• Entrepreneur de l’année : Julien Faliu : Expat.com, sa petite entreprise qui ne connaît pas la crise
  • Judo – Hong Kong Asian Open 2019 : Une cinquième place prometteuse pour Legentil
  • Stéphanie Favier et Paco : Passionnés d’art et de créativité
  • Allégations de violence policière meurtrière | Le frère de Khaleel Anarath : «Il craignait pour sa vie en détention»
  • Contestation d’une loi visant la communauté gay | Abdool Ridwan Firaas Ah Seek : «L’article 250 concerne tout le monde, pas que les personnes de la communauté LGBT»
  • Firoz Ghanty, l’artiste par les artistes
  • Collision mortelle à St-Aubin : Jean Daniel Perrine ne verra pas grandir ses jumelles
  • Pradeep Roopun et Eddy Boissezon au château du Réduit : Regard d’observateurs sur des nominations qui suscitent de vives réactions
  • N’est pas rassembleur qui veut !
  • Nicolas Fanny : D’un défi à l’autre

Alimentation et allaitement : que mettre dans son assiette?

Les bons nutriments sont nécessaires à un bon allaitement.

Le lait maternel demeure le meilleur aliment pour votre bébé, mais qu’en est-il de votre propre alimentation pendant l’allaitement ? Nous avons interrogé la diététicienne Aroushinee Goorapah sur l’alimentation à