• Consommation : les petits business en mal… d’œufs
  • Women Entrepreneur Awards 2024 : le défi de Kirti Sheonarain
  • Jeux olympiques & paralympiques : la France dans les starting-blocks
  • Il a joué dans «Indiana Jones», «The Walking Dead», «Fiasco» et «La Recrue» : les vacances mauriciennes de l’acteur Ethann Isidore
  • Deadpool & Wolverine : les super-héros Marvel s’amusent
  • Il a été jugé coupable du meurtre de Vanessa Lagesse après 23 ans : débats chargés d’émotion autour de la sentence de Bernard Maigrot
  • Jeux olympiques 2024 : nos athlètes en mode conquérant
  • Elle crée une cagnotte en ligne et a recours à l’expertise étrangère pour soigner son enfant gravement malade - Isabel Alves : «Je vais défoncer toutes les portes pour sauver mon fils»
  • La Mauricienne Kamla Beechouk, 62 ans, tuée chez elle à La Réunion - Sa meilleure amie Françoise Virama : «Elle était tout pour moi»
  • Adrien Duval nommé Speaker : analyses autour d’une «stratégie digne d'un jeu d'échec»

Chaleur : ces aliments qui protègent

Une bonne alimentation peut aider à contrer la chaleur.

Quand la température grimpe (mais pas que), il est important de surveiller le contenu de son assiette. En effet, en période de forte chaleur, certains aliments sont à privilégier et d’autres à éviter pour le bon fonctionnement de notre organisme. La nutritionniste Yovanee Veerapen nous en dit plus…

Si certains ont déjà investi dans des ventilateurs ou climatiseurs pour combattre la chaleur, sachez qu’adapter son alimentation pourrait aussi être efficace, voire plus économique. En effet, ce que nous mangeons joue un rôle important dans la capacité qu’a l’organisme à résister aux très fortes chaleurs. Surtout que la hausse de température a tendance à réduire l’appétit. Donc, le mieux est de faire les bons choix. «L’eau reste l’aliment le plus basique à prendre en tout temps mais surtout en période de forte chaleur. Car la chaleur extrême qui est, par moments, intolérable cause la déshydratation et des problèmes de santé. C’est pourquoi, il faut s’assurer de boire suffisamment d’eau tout au long de la journée mais aussi de ne pas attendre d’avoir soif pour en prendre», explique la nutritionniste Yovanee Veerapen.

 

S’il est difficile pour vous de boire de l’eau plate, poursuit notre interlocutrice, vous pouvez préparer de l’eau aromatisée en y ajoutant quelques fines herbes comme de la menthe, des morceaux de fruits ou des légumes comme le concombre, pour plus de goût. À privilégier en cas de soif, à la place des boissons sucrées qui entraînent plus de déshydratation. Autre indispensable pour combattre la chaleur : le concombre. «C’est le légume idéal à consommer durant cette période chaude. Car il est rafraîchissant, frais et riche en eau. C’est donc bon d’en avoir dans son assiette, en salade ou autre. Cela rendra le repas plus léger», souligne Yovanee Veerapen.

 

La salade de crudités est aussi un must pour faire face à la chaleur car elle favorise la digestion. «C’est frais, ce n’est pas épicé ou gras, donc ce n’est pas difficile à manger ni à digérer. Vous pouvez, par exemple, dans votre salade, ajouter une tomate qui est riche en eau, en antioxydants, en vitamines et minéraux. Cela ne peut qu’être bénéfique pour l’organisme», explique la nutritionniste.

 

Les protéines ne sont pas non plus à négliger. «Il faut favoriser les protéines maigres quand il fait chaud, au lieu des plats trop copieux, remplis de sauce, de gras et d’épices, qui ne facilitent pas la digestion. Le mieux est de privilégier des plats nourrissants et légers, d’où l’ajout de protéines light. Le tofu, le poulet, le poisson, des œufs, lentilles, pois chiches, entre autres, feront l’affaire», conseille Yovanee Veerapen. Les glucides aussi, ajoute-t-elle, doivent être consommés pour que l’organisme ait tous les nutriments dont il a besoin pour son bon fonctionnement.

 

Cependant, elle prévient : il faut surtout éviter de manger de grandes portions de glucides et consommer plus de repas légers, avec une quantité raisonnable de glucides, beaucoup de légumes et de protéines maigres. Vous pouvez également favoriser les fruits et légumes de saison pour faire le plein d’énergie mais aussi pour rester au top de votre forme cet été.

 

Bio express

 

Yovanee Veerapen est diplômée de la faculté des sciences de la santé de l’Université de Maurice, avec un BSc en Nutritional Sciences Sp. Dietetics. Elle est également titulaire d’un MBA de l’Open University of Mauritius et exerce en tant que diététicienne en free-lance depuis 2013. La diététicienne et consultante en nutrition est aussi la fondatrice de NutriSmart Consultancy Ltd.

 

Yovanee Veerapen s’oppose à tous les concepts de régimes stricts et de cookie cutter meal plans. Pour plus d’informations ou une consultation (la diététicienne consulte à Curepipe, Quatre-Bornes et Flacq), elle est joignable au 5250 8384. Vous pouvez également lui écrire à l’adresse mail suivante : info@nutrismart.mu. Sinon, suivez ses pages Facebook : Yovanee Veerapen Dietitian – NutriSmart et Instagram : nutrismart.mu, ou rendez-vous sur le site www.nutrismart.mu.

 


 

My Mauritian Kitchen : un livre plein de saveurs

 

Il est aussi agréable d’offrir un livre que d’en recevoir un, surtout si vous aimez cuisiner ! My Mauritian Kitchen, ouvrage débordant de saveurs, est à offrir ou à s’offrir. Ce livre de cuisine mauricienne, qui vous propose 100 recettes à base d’ingrédients locaux, est écrit par la diététicienne Yovanee Veerapen qui est aussi une vraie foodie. «La cuisine mauricienne est si spéciale ! Et vous savez quoi ? Vous pouvez profiter d’un bon briyani tout en ayant une vie saine au quotidien. Ce livre de recettes consiste à appliquer l’art de la nutrition culinaire pour apporter une touche saine à la cuisine mauricienne traditionnelle», confie-t-elle.

 

Si vous voulez acheter un exemplaire, il est disponible dans les librairies Bookcourt, Petrusmok Library au Hennessy Park Hotel, chez Le Cygne à Rose-Hill, Le Printemps et sur Amazon.