• Sahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture en janvier - Ses parents : «Ena boukou kitsoz lous kinn deroule dan sa zafer-la»
  • Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo
  • Décès du chanteur de «Gangta's Paradise» - le Mauricien Judex Rose : «Le jour où j'ai partagé la scène avec Coolio»
  • Sooraj Laljee en détention pour trafic humain allégué : son épouse l’accuse ; ses proches parlent de «coup monté»
  • Elle est sélectionnée pour l’OplinePrize International - L’artiste Vidya-Kelie, d’origine mauricienne : «Votez pour moi !»
  • [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»

Hypertension : explications et conseils pour vaincre ce fléau

«Au-delà d’une alimentation saine, j’invite les gens à faire de l’exercice mais aussi à rire...» préconise le président de la Heart Foundation (Mauritius).

C’est un mal silencieux qui touche de plus de plus de monde ! Même si la Journée mondiale de l’hypertension est observée le 17 mai, la sensibilisation autour de cette affection, qualifiée de maladie mondiale par l’Organisation mondiale de la santé, est donc nécessaire tout au long de l’année. C’est pourquoi, le Dr Sunil Gunness, chirurgien cardiaque et président de la Heart Foundation (Mauritius), nous aide à comprendre et prévenir l’hypertension artérielle.

Presque un tiers des Mauriciens en souffrent ! Et c’est très inquiétant ! «À Maurice, 30 % de notre population souffre d’hypertension. Ce qui fait que sur 10 personnes, 3 souffrent d’hypertension. C’est un chiffre énorme et alarmant. C’est aussi un peu la tendance mondiale. Car beaucoup de personnes croient que l’hypertension est banale et la prennent à la légère. Alors que c’est quelque chose de très sérieux qu’il faut prendre en compte car il comporte beaucoup de complications qui ont des effets sur la santé et font de la vie d’une personne un martyr», explique le Dr Sunil Gunness. D’ailleurs, selon le nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la santé, 700 hypertendus ne sont pas traités à travers le monde. Ce qui les expose directement aux maladies cardio-vasculaires.

 

Le président de la Heart Foundation (Mauritius) le précise d’emblée : il faut de la tension artérielle pour vivre mais il ne faut pas qu’elle soit trop élevée ou trop basse. «À chaque fois que le cœur bat, il propulse le sang vers les artères. Les muscles de la paroi artérielle se contractent à leur tour pour assurer la circulation sanguine vers l’ensemble de l’organisme. Et quand cette pression est continuellement trop forte, on parle d’hypertension artérielle. Et une grande pression abîme les parois des artères. Il faut noter que l’organe qui est directement affecté par l’hypertension, c’est le cœur», explique le chirurgien cardiaque.

 

Vous souffrez de maux de tête, de troubles visuels, de douleurs au niveau de la nuque, de douleurs thoraciques, de difficultés respiratoires, de grosse fatigue et de vertiges ? Vous souffrez peut-être d’hypertension car, selon le Dr Gunness, ce sont autant de signes qui peuvent indiquer cet état. Dans le doute, mieux vaut consulter un médecin. Car plus vous prenez la chose tôt, plus vous avez de chances de pouvoir la réguler et d’éviter les complications qui y sont liées. Et celles-ci sont multiples. «Lorsque les parois artérielles sont soumises en permanence à une pression élevée, les vaisseaux sanguins dans le cerveau peuvent se rompre et provoquer un saignement, et donc causer un AVC. Car la pression s’appuie sur les petites artères et cela concerne aussi les yeux. Une haute pression peut endommager les vaisseaux sanguins de la rétine et affecter les yeux et la vue. Le cœur aussi souffre de la pression artérielle élevée car à force de se fatiguer, il peut entraîner une insuffisance cardiaque. Mais c’est pour le rein que c’est le plus dangereux. Car ses artères sont extrêmement fragiles et quand elles ne peuvent plus effectuer correctement leur fonction, cela cause une insuffisance rénale, menant ainsi les personnes concernées à avoir recours à la dialyse», explique le chirurgien cardiaque.

 

Mais qu’est-ce qui provoque cette hypertension si courante à Maurice et dans le monde entier ? Selon le Dr Gunness, les causes sont multiples. Une alimentation de plus en plus salée, la sédentarité, l’obésité, le stress, l’abus d’alcool et le tabagisme sont, dit-il, autant de facteurs qui peuvent contribuer à l’hypertension. «Une forte consommation de sel cause la rétention d’eau qui augmente le volume des artères et crée également des envies de sel en tout temps. Un autre facteur à prendre en compte, c’est le stress qui cause l’adrénaline. Celle-ci cause à son tour un rétrécissement des artères et une hausse de la tension. Il y a malheureusement aussi le facteur du vieillissement. Le risque d’hypertension augmente avec l’âge car en vieillissant, les artères perdent de leur élasticité ; elles deviennent dures et rétrécissent. Par ailleurs, l’hypertension peut aussi être héréditaire. Si dans la famille, un parent en souffre, il y a un risque pour les enfants aussi. Il y a aussi le surpoids qui est à considérer. La prévention est donc primordiale.»

 

Actions simples

 

En agissant promptement avec des actions simples au quotidien, il est possible de faire reculer la progression, à en croire le Dr Gunness. «Il est très facile d’éviter la tension. Il faut avant tout contrôler les facteurs de risque. Diminuez votre consommation de sel. D’ailleurs, il faut absolument faire manger moins de sel aux enfants, surtout le sel caché dans les chips, les biscuits ou même les fast-foods. Diminuez aussi votre consommation de sucre. Vous éviterez ainsi plusieurs maladies ainsi que l’obésité et les complications qui y sont liées. Évitez les aliments gras qui entraînent le mauvais cholestérol qui lui-même fragilise les artères et fait grimper la tension artérielle. Apprenez à gérer votre stress, hydratez-vous en buvant de l’eau ou encore des produits laitiers. Ceux enrichis de stérols végétaux aident à faire baisser le taux de mauvais cholestérol. Un lait enrichi en potassium aide également à stabiliser la tension artérielle. Surtout, il faut dire non au tabac car il rend les artères plus rigides et accélère leur vieillissement.»

 

Et pour limiter les risques, il faut évidemment agir le plus tôt possible, souligne le chirurgien cardiaque. «Nous ne pouvons malheureusement pas changer le cours des choses en ce qui concerne l’âge et l’hérédité mais pouvons agir sur les autres facteurs afin d’inverser la tendance de l’hypertension, soit le sel, l’obésité et le stress. Une astuce que je recommande, par exemple : si vous allez à une fête et avez pris un repas avec beaucoup de sel, en rentrant chez vous, buvez beaucoup d’eau pour éliminer le sel de votre organisme via l’urine.»

 

Les bons aliments sont aussi primordiaux dans la lutte contre l’hypertension. Ainsi, il faut connaître et consommer ceux qui font baisser la tension, à l’instar des fruits colorés comme la goyave et l’ananas mais aussi l’ail, le limon, le margoz, le persil, le bred mouroum, l’épinard. N’hésitez pas à consulter votre médecin s’agissant des aliments à privilégier par rapport à votre état. «Au-delà d’une alimentation saine, j’invite les gens à faire de l’exercice ; au moins 30 minutes de marche par jour ou une autre activité physique. Mais aussi à rire car cette action sécrète de l’endorphine, ce qui dilate les artères et abaisse la tension», conclut le président de la Heart Foundation (Mauritius).

 

En appliquant tous ces conseils, et avec des soins appropriés si vous êtes hypertendus, vous devriez mener le bon combat contre la forte tension et la mettre K.-O. !