• Nouveau centenaire : Issac Jan Mahomed raconté par sa petite-fille
  • À Baie-du-Tombeau : un jeune trafiquant coffré avec Rs 29 M d’héroïne
  • Horizon Paris 2024 : les athlètes heureux de leur sélection
  • Marie-Kelly Somauroo ou l’art de créer des savons artisanaux
  • Allégations de complot contre Sherry Singh : quand le dernier «move» de Shameem One and Only «intrigue»
  • En cinq jours, il perd sa fille dans un accident et sa femme d’une maladie | Ignace Bothille, 80 ans : «Je suis effondré…»
  • Caroline Jodun dit «Merci» avec un troisième album
  • Arrestation de Bruneau Laurette : «Je serai un fighter jusqu’au bout»
  • Anaïs Lagrosse : ma toute nouvelle couronne de Miss University Africa Mauritius
  • Accusé de «Breach of ICTA» | Dhiren Moher : «Mo pann avoy okenn mesaz a karakter rasial»

Musique et sport : une équation gagnante

Ekaterina Shchukina nous donne des conseils tout en rythme.

S’il est reconnu de tout temps qu’elle adoucit les mœurs, la musique aurait aussi bien d’autres vertus. Pouvoir relaxant et régénérateur, amélioration de la concentration, de la performance et des capacités physiques… Ses bienfaits sont multiples. Quel rôle la musique joue-t-elle dans le sport ? La coach Ekaterina Shchukina nous dit tout.

La musique, oui la musique… Si pratiquer de la musique et du sport en même temps semble inimaginable, écouter des mélodies lors de vos activités physiques est heureusement réalisable et s’avère même motivant, tout en améliorant l’efficacité. Donc, comment ne pas penser à la musique quand il est question de motivation pour vos séances de sport ? «La musique joue un rôle énorme dans nos performances lors des entraînements. Très souvent, je vois beaucoup de gens à la gym avec le beast training mode alors que d’autres sont démotivées et passent plus de temps à discuter ou à s’éterniser sur les machines de cardio sans vraiment bouger», explique Ekaterina Shchukina.

 

Bien sûr, souligne-t-elle, il existe aussi de nombreuses raisons possibles pour expliquer les différences de productivité entre les gens lors des séances de fitness. «Mais avez-vous déjà remarqué que les personnes portant des écouteurs semblent être plus impliquées dans le processus d’entraînement que les autres au gymnase ? La musique a des effets réels sur le corps. Une musique lente améliore l’endurance, alors qu’une musique rapide fait oublier la fatigue et augmente les capacités physiques d’une personne.»

 

La coach avance aussi que des études ont montré que l’écoute de la musique libère dans nos hormones cérébrales de la dopamine et de l’endorphine. «La dopamine est l’hormone qui est libérée par les neurones pour envoyer des signaux à d’autres cellules nerveuses, ce qui joue sur notre bien-être. Par conséquent, lorsque nous écoutons une musique que nous aimons, elle joue un rôle majeur sur les niveaux chimiques pour récompenser notre motivation. L’endorphine (connue comme l’hormone du bien-être) est, quant à elle, responsable de la sensation de notre niveau d’excitation. Par conséquent, écouter de la musique pendant l’exercice nous aide à continuer et ce, peu importe la difficulté de l’entraînement. Car elle contribue certainement à rendre ce processus plus agréable.»

 

De plus, notre cerveau réagit à l’augmentation ou à la diminution de ces hormones, dont le manque peut effectivement entraîner des sautes d’humeur et des dépressions. «Notre cerveau peut extraire ces hormones lors de la réalisation d’autres activités agréables telles que faire l’amour, la fête avec des amis, manger sa nourriture préférée, etc. Donc, si nous ne sommes pas habitués à la pratique d’un exercice physique, nous sommes ainsi plus susceptibles de choisir le moyen le plus rapide et le plus simple pour stimuler la libération de dopamine et d’endorphine. Cela se fait souvent en diminuant nos niveaux d’activité physique et en augmentant l’apport de glucides simples et de sucre. En conséquent, nous devenons plus dépendants de nos habitudes malsaines que saines, comme les entraînements, qui nécessitent beaucoup plus d’efforts physiques.»

