusqu’à la destruction des bonnes bactéries du système digestif de l’enfant à chaque prise. D’où l’importance de se référer à un ORL pédiatrique.

 


 

Bio express

 

Le Dr Yashir Peerbaccus a fait sa formation médicale en Angleterre et en Belgique. Il est un spécialiste reconnu des maladies du nez et de la gorge, et compte plus de 10 ans d’expérience professionnelle en Angleterre, en France et en Belgique. Il a été formé auprès de spécialistes de renommée mondiale et a acquis une compétence approfondie dans son domaine avec les dernières avancées en Europe. Il assiste régulièrement à des réunions internationales. Il est également le pionnier dans le diagnostic et la gestion des troubles d’équilibre/ instabilité d’origine vestibulaire (oreille interne) à Maurice.