Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5-PLUS DIMANCHE

Pendant cette période de confinement, profitez de 5-Plus Dimanche, l’express, Business Mag, Weekly, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

  • Plan d’action pour le secteur créatif  : les artistes espèrent mais s’interrogent
  • Décès de Caël Permes : la MCIT enchaîne les arrestations
  • Galaxy Note 20 : rumeurs sur des puissants
  • Le MAJSL dévoile un plan de trois mois : Des activités de jeunesse en ligne
  • Eid-ul-Fitr : Un moment de partage et d’amitié malgré le «lockdown»
  • Lutte antidrogue : les saisies se multiplient
  • Le jeu vidéo de demain, c’est avant demain…
  • Hippisme – Jockeys mauriciens : La patience mise à rude épreuve
  • Gardes-chiourmes ou assassins?
  • Reprise sur fond de crise économique : Conjoncture difficile, ils s’adaptent...

Gears Tactics : la grosse bagarre au tour par tour

On connaissait la franchise Gears of War comme un incontournable du genre de l’action. Eh bien voici qu’on nous surprend en nous proposant encore de l’action mais avec une dimension stratégique beaucoup plus poussée. 

C’est quoi le topo ?

 

Le scénario prend place bien avant le tout premier Gears of War. Pas d’escouade Delta avec Markus et Cie mais découvrez les aventures de Gabe Diaz, père de l’héroïne du cinquième opus de la série. Un mécano toujours dans son coin, qui devra refaire parler le gros flingue avec l’avènement des locusts. Sa mission : mettre hors d’état de nuire un scientifique locust qui veut rendre l’armée des monstres armés encore plus efficace. Bon, rien de bien nouveau à l’horizon, en somme : il va falloir tuer du locust, sur PC et sur XBOX One !

 

Stratégies puzzle…

 

... Mais il faudra les tuer autrement ! Si les Gears of War ont toujours privilégié l’action rentre-dedans, ce spin-off venant des studios de The Coalition et Splash Damage propose des affrontements au tour par tour, qui rappellent beaucoup les jeux XCom, des incontournables dans le genre. Vous dirigerez ainsi une équipe de quatre personnages. Sur la carte, vous allez vous déplacer et faire des actions, justement avec des points d’action répartis dont il faudra bien user.

 

Pas de rentre-dedans mais de la stratégie cette fois, avec de multiples options pour chaque combat : envoi de grenades à distance, passer par derrière, tir de couverture, sniping, etc. En plus de prendre en compte les statistiques de vos personnages (rapidité, arme de prédilection, invisibilité, entre autres), sans oublier le terrain et son relief. Aussi, les ennemis viennent avec des aptitudes particulières : attaques suicidaires ou encore alerte d’autres groupes.

 

Heureusement, le titre est très dynamique, les cartes conviennent et après un temps d’adaptation, on commence très vite par prendre du plaisir avec toute cette action guerrière et les nombreuses options possibles (la customisation de vos personnages est aussi de la partie, tout comme des enchaînements de kills), porté aussi par un scénario qui ne casse pas la baraque mais qui a au moins une narration soignée avec des cinématiques et une campagne solo qui vous demandera un peu plus d’une vingtaine d’heures de jeu.

 

Le style «Gears» au rendez-vous 

 

Les fans de la franchise ne seront pas dépaysés. Le style visuel de Gears of War est toujours là, tout comme l’environnement sonore, les armes, etc. Graphiquement, c’est donc plutôt joli. Rien de bien original – toujours des ruines et autres déserts – mais le tout est très soigné avec tout ce qu’il faut d’explosions et de démembrements.