• United Colors : Zulu annonce la couleur
  • Shotokan Martial Arts Federation (SMAF) : Couvre-feu sur les compétitions à l’étranger
  • Meurtre de Ritesh Gobin, 11 ans, en 2018 : le meurtrier présumé Sachin Tetree sur le banc des Assises
  • Kesweena Tacoorpersand et Uzma Peeroo : des femmes au cœur des chantiers
  • Manan Fakoo tué par balles : la terrible fin d’un homme au passé tumultueux
  • Zones d'ombre autour de la mort de Kanakiah et Kistnen : deux veuves à la recherche de la vérité sur la mort de leur mari
  • Décès du triathlète Jayrajsing Hazareesing au Morne | Son épouse : «C’était un homme exemplaire»
  • FA Cup | Man Utd vs Liverpool : dans l’oeil du cyclone
  • Lupin sur Netflix : Omar, voleur aimé et mal-aimé
  • Des mots et des manigances…

Le «kombucha» : à adopter ou à éviter ?

Le kombucha est une boisson à base de thé vert ou noir fermenté, qui contient du sucre ou du miel, des levures, du jus de raisin et des bactéries.

Certains disent que cette boisson fermentée à base de thé aurait des propriétés antioxydantes. D’autres avancent qu’elle comporterait des risques. Qu’en est-il vraiment ? La nutritionniste Divya Ruhee nous en dit plus.

Au premier abord, il ressemble à du jus de pomme périmé, avec l’aspect légèrement pétillant du cidre. Le kombucha est une boisson à base de thé vert ou noir fermenté, qui contient du sucre ou du miel, des levures, du jus de raisin et des bactéries. À cette boisson à la mode, on prête toutes sortes de vertus, notamment digestives. «Le kombucha est le résultat de la fermentation d’enzymes, de bonnes bactéries et de levures. Ce qui confère à la boisson toutes ses propriétés nutritionnelles. Ces bonnes bactéries sont particulièrement efficaces sur le transit intestinal et le système immunitaire, permettant de lutter contre les infections et les allergies», explique la nutritionniste Divya Ruhee.

 

Cette boisson contient aussi de la vitamine B, poursuit-elle, qui est importante pour la production d’énergie et de globules rouges, pour la synthèse des protéines, la régénération des cellules et le maintien du fonctionnement du système nerveux central. «Les agents polyphénoliques issus du thé noir confèrent à la boisson un rôle anti-inflammatoire, antioxydant et anticancérigène qui protège la peau des méfaits du soleil et permet d’éviter le développement de mélanomes», explique notre interlocutrice.

 

Toutefois, précise-t-elle, cette boisson ne remplace pas une alimentation saine et peut aussi avoir des inconvénients. «Le kombucha fait maison, si préparé correctement, est définitivement bénéfique. Par contre, la pasteurisation effectuée en usine détruit la majorité des micro-organismes dont des propriétés nutritionnelles. Il faut donc faire attention aux produits industriels. Même une mauvaise préparation à la maison peut engendrer une infection ou une intoxication alimentaire qui peut être grave», souligne Divya Ruhee.

 

Autre recommandation : il est conseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, et aux personnes au système immunitaire affaibli, de consulter un médecin avant de consommer le kombucha. «Il est aussi important de savoir qu’il ne faut pas en boire des litres non plus. Un verre lors d’un repas facilite la digestion. Un ou deux verres par jour pendant deux à trois semaines, au moment des changements de saison, favorise/nt le bon fonctionnement de l’organisme en général et de la flore intestinale en particulier», fait ressortir la nutritionniste.

 

Elle précise toutefois qu’il n’y a pas beaucoup d’études concernant les effets du kombucha sur la santé. «Soyez donc vigilants !»

 


 

Bio express

 

Divya Ruhee détient une maîtrise en sciences nutritionnelles et exerce dans le domaine depuis quatre ans. Elle a travaillé dans l’industrie agroalimentaire et les cliniques, et aujourd’hui, elle s’investit davantage dans le domaine de la recherche, tout en consultant dans le privé. Elle anime aussi un blog sur la nutrition et la santé en général, que vous pouvez retrouver sur le lien suivant : https://beinghealthy.blog/. Divya Ruhee est également très active au niveau du social ; elle aide des ONG comme P.A.T.H. et la Muscular Dystrophy Association. Si vous souhaitez la contacter, elle est joignable sur le 5814 0220, sur sa page Facebook (Being Healthy) et par mail : beinghealthy2015@gmail.com.