• FA Cup | Man Utd vs Liverpool : dans l’oeil du cyclone
  • Lupin sur Netflix : Omar, voleur aimé et mal-aimé
  • Des mots et des manigances…
  • Mais qui sont Hansel et Gretel… d'«Hansel and Gretel» ?
  • Enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen : Les révélations fracassantes de Pooveden Subbaroyan
  • Sharon Dukhi, 29 ans, meurt à l’hôpital à cinq mois de grossesse | Nitish : «J’accuse le personnel soignant d’avoir laissé mourir ma femme»
  • Shehad Calluchun, 15 ans, succombe à ses brûlures après une fuite de gaz | Son père Mozaheed : «Nou aksepte sa desizion Bondie-la mem si li bien dir»
  • Quand Linzy et Elijah revisitent «Le roi lion»
  • J’aime/J’aime pas | Bridgerton sur Netflix : sex-appeal contre toxicité
  • Vol avec violence dans la capitale | Celui qui a maîtrisé le malfrat : «Je voulais seulement aider la victime»

NovaLAB : incursion dans un nouveau laboratoire biomédical

Le laboratoire est équipé pour effectuer une panoplie de test.

Cette filiale de QuantiLAB, laboratoire reconnu au niveau international, a officiellement ouvert ses portes à Maurice le 29 octobre. L’établissement utilise des techniques de détection ultra-modernes comme la biologie moléculaire et la RT PCR. Comment ça marche ? Incursion dans les locaux de NovaLAB.  

Mardi 10 novembre. 7 heures. Ce matin-là, lorsque nous entrons dans la cour de Biopark Mauritius, à Phoenix, la grisaille s’est installée. On ne s’éternise pas. Direction la zone de réception du laboratoire biomédical NovaLAB. La salle est bien éclairée, la déco épurée et l’accueil chaleureux. Nous remplissons d’abord les formulaires nécessaires à constituer notre dossier. Puis, avant de poursuivre, la personne qui nous accueille nous demande si nous sommes à jeun. «Lors d’une prise de sang, il est recommandé d’être à jeun un minimum de 8 heures», explique le Dr Harshitha Rambhojun, médecin pathologiste et chef de laboratoire. «Durant ce laps de temps, seule l’eau peut être consommée.»

 

Nous sommes, par la suite, dirigés vers une pièce attenante : la Sampling Room. C’est ici que les prélèvements sont effectués. L’infirmière présente nous rassure ; tous les équipements utilisés sont stériles et toujours emballés. Avec délicatesse, elle procède à la prise de sang. Zéro douleur, zéro bleu. Le travail est impeccable. «Notre infirmière est très qualifiée. Elle a travaillé pendant longtemps avec les patients faisant de la dialyse. De ce fait, elle sait comment s’y prendre pour ne pas blesser les patients, même ceux qui ont des veines vraiment fines», précise le Dr Harshitha Rambhojun.

 

Une fois les prélèvements effectués, place aux analyses. Pour ce faire, les échantillons sont orientés vers le laboratoire et sont placés dans des machines. Les analyses sont ensuite réalisées sous la houlette de Christian Resaul, consultant technique qui compte plus de 50 ans d’expérience dans le domaine. «Nous pouvons réaliser jusqu’à 3 000 différents tests avec nos appareils à haute technologie. Nous sommes bien équipés et nous nous adaptons quand même à la demande. Nous nous assurons toujours de bien interpréter les résultats. Même ceux des analyses les plus basiques. Car les résultats ont un impact sur la vie des patients. Donc, il est important de s’assurer du bon diagnostic», souligne-t-il.

 

NovaLAB, filiale de QuantiLAB, laboratoire reconnu au niveau international, propose ainsi la détection d’une large gamme de pathologies infectieuses ou non-infectieuses, de maladies chroniques, du cancer et de la Covid-19. Le laboratoire offre un portfolio analytique unique à Maurice. Les techniques de détection utilisées dès le lancement du laboratoire comprennent l’hématologie, la biochimie clinique, l’immunologie, la coagulation, la microbiologie classique, la microbiologie moléculaire par RT PCR et l’anatomo-cytopathologie. «À travers des technologies de pointe et les dernières méthodes de détection médicales comme la biologie moléculaire, nous pouvons garantir une très grande précision de nos diagnostics ainsi qu’une rapidité de résultat inégalée à Maurice. Un de nos laboratoires est entièrement dédié à la Covid-19, ce qui fait que le nombre de tests de routine au niveau national et l’efficacité de la prévention augmenteront de manière exponentielle», fait ressortir le Dr Harshitha Rambhojun.

 

NovaLAB, qui s’appuie sur une équipe compétente d’une quinzaine de personnes, dirigée par le Dr Harshitha Rambhojun, devraient proposer d’autres techniques de pointe prochainement, qui viendront compléter la gamme de services du laboratoire. «La biologie moléculaire est une technique vraiment révolutionnaire ; elle est considérée comme la référence ultime pour le diagnostic de maladies infectieuses. Nous avons l’intention de proposer une large gamme de tests en nous basant sur cette technique. C’est l’une des choses qui nous différencient des autres laboratoires. Cela nous permettra d’obtenir des résultats extrêmement précis, très rapidement», soutient notre interlocutrice.

 

NovaLAB est d’ailleurs le deuxième laboratoire privé à Maurice à effectuer des tests pour la détection de la Covid-19. «Nous pouvons réaliser 400 tests PCR par jour et les patients obtiennent les résultats en 24 heures. D’ailleurs, notre laboratoire possède la seule salle blanche du sud du Sahara.» 

 

Notre incursion au sein de NovaLAB se termine là. Nous obtiendrons nos résultats par mail – ceux-ci peuvent aussi être récupérés sur place, envoyés directement au médecin consultant si un patient est venu avec une ordonnance ou par voie postale. Un médecin du laboratoire peut également vous éclairer sur les résultats.

 

À une prochaine visite !

 


 

Bio express

 

Le Dr Harshitha Rambhojun, médecin pathologiste et chef de laboratoire. Originaire de Bangalore, en Inde, elle a effectué son doctorat en pathologie (médaillée d'or) au sein du Bangalore Medical College and Research Institute (BRI), institution affiliée au Rajiv Gandhi University of Health Services. Enregistrée en tant que spécialiste en pathologies au Medical Council de Maurice depuis 2018, le Dr Harshitha Rambhojun a occupé le poste de professeure assistante au SSR Medical College, avant de rejoindre NovaLAB.  Elle accorde un intérêt particulier à  l’oncopathologie et aux pathologies gastro-intestinales.

 

Christian Resaul, consultant technique. Cet ancien scientifique biomédical au laboratoire de pathologies de la Clinique de Lorette possède plus de 50 ans d'expérience dans le domaine. Il a participé activement à la mise en place et au développement de NovaLAB, et continue d'apporter sa précieuse expertise et son soutien quotidiennement à l'équipe du laboratoire.