Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Piratage de Facebook : ne paniquez pas !
  • Ramadan, Ugadi, Varusha Pirappu : Jeûne, piété et réjouissances
  • Highlands : en zone… d’inquiétude
  • Tottenham vs Man Utd : les Mancuniens en quête de revanche
  • Yeh Jawaani Hai Deewani : amis pour la vie
  • New Amsterdam : cet hôpital qui enchante les Mauriciens
  • Zones rouges : ce qui change
  • La démocratie sous respiration artificielle !
  • Judo à Rodrigues : le DTN Baptiste Leroy satisfait de sa visite
  • « Touni »… mais non

Atmika Ramsahaye, thérapeute certifiée : «La technique de yoga que j’adopte vise à gérer les défis liés à la Covid-19»

Elle espère pouvoir intégrer les pratiques du yoga dans de nombreux centres de réhabilitation à travers l’île et, en ce moment, ses cours se déroulent en ligne. «La méditation et les exercices de respiration peuvent également booster le système immunitaire ainsi que le système respiratoire», confie Atmika Ramsahaye, thérapeute de yoga certifiée et PhD Yoga Scholar de l’Université S-VYASA, qui estime que cette pratique peut aider à surmonter l’angoisse et le stress en cette période difficile. Elle propose aussi deux postures à faire à la maison. Entretien...

Comment le yoga peut aider à surmonter l’angoisse et le stress en cette période difficile : «Ce moment de confinement crée des traumatismes comme l'anxiété, la peur et la fatigue chez nombre d’entre nous. Cela provoque une fatigue physique, mentale et émotionnelle. Ces stress continuels peuvent, à long terme, se développer en stress chronique. Ce surmenage du système nerveux peut perturber le système immunitaire dû au mécanisme d’immunosuppresseur. Pour remédier à cet état de débalancement, le yoga entre en jeu. C’est une pratique holistique qui aide à balancer le corps, l’esprit, les émotions et l’esprit métaphysique. En pratiquant la méditation, on peut apprendre à maîtriser les fluctuations de notre esprit. Le yoga nous aide à freiner les pensées, à calmer l’esprit et à ralentir. Ainsi, on parvient à réduire la tension psychique et les anxiétés. De plus, comme nous le savons, la Covid-19 affecte notre système immunitaire. La méditation et les exercices de respiration peuvent également booster le système immunitaire ainsi que le système respiratoire. Des études suggèrent que la méditation peut élever le niveau de mélatonine. Celle-ci est connue pour réguler l'immunité cellulaire et humorale, et stimuler la production des cellules tueuses naturelles qui se trouvent dans le système immunitaire. La technique de «chanting» (récitation) peut aider à avoir un sommeil paisible. Cela, grâce à la technique de résonance créée par les vibrations des syllabes récitées. Le corps apprend alors à se guérir.»

 

La Covid-19 et le yoga : «La technique de yoga que j’adopte est basée sur le module de yoga pour gérer les défis liés à la Covid-19, créé par l’université S-VYASA. Avec des données scientifiques, les chercheurs de cette université de yoga ont conçu des séquences de pratiques qui aident le système respiratoire, l’immunité et aident à combattre le stress. Les pranayama - exercices de respiration, les asana - postures physiques, la relaxation et le dhyana - méditation ont été combinés pour créer ce module intégré. Tout ce dont on a besoin, c’est d’un portable et d’une connexion Internet.»

 

Cela s’adresse à qui ? «Ce module peut être pratiqué par ceux qui présentent de légers symptômes de la Covid-19, ceux qui sont en quarantaine, les Frontliners et tous ceux qui se sentent affectés par le stress et l’anxiété en ce moment. Mes cours se déroulent en ligne sur Google Meet. Les élèves ont besoin d’une ou de deux classes pour s’adapter à ce nouveau mode d’apprentissage. Mais elles comprennent toutes que c’est un des moyens les plus sécurisés pour prendre soin de sa santé. Cette méthode sans contact physique aide mes élèves à créer un lien qui leur manque, surtout pendant ce confinement. Certaines d'entre elles se trouvent dans des zones rouges et se sentent à bout. Elles m’expliquent alors que les séances de yoga les aident à mieux gérer leur stress et à mieux dormir la nuit. D’autres trouvent que le yoga les aide à se débarrasser de la léthargie puisqu’après les sessions, elles se sentent revitalisées et énergiques.»

 


 

Deux postures à pratiquer chez soi

 

Tiger Stretch : 1. Placez-vous à quatre pattes sur votre tapis. Les mains alignées avec les épaules et les jambes à la largeur des hanches. 2. Inspirez et simultanément, levez la tête vers le ciel. Observez le mouvement du milieu de la vertèbre vers le sol. 3. Expirez et simultanément, baissez la tête vers le ventre. Observez, en cette motion, le dos s’arrondir. 4. Continuez les mouvements 2 et 3 en harmonie avec le rythme de votre respiration pendant 10 cycles. 5. Après avoir terminé la pratique du Tiger Stretch, allongez-vous sur le dos et respirez quelques minutes en silence. Note : les mouvements 2 et 3 forment un cycle du Tiger Stretch. Synchroniser l’inspiration avec la tête vers le haut et l’expiration avec la tête vers le ventre aide à ouvrir la région thoracique qui est aussi liée au système respiratoire. De plus, les douleurs de dos – reliées aux longs moments assis – sont soulagées.

 

Nadi Shuddhi Pranayama : 1. Asseyez-vous confortablement sur une chaise, la main gauche placée sur la cuisse gauche. 2. Adoptez le Nasika Mudra avec la main droite en pliant l’index et le majeur vers la paume de la main. Le pouce, l’annulaire et l’auriculaire restent détendus. 3. Placez le pouce sur la narine droite. Inspirez profondément par la narine gauche. 4. Fermez la narine gauche avec le majeur. Expirez par la narine droite en relâchant le pouce. 5. Inspirez profondément par la même narine que vous venez d’expirer, c'est-à-dire la narine droite. 6. Placez le pouce sur la narine droite et expirez complètement par la narine gauche. La pratique 3-6 fait un cycle. 7. Répétez pendant 10-12 cycles. 8. Après avoir terminé la pratique du Nadi Shuddhi Pranayama, allongez-vous sur le dos et respirez quelques minutes en silence. Note. Cet exercice de Nadi Shuddhi Pranayama, ou la respiration alternée, aide à purifier les voies nasales. Pour ceux qui sont atteints du stress lié à la Covid-19, le Nadi Shuddhi peut aider à calmer l’esprit et relaxer le corps. C’est aussi la clef de la balance du Prana - l’énergie vitale.

 


 

Bio express : Atmika Ramsahaye a une maîtrise en sciences en psychologie (Bangalore University) et a été introduite à l'Indian psychology. Elle est diplômée en hypnothérapie et elle est certifiée Yoga and Mental Health Therapist par le National Institute of Mental Health and Neuro Sciences (Bangalore). Le but de son parcours est de combiner la psychologie orientale à celle de l’occident. Son parcours de yoga a débuté dans un studio en Inde ; c’est en faisant sa Yoga Instructors’ Course à la Swami Vivekananda Yoga Anusadhana Samsthana (S-VYASA) University en 2017 qu’elle a appris que le yoga ne consiste pas qu’en des mouvements gymnastiques centrés sur le physique mais que c’est une technique de thérapie de santé.