• Consommation : les petits business en mal… d’œufs
  • Women Entrepreneur Awards 2024 : le défi de Kirti Sheonarain
  • Jeux olympiques & paralympiques : la France dans les starting-blocks
  • Il a joué dans «Indiana Jones», «The Walking Dead», «Fiasco» et «La Recrue» : les vacances mauriciennes de l’acteur Ethann Isidore
  • Deadpool & Wolverine : les super-héros Marvel s’amusent
  • Il a été jugé coupable du meurtre de Vanessa Lagesse après 23 ans : débats chargés d’émotion autour de la sentence de Bernard Maigrot
  • Jeux olympiques 2024 : nos athlètes en mode conquérant
  • Elle crée une cagnotte en ligne et a recours à l’expertise étrangère pour soigner son enfant gravement malade - Isabel Alves : «Je vais défoncer toutes les portes pour sauver mon fils»
  • La Mauricienne Kamla Beechouk, 62 ans, tuée chez elle à La Réunion - Sa meilleure amie Françoise Virama : «Elle était tout pour moi»
  • Adrien Duval nommé Speaker : analyses autour d’une «stratégie digne d'un jeu d'échec»

Des arguments en faveur du port du condom

Avec chacun des partenaires sexuels que j’ai eus, l’usage du condom a été un réel problème…

 

Pour te préparer à t’affirmer avec un(e) partenaire, voici une liste de raisons que celui-ci peut évoquer pour ne pas l’utiliser. Familiarise-toi avec ces raisons et avec les réponses possibles pour t’aider à savoir comment y réagir spontanément et affirmativement. Ne sois pas hésitante. Regarde-le droit dans les yeux quand tu t’affirmes. Le partenaire doit te sentir solide dans ta conviction que «sans condom, c’est non». S’il insiste, s’il essaie de te faire changer d’idée et de te manipuler, et qu’il n’est pas à l’écoute de ce que tu dis, mets un terme à cette discussion qui ne mène nulle part.

 

Sache aussi que cela peut être un indice que cette personne ne te respecte pas ou qu’elle ne reconnaisse pas tes besoins dans d’autres facettes de votre relation. Bien entendu, il se peut que ce soit la fille qui ne veuille pas mettre de condom et que le partenaire masculin ait à user tout autant d’affirmation pour défendre son droit de se protéger.

Les intervenants sociaux et scolaires peuvent également s’inspirer du contenu de cette chronique pour faire de l’éducation sexuelle auprès des jeunes.

 

Raison. «Je ne veux pas utiliser de condom parce que ça coupe mes sensations.» 

 

Réponses :

 

- «J’ai une expérience sensorielle à te proposer. Je vais mettre une goutte de lubrifiant dans le condom avant de le dérouler, on en reparlera après et tu me diras si ça coupe toujours tes sensations !»

 

- «Il y a d’autres sortes de condom qui ont justement été créés pour accroître les sensations chez l’homme et la femme. Exemple : les condoms nervurés. J’aurais envie de les essayer et toi ?»

 

- «Que le condom atténue un peu les sensations est un avantage, car cela t’aidera à faire durer le plaisir encore plus longtemps avant d’éjaculer !»

 

- «Si tu attrapes une infection transmissible sexuellement et par le sang (ITSS) parce que tu ne t’es pas protégé, et bien tu verras que les sensations que tu auras ne sont pas moins agréables !»

 

Raison. «Je ne veux pas utiliser de condom, car ce n’est pas nécessaire pour les relations orales.»

 

Réponses :

 

- «Des ITSS peuvent se transmettre lors des relations orales génitales.»

 

- «Il existe des condoms à saveur, conçus justement pour les relations orales.»

 

Raison. «Je ne veux pas utiliser de condom parce que je perds mon érection une fois qu’il est mis en place.»

 

Réponses :

 

- «On va trouver des moyens pour s’y habituer et l’apprivoiser peu à peu ce condom. Et tu verras, ça va se replacer. Je vais t’aider à te détendre et à l’aide d’une mise en situation excitante, le condom ne sera plus un obstacle à ton excitation, je te le garantis !»

 

- «Ce serait pire si tu attrapais une maladie, car tu n’aurais certainement plus le goût à avoir des érections !»

 

Raison. «Je ne veux pas utiliser de condom parce que je suis trop gêné pour aller en acheter.»

 

Réponses :

 

- «Pourtant, acheter des condoms est un acte de maturité. Pour briser la glace, on peut y aller ensemble la première fois, ce sera moins gênant à deux.»

 

- «Si tu attrapes une ITSS, tu verras que c’est encore plus gênant de se le faire annoncer par son médecin et doublement gênant s’il faut passer chercher des médicaments pour la traiter chez le pharmacien !»

 

Raison. «Je ne veux pas utiliser de condom parce que je suis allergique au latex.»

 

Réponses :

 

- «Il existe des condoms en polyuréthane pour ceux qui sont allergiques au latex.»

 

- «Il y a beaucoup d’autres choses qu’on peut faire pour avoir du plaisir sans pénétration.»

 

- «Moi, c’est aux ITSS que je suis allergique !»

 

Raison. «Je ne veux pas porter de condom, car cela donne l’impression que j’ai une ITSS.»

 

Réponses :

 

- «Au contraire, cela démontre que tu es quelqu’un de responsable qui veille à se protéger contre les ITSS.»

 

À suivre…