Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5-PLUS DIMANCHE

Pendant cette période de confinement, profitez de 5-Plus Dimanche, l’express, Business Mag, Weekly, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

  • Manifestation du 11 juillet : «Se zis enn reklam»
  • Hippisme - 4e journée : Rule The Night dans un finish qui enflamme le public
  • Décédé vendredi : Rodney Penny quitte définitivement les terrains
  • Entre nous, c’est nous-mêmes…
  • Réouverture des frontières : les opérateurs touristiques au front
  • Conseils pour les angoissés du déconfinement
  • PME Story - Julian Thomas de Lakaz A Samy : «Les dettes se sont accumulées mais…»
  • Stephen Chang, gagnant concentré de «Red Bull River Runes»
  • Quelques jours avec le P40 Pro
  • Kolektif Rivier Nwar : des poules, des œufs et un appel au don

Des encas sains à grignoter en confinement

La diététicienne Aroushinee Goorapah souligne que les encas doivent être sains et nutritifs pour l'organisme.

Les images de goûters réussis, entre autres plats, défilent sur la Toile depuis le début du lockdown. Mais sont-ils tous bons pour la santé ? La diététicienne Aroushinee Goorapah vous propose quelques idées de collations saines à prendre en cas de fringale.

Céder ou ne pas céder ? Telle est la question. En cette période de confinement, les petits creux sont plus fréquents. Difficile alors de résister à des sucreries, des barres chocolatées, des chips ou encore du soda. Sauf que ces encas-là ne sont pas forcément bons pour la santé. «Il est, certes, difficile en ce temps de confinement de s’en tenir strictement à deux à trois repas par jour. Mais il est crucial de savoir quoi consommer. Les collations peuvent être positives car elles aident à réduire la taille de nos portions de repas principaux et nous aident à patienter jusqu’au prochain. C’est pourquoi, il faut choisir des aliments nutritifs pour l’organisme», explique la diététicienne Aroushinee Goorapah. Elle propose une liste des six encas gourmands mais sains et nourrissants.

 

1. Les fruits

 

Il s’agit des parfaits aliments à consommer en cas de fringale. «Un très bon exemple est la banane. Manger une banane moyenne pendant la journée s’avère très rassasiant pour l’estomac. De plus, ce fruit fournit aussi de la vitamine C qui aide à construire un système immunitaire solide et résilient», souligne notre interlocutrice. D’ailleurs, les bananes contiennent des antioxydants et beaucoup de fibres qui peuvent aussi aider le système digestif.

Et riches en potassium, elles contribuent aussi à lutter contre l’hypertension artérielle.

 

Autre fruit, autre bienfait. La papaye est riche en vitamine C, en fibres et en acide folique, et se révèle être une collation gourmande, sucrée et saine. La papaye peut être prise avec du yaourt nature comme collation en milieu de matinée ou dans l’après-midi.

 

Les agrumes aussi conviennent pour un encas. L’orange, le kiwi, la mandarine ou encore l’ananas sont des fruits riches en vitamine C et celle-ci aide à stimuler le système immunitaire. «Ils augmentent les globules blancs qui combattent les infections mais sont également remplis d’antioxydants qui empêchent la prolifération anormale des cellules à l’intérieur de votre corps, qui cause des maladies comme le cancer. Les ananas sont assez spéciaux car ils sont non seulement appétissants mais aussi riches en flavonoïdes et en acides phénoliques qui aident à combattre l’inflammation et le stress oxydatif à l’intérieur du corps», souligne Aroushinee Goorapah.

 

Elle fait également ressortir que les diabétiques sont invités à contrôler leur apport en fruits. «Pour la bonne portion, il faut qu’elle soit de la taille de la paume de la main. Aussi, choisissez une petite banane ‘‘zinzli’’ ou une banane moyenne ou 4 à 5 raisins en fonction de la taille de votre paume.»

 

2. Le yaourt

 

C’est la collation idéale. «Le yaourt regorge de probiotiques essentiels à notre flore intestinale et contribue à faciliter la digestion. Le yaourt est idéal pour obtenir du calcium qui est essentiel à nos os, en particulier chez les jeunes enfants, les femmes ainsi que les personnes âgées. Le yaourt doit être consommé nature et sans sucre», recommande la diététicienne.

 

Vous pouvez aussi faire votre propre yaourt maison, poursuit-elle. «Faites bouillir 1 l de lait et laissez refroidir. Puis, ajoutez un petit pot de yaourt nature. Laissez reposer une nuit dans un endroit couvert et sec. Et servez le lendemain, nature ou avec des fruits, des amandes en poudre, de l’avoine pour plus de fibres avec ½ cuillère à café de miel pur (facultatif) pour ajouter un goût supplémentaire. Vous pouvez également ajouter des grains de kéfir pour les prébiotiques qui contribuent à la flore intestinale.»

 

3. Noix et graines

 

Amandes, arachides, noix de cajou, noisettes, macadamia, noix de Pécan, pistaches… C’est idéal en collation. Les noix sont riches en fibres et regorgent d’acides gras essentiels tels que les oméga-3, ce qui contribue à diminuer le mauvais cholestérol qui bloque la paroi des artères et peut contribuer aux maladies cardio-vasculaires. «Cependant, il faut garder à l'esprit la recommandation de l'OMS qui est d'essayer de réduire la consommation de sel à 5 g par jour. Donc, optez toujours pour des noix non salées et une poignée seulement en collation est suffisante.»

 

4. Bâtonnets de carotte ou de concombre avec houmous

 

Vous pouvez toujours grignoter des légumes à faible teneur en calories comme le concombre et les carottes, accompagnés d’un délicieux houmous. «C'est un moyen idéal pour absorber vos vitamines telles que les vitamines liposolubles et hydrosolubles ainsi que les fibres de houmous qui sont constituées soit de haricots, soit de pois chiches.»

 

Pour l’houmous : mixez une boîte de pois chiches ou de haricots (sans l’eau et rincez bien). Ajoutez le jus d’un citron fraîchement pressé, du persil, du thym, de la coriandre, de la poudre de paprika, du piment (si vous le souhaitez) et mélangez bien jusqu’à l’obtention d’une pâte. Trempez vos bâtonnets de carotte ou de concombre dans l’houmous et dégustez.

 

5. Collations traditionnelles mauriciennes

 

Tapioca (manioc), arouy violette et patates douces bouillies sont de très bonnes collations. «Contrairement aux idées reçues, ces racines sont à apprécier avec modération comme tout aliment. Vous pouvez les déguster avec un bon satini kotomili ou de pistache. Veillez toutefois à ne pas ajouter beaucoup de sel lorsque vous préparez de telles collations et essayez d’en manger sans beurre ou margarine afin de réduire la consommation de graisse. Car si elles sont consommées dans la bonne portion, elles peuvent fournir de bonnes fibres et des nutriments naturels», soutient Aroushinee Goorapah.

 

6. Gruau (semoule) et pudding de maïs

 

«Ils contiennent beaucoup de fibres et se trouvent facilement dans notre cuisine. Si le gruau (ou la semoule) et le pudding de maïs sont bien utilisés et servis sans sucre, ils conviennent à tous, notamment aux diabétiques et constituent une bonne collation. Il faut cependant toujours contrôler la portion ; ne mangez pas plus d’un quart de tasse de gruau et ne vous laissez pas tenter par une grosse tranche de pudding au maïs. Tout est à être consommé avec modération.»

 

C’est dit ! Pour d’autres astuces gourmandes mais saines, vous pouvez suivre Aroushinee Goorapah sur sa page Facebook et le compte Instagram @daytodaynutrition. Elle est également joignable au 5831 1138 ou par mail : aroush1894@gmail.com. Et à vous des encas sains à grignoter en confinement !