• Nouveau centenaire : Issac Jan Mahomed raconté par sa petite-fille
  • À Baie-du-Tombeau : un jeune trafiquant coffré avec Rs 29 M d’héroïne
  • Horizon Paris 2024 : les athlètes heureux de leur sélection
  • Marie-Kelly Somauroo ou l’art de créer des savons artisanaux
  • Allégations de complot contre Sherry Singh : quand le dernier «move» de Shameem One and Only «intrigue»
  • En cinq jours, il perd sa fille dans un accident et sa femme d’une maladie | Ignace Bothille, 80 ans : «Je suis effondré…»
  • Caroline Jodun dit «Merci» avec un troisième album
  • Arrestation de Bruneau Laurette : «Je serai un fighter jusqu’au bout»
  • Anaïs Lagrosse : ma toute nouvelle couronne de Miss University Africa Mauritius
  • Accusé de «Breach of ICTA» | Dhiren Moher : «Mo pann avoy okenn mesaz a karakter rasial»

Confinement : cinq conseils pour veiller au bien-être des enfants

Un environnement familial confortable est d’autant plus important pour le bien-être des enfants en cette période, souligne la psychiatre Hemlata Charitar-Sookha.

Pour prévenir la propagation de la Covid-19 dans l’île et pour les protéger, les enfants sont amenés à rester à la maison jusqu’au 3 août. Mais le lockdown, chacun d’entre eux le vit à sa façon. Certains sont plus agités, d’autres sont plus en retrait, d’autres encore absorbent les émotions des parents, comme l’angoisse. Comment faire pour qu’ils se sentent mieux ? Le Dr Hemlata Charitar-Sookha, psychiatre au Wellkin Hospital, vous donne cinq conseils pour veiller au bien-être de vos enfants en cette période de confinement…

La Covid-19 a bouleversé les habitudes. Celles des adultes mais aussi celles des enfants. Les mesures prises pour combattre ce virus, comme le confinement, ont bousculé leur quotidien, lles ont poussés à changer leur rythme de vie, avec moins de loisirs en plein air, l’interdiction de se rendre à l’école – jusqu’au 3 août –, entre autres. «Pour certains enfants et adolescents, cela peut être une véritable source d’inquiétude, voire d’angoisse, et avoir un effet néfaste sur leur santé psychologique. C’est pourquoi, il est important d’avoir une attitude positive tout comme il est primordial de prendre les précautions qui s’imposent pour combattre le coronavirus», explique le Dr Hemlata Charitar-Sookha, psychiatre au Wellkin Hospital. Pour aider nos enfants et adolescents, il faut, par exemple, trouver des mots simples pour leur expliquer la situation ou encore leur proposer des activités adaptées à leur âge pendant le confinement. Conseils de notre interlocutrice… 

 

Rappeler que cette situation est temporaire

 

Il est nécessaire de rassurer les enfants en leur expliquant que cette période est passagère et que la situation retournera à la normale avec le temps. Il s’agit de leur dire qu’ils reprendront bientôt leur train-train quotidien et retrouveront leurs amis. «Avoir un état d’esprit positif vous aidera et aidera vos enfants à surmonter cette période plus facilement», explique le Dr Hemlata Charitar-Sookha.

 

Aider vos enfants à créer une routine saine et productive

 

De nouvelles habitudes doivent être mises en place par les parents, c’est-à-dire un nouveau programme de la journée. Cet emploi du temps, qui doit être conçu en prenant en compte les cours en ligne ou à la télévision, devra être respecté par toute la famille. Fixez une heure à laquelle vos enfants doivent se réveiller, s’habiller et prendre le petit déjeuner avant de se préparer pour les cours virtuels. «Les plus petits, moins autonomes, auront sans doute besoin de l’aide de leurs parents pour comprendre les leçons et faire leurs devoirs. Chaque parent devra prendre en compte les spécificités de son/ses enfant/s. Il est essentiel d’inclure, dans ce programme, des pauses pour le déjeuner et le goûter», souligne la psychiatre.

 

Les encourager à partager leurs émotions

 

L’environnement familial doit être confortable afin d’aider et d’encourager les enfants à parler de ce qu’ils ressentent : leurs inquiétudes et leurs préoccupations, par exemple. Il est plus que jamais important que les parents soient à l’écoute de leurs enfants. Il est conseillé de s’assurer qu’ils aient des horaires de sommeil réguliers.

 

Faire du dîner un instant privilégié

 

Le repas du soir est le moment où toute la famille se réunit. Il est indispensable de profiter du dîner pour partager des idées et discuter des activités du lendemain. Au-delà de la convivialité, il est primordial d’adopter un régime alimentaire équilibré. Chaque repas doit être composé de fruits et légumes, d’aliments riches en protéines, tels que du poisson, des œufs ou des lentilles, et de produits laitiers, entre autres. Il est important de veiller à ce que les enfants s’hydratent correctement durant la journée.

 

Organiser des activités

 

Le confinement est sans doute l’opportunité d’initier les enfants à la méditation, au yoga et à d’autres exercices physiques. Pour cela, il existe de nombreuses applications mobiles et vidéos sur YouTube qui peuvent aider. L’absence de contact avec leurs amis peut aussi être pesante. En utilisant les nouvelles technologies, vous pouvez organiser des rencontres virtuelles. Ces mêmes technologies peuvent aujourd’hui nous aider à «sortir» de la maison pour aller «visiter» des musées virtuels, des zoos et avoir accès à de nombreuses activités artistiques et culturelles.