• Jenny’s Nailbar : La beauté jusqu’au bout des ongles
  • Le Comité Organisateur des Jeux des îles lâche Grey
  • Diya One s’implante à Maurice
  • Inter Régions : Mangalkhan SC et Grande-Rivière Noire WC, dans la cour des grands
  • Tian et son nouvel élan musical
  • Phyllisia Ross : «Je ressens beaucoup de love à Maurice»
  • Partaz To Kreasion : des jeunes, de l’espoir...
  • Gymnastique rythmique : Les Mauriciennes font bonne figure à La Réunion
  • La belle croisière scientifique de la Mauricienne Pavanee Annasawmy
  • Badminton - Internationaux de Maurice : Vingt pays attendus en juin

Chaleur et perte d’appétit : comment y remédier ?

La nutrionniste Divya Ruhee nous dit ce qu’il faut manger… quand on ne veut pas manger.

Chez nous, saison estivale rime aussi avec période festive et plats gourmands. Quand la température est doux, nous ne nous gênons pas pour manger à satiété, mais quand la chaleur est intenable, nous nous demandons où est passé notre appétit d’ogre. Qu’est-ce qui explique cette manque d’envie de manger ? La nutritionniste Divya Ruhee nous éclaire.

Le soleil tape fort, la température et l’humidité atteignent les limites du supportable… Il a beau être l’heure de manger, notre estomac ne veut rien entendre. Il ne semble pas avoir le moins du monde faim. Quoi qu’on lui propose, il dit non. On n’y comprend rien. «En réalité, c’est notre cerveau qui contrôle notre appétit et non notre estomac. Notre appétit et notre niveau de satiété sont contrôlés par l’hypothalamus qui est une structure du système nerveux central dans notre cerveau et qui agit aussi avec la ghréline qui est l’hormone de la faim et, de ce fait, permet à l’organisme de reconnaître la faim», nous explique Divya Ruhee, nutritionniste.

 

L’organisme possède des mécanismes très futés pour maintenir une température corporelle comprise entre 36,1 et 37,8°C, indépendamment de la température extérieure. Il gère sa propre production de chaleur intérieure ainsi que son évacuation, il est donc important de comprendre son langage, surtout en cette période chaude qui s’avère difficile pour lui. «Le corps humain est très intelligent et perspicace. Il peut prioriser les processus biologiques en fonction des conditions et agir en conséquence. En été, le corps fait de son mieux pour régulariser sa température d’eau sous forme de sueur. C’est pourquoi en été, nous sommes déshydratés à cause des changements thermostatiques dans le corps.»

 

De plus, en été, l’hypothalamus, qui agit comme le thermostat de notre corps, remplit deux fonctions : la première consiste à nous garder au frais et la deuxième à s’assurer que nous mangeons à l’heure. Ainsi, lorsque le corps essaie de transpirer, l’hypothalamus accorde moins d’attention à notre faim. Et le processus de digestion génère également une chaleur considérable. L’hypothalamus essaie donc de supprimer l’appétit dans le but de réduire sa charge de travail. Ce qui résulte en la perte en appétit et en l’augmentation de la soif en été.

 

«Il n’y a pas grand-chose à faire. Car la perte d’appétit est une façon pour notre corps de communiquer avec nous pour nous dire ce dont il a besoin. Donc, ce n’est pas nécessaire de se forcer à se nourrir constamment si nous n’avons pas faim. La suppression de l’appétit est un processus naturel et transitoire. Une fois que l’hiver sera de retour, nous aurons de nouveau envie de thé chaud et de repas copieux. L’été est parfait si vous envisagez de perdre du poids. On a tendance à manger moins et à transpirer plus», explique Divya Ruhee.

 

La nutritionniste souligne aussi que la vie au grand air est plus attrayante durant cette saison, ce qui rend les séances d’exercice en extérieur plus agréable.

 

Quelques conseils simples pour bien s’alimenter malgré tout :

 

  • On ne vous le dira jamais assez : buvez beaucoup d’eau. «Normalement, il faut boire 1,5 litre d’eau par jour. Mais, quand il fait chaud ou que vous devez travailler dur, vous avez besoin de plus d’eau que d’habitude. La bière, les cocktails, le café, le thé glacé et les boissons sportives ne sont pas les meilleurs choix car ils ont tendance à encourager une urination plus fréquente et favoriser la perte excessive d’eau et de sels minéraux. Pour bien vous hydrater, tenez-vous en à l’essentiel et buvez l’une des boissons suivantes tout au long de la journée, avant même de commencer à avoir soif : de l’eau plate ou aromatisée avec des tranches de citron et de concombre, l’eau de noix de coco, des boissons vertes organiques, thé glacé décaféiné, tisanes ou infusions.»

 

  • Choisissez des smoothies aux fruits pour le petit-déjeuner ou les collations car les smoothies à base de yaourts glacés ou de glaces trop sucrées peuvent être extrêmement caloriques. «Un smoothie sain doit être préparé avec des fruits, du jus de fruits, du yaourt sans sucres et des glaçons. Utilisez n’importe quel fruit de saison que vous pourriez avoir ou avez gardé au congélateur et mettez le tout dans un mélangeur pour en faire une boisson estivale parfaite qui vous boostera et sera un bon coupe-faim.»

 

  • Croquez des aliments rafraîchissants, surtout des salades colorées, fraîches et nutritives. «L’hydratation du corps ne se fait pas seulement en buvant mais aussi en mangeant des légumes et des fruits riches en nutriments. Parmi les légumes à haute teneur en eau, il y a le concombre, les légumes à feuilles vertes, les tomates, la courge et le céleri. En tête de liste des fruits, on retrouve la pastèque, le melon miel, les fraises, les pommes, les pamplemousses, qu’on peut consommer tout au long de la journée.»

 

  • La saison des grillades ne rime pas uniquement avec viandes. Grillez également vos légumes et du poisson. Cela donnera tellement de goût à vos aliments. Parmi les meilleurs légumes à griller : le poivron rouge, la courgette, la tomate, l’oignon rouge et le champignon Portobello. Grillez-les, mélangez-les avec un peu d’huile d’olive et de vinaigre balsamique, assaisonnez avec du sel de mer et du poivre noir. Si vous en avez en excès, vous pouvez les ajouter dans des salades fraîches avec des noix, des haricots et du fromage ou même les conserver pour votre déjeuner du boulot le lendemain.

 

  • «Apportez et consommez des aliments sains aux soirées et essayez de toujours apporter quelque chose à la table des aliments qui nourrira votre esprit, votre corps et votre âme, ainsi que les autres convives qui n’y auront pas pensé. Apportez une salade rafraîchissante ou des jus de fruits frais à la fête.» Cela vous évitera donc, ainsi qu’aux autres, de prendre des repas trop copieux car la digestion en lui-même est une importante source de chaleur. Le simple fait d’absorber des aliments engendre une telle mécanique que la digestion des nutriments génère une grande quantité de chaleur qui prend entre 12 à 18 heures à se dissiper. Cet effet thermique varie selon la quantité et le type d’aliments consommés. Donc, privilégiez les repas légers et facile à digérer.

 

Il est très important de faire confiance à votre instinct, d’écouter votre corps, de manger des aliments sains et de boire beaucoup d’eau en été, en particulier durant la période des fêtes.