• [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»
  • «Monster : The Jeffrey Dahmer Story» : pourquoi le cannibale fascine autant
  • Man City vs Man Utd : les Citizens moins forts sans… Maguire ?
  • Les braves et les autres…
  • 24e journée : Alyaasaat retrouve son accélération
  • Piste piégée au Champ de Mars : deux individus arrêtés, un troisième recherché

Huawei FreeBuds Pro : on s’isole et on se réjouit

On a pu se servir des nouveaux true wireless earbuds de Huawei pendant plusieurs jours. Une expérience sympa pour des écouteurs Bluetooth remplis d'options et vendus à Rs 7 999. 

Du bon «noise cancelling»

 

L’un des plus gros arguments de vente de ce FreeBuds Pro est son active noise cancelling (procédé sonore qui masque le bruit ambiant autour de vous pour une écoute optimale) qui est parmi les plus efficaces sur le marché. À l'arrivée, on n'a pas été déçus : l'application AI Life (voir plus bas) propose plusieurs options de noise cancelling, un peu de bruit ambiant pour entendre des annonces, la voix aussi, tout comme l’option d’ultra noise cancelling qui, justement, cancel tout autour de vous. On a testé les petits earbuds en plein orage et c'était très efficace, même si vous entendrez les très gros orages mais beaucoup moins fort. Dans le bus aussi, on était confortables avec la musique dans les oreilles. Aucun souci non plus avec les appels ; le son est très audible.

 

Donc, oui, l’active noise cancelling (ANC) fait son boulot mais tout dépendra de l'isolation passive du son, qui passe par vos fits (les extrémités «customisables» qui entrent dans vos oreilles) qui devront justement bien fit dans vos oreilles pour ne pas laisser le son extérieur et le vent entrer. En tout cas, une belle évolution de design par rapport au Freebuds 3, sympa mais dont on ne profitait pas pleinement de l’ANC à cause d'un design pas in-ear.

 

Notez aussi qu’avec l’ANC, votre batterie s'épuisera plus vite – vous pouvez l’utiliser environ 4h30 d'affilée sans ANC et environ 4 heures avec l’ANC. Le boîtier vous permet deux charges complètes, ce qui n’est pas un sommet mais c’est plus qu’honorable.

 

Son «punchy»

 

Facteur majeur quand on achète ce genre de produits : le son est-il bon ? On a mis les Freebuds Pro sous un peu tous les genres de musique (séga, rock, heavy metal, musique électro, jazz). En général, le son devrait satisfaire le plus grand nombre ; c’est punchy, plutôt bien spatialisé, avec de la basse et de la clarté aussi. Encore mieux pour les appels ; c'est clair, net et renforcé par l'ANC. Alors, comparé à des ténors qui se vendent jusqu'à deux fois plus cher, c’est moins bien et les oreilles les plus pointues trouveront sûrement des limites. Mais c’est, à coup sûr, un produit qui nous a satisfaits en termes de son et qui devrait satisfaire le grand public. En d’autres termes, il fait le boulot. 

 

D’autres options

 

Comme avec plusieurs autres earbuds, vous pourrez configurer des shortcuts pour prendre/recevoir des appels ou pour faire avancer ou reculer votre playlist musicale. Avec les FreeBuds Pro, cela se traduit par des petits pinches (sortes de pincements) que vous devez faire sur les earbuds une, voire deux ou trois fois, dépendant des contrôles que vous assignez aux earbuds dans l’application AI Life.

 

L’importante application «AI Life»

 

Pour pleinement profiter des FreeBuds Pro, il faudra avoir l’application AI Life où se trouvent toutes les options d’ANC et votre indicateur sur les niveaux de batterie du boîtier et des écouteurs. Si l'application se télécharge et reconnaît les écouteurs sans problème sur les portables de la marque, on a eu quelques soucis pour qu'ils soient reconnus sur certains portables Android. Le mieux, c’est de chercher la dernière version d'AI Life sur le Web ou sur le Huawei App Store et pas celle de Google Play Store.

 

Sinon, pas de souci de connexion quand c'est synchronisé comme il faut. Nickel !