 

Le bon côté des choses, selon Ekaterina Shchukina, est qu’il faut environ quelques semaines d’exercices réguliers seulement, pour se remettre sur la bonne voie. «Il n’est jamais trop tard pour télécharger votre playlist préférée, jeter à la poubelle toute la nourriture malsaine et se lancer. D’ailleurs, si nous écoutons de la musique avec une autre personne, notre cerveau, avec la dopamine, libère de la prolactine, qui est une hormone connue pour lier les gens entre eux. C‘est pour cela qu’en tant qu’entraîneurs, nous aimons organiser des cours en groupe avec une liste de musique géniale.»

 

D’après son expérience professionnelle, dit-elle, le bon choix de musique pour une séance de sport, en sus des instructions du formateur, affecte directement l’entraînement, lie les gens, les motive et stimule également leurs performances. «Je note que lors de mes séances d’entraînements, mes fighters essayent de rattraper la vitesse des autres car ils veulent garder la cadence comme le reste du groupe, trichent beaucoup moins en exécutant les exercices et font évidemment le maximum pour dépasser leurs limites et accomplir beaucoup plus», explique-t-elle.

 

C’est pourquoi Ekaterina Shchukina croit fermement que s’amuser tout en restant concentré est la clé d’un entraînement réussi et d’un sentiment de bien-être. «Faire régulièrement l’expérience de ce sentiment de joie et de bien-être lors des séances d’exercice affecte positivement notre cerveau, diminue le besoin de trouver des moyens rapides comme manger du fast food, paresser sur un canapé, etc., pour créer et réaliser de la dopamine et de l’endorphine.»

 

La coach souligne également : «Les scientifiques ont découvert que notre musique préférée devenait comme un analgésique naturel, car nous ressentons beaucoup moins de douleur musculaire lorsque nous l’écoutons pendant l’entraînement. Personnellement, j’aime ajouter des chansons avec des discours de motivation sur ma playlist les jours où j’ai besoin de m’entraîner car cela m’aide à rester encore plus concentrée sur mes objectifs de fitness.»

 

La musique vous permet de rester motivé tout en travaillant presque sans effort. Donc, n’hésitez plus à adopter l’équation gagnante musique + sport pour vous booster et pratiquer une activité physique qui ne vous sera que bénéfique.

 


 

Conseils du coach

 

1. Ne sous-estimez pas le rôle de la musique dans votre entraînement

 

2. Ne comptez pas sur la playlist de la gym. Car une musique neutre avec laquelle vous n’avez aucun lien peut vous faire sortir du mode d’entraînement.

 

3. Choisissez la bonne vitesse de votre musique. Celle-ci peut affecter le rythme cardiaque, la fréquence respiratoire et la stimulation hormonale. La vitesse de la musique doit donc s’adapter au type d’entraînement et diminue ainsi le risque de blessures.

 

4. Utilisez des discours de motivation dans votre playlist pour vous booster.

 

5. Mettez régulièrement à jour votre playlist musicale et utilisez différents styles de musique. Car utiliser le même type de musique fera que votre cerveau s’y habituera et diminuera considérablement l’efficacité des entraînements.

 


 

Bio express

 

Si vous souhaitez découvrir davantage le monde du sport, Ekaterina Shchukina, coach sportive internationale, experte en perte de poids, entraîneuse personnelle, de groupe et d’entreprise, se fera un plaisir de vous guider. Que ce soit en matière de conditionnement physique, de santé, de remise en forme physique et de bien-être, n’hésitez pas à la contacter, elle, ou son collègue Julien Allet sur l’e-mail suivant : pfpmauritius@gmail.com ou sur le 5832 2072.