• Sahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture en janvier - Ses parents : «Ena boukou kitsoz lous kinn deroule dan sa zafer-la»
  • Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo
  • Décès du chanteur de «Gangta's Paradise» - le Mauricien Judex Rose : «Le jour où j'ai partagé la scène avec Coolio»
  • Sooraj Laljee en détention pour trafic humain allégué : son épouse l’accuse ; ses proches parlent de «coup monté»
  • Elle est sélectionnée pour l’OplinePrize International - L’artiste Vidya-Kelie, d’origine mauricienne : «Votez pour moi !»
  • [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»

Les P50 à l’assaut

Ils ont de quoi convaincre ! Le mercredi 30 mars, la branche mauricienne de Huawei a procédé au lancement officiel des portables P50 à Maurice. Un événement qui s’est tenu au Maritim, à Balaclava. Les invités présents ont pu découvrir et essayer les P50 Pro et P50 Pocket, ce dernier étant un portable haut de gamme pliable. Deux nouveaux produits de la marque qui coûtent respectivement Rs 52 990 (P50 Pro) et Rs 69 999 (P50 Pocket).

 

En tout cas, le lancement a beaucoup mis l’accent sur la partie photo de ces deux portables, qui s’annonce comme un sommet dans ce segment haut de gamme. Lors de la soirée, le photographe pro Guilherme Gomes Da Costa est même intervenu. Il a partagé son expérience après avoir pu passer du temps avec les portables en photographiant deux mannequins et en essayant un peu tous les scénarios possibles. Lors de son intervention, il a bien fait ressortir que les modules photo des portables, notamment du P50 Pro, arrivent à assurer, même pour un photographe pro comme lui, avec des clichés zoomés qui ne perdent pas en qualité, un module ultra-grand-angle qui ne crée pas d’effets d’escaliers, un mode portrait qui gère très bien les détails des cheveux et même des photos à contre-jour qui ne rendent pas les sujets à l’avant-plan tout noirs, sans oublier un capteur monochrome visiblement fidèle à la qualité des anciens portables haut de gamme de la marque. De quoi ravir les fans de smartphone photography !

 

Sinon, on est effectivement dans le haut de gamme pour le reste aussi ; les portables viennent avec des écrans AMOLED, avec un refresh rate de 120 Hz, et dans le ventre, il y a la dernière puce Snapdragon 888. Lors de cette soirée, on a également entendu quelques mots de William Zhou, le nouveau Country Manager de la firme à Maurice, qui a confirmé l’expansion de Huawei dans le monde avec des produits divers qui s’éloignent du simple portable pour, par exemple, des prochaines interfaces dans des voitures électriques, la production de laptops ou encore la maison connectée par Harmony OS.