• Jenny’s Nailbar : La beauté jusqu’au bout des ongles
  • Le Comité Organisateur des Jeux des îles lâche Grey
  • Diya One s’implante à Maurice
  • Inter Régions : Mangalkhan SC et Grande-Rivière Noire WC, dans la cour des grands
  • Tian et son nouvel élan musical
  • Phyllisia Ross : «Je ressens beaucoup de love à Maurice»
  • Partaz To Kreasion : des jeunes, de l’espoir...
  • Gymnastique rythmique : Les Mauriciennes font bonne figure à La Réunion
  • La belle croisière scientifique de la Mauricienne Pavanee Annasawmy
  • Badminton - Internationaux de Maurice : Vingt pays attendus en juin

NBA Live 2019 : Des paniers convaincants

NBA Live 2019 :  Des paniers convaincants

Des sensations, du jeu, des carrières aussi. Revoilà l’EA qui propose une nouvelle mouture de sa franchise de basket-ball NBA Live. Celle-ci continue sur la bonne lancée de son prédécesseur qui a été plutôt bien acclamé. En somme, ce jeu se révèle complet, prenant, avec un bon fan service.

 

En tout cas, les sensations sont bien là, le jeu se voulant spectaculaire comme un bon match de basket : c'est rythmé, il y a des dunks, des slams. Et le tout reste réaliste, avec une animation à saluer et un visuel qui, sans être parfait, fait bien le boulot. En outre, le jeu est agréable grâce à un maniement instinctif, ce qui fait qu'on comprend comment dribbler, shooter, etc. Sans oublier des mouvements propres à des joueurs-clés des tournois de la NBA.

 

Ça ne veut pas dire que gagner est un jeu d'enfant car il faudra bien prendre en compte les stratégies à mettre en place, surtout dans les niveaux de difficulté élevés. Pour ce qui est du contenu, ça semble aussi être dans le panier. Alors que les concurrents directs de la franchise, les NBA 2K des gars de Take Two Interactive, misent beaucoup sur la scénarisation, le dernier NBA Live fait pareil mais pas trop quand même.

 

On commence avec The One, mode carrière où il va falloir créer votre avatar et suivre ses exploits, que ce soit dans des stades ou dans la rue (bande-son hip-hop à l'appui), où il va falloir jouer tout aussi gros. Sinon, il y a le mode Franchise, où vous prenez une équipe et l'emmenez le plus loin possible dans différents tournois. Et si vous êtes d'humeur créative, place à Court Battles, où vous pourrez construire des terrains de A à Z mais aussi imposer vos propres règles de jeu.

 

Bref, il y a pas mal d’options de customisation au programme. Les modes online sont aussi de la partie pour mettre tout ce que vous avez appris à exécution contre d'autres joueurs. Donc, sans pour autant révolutionner quoi que ce soit, NBA Live 2019 devrait proposer une expérience qui ravira les mordus de basket-ball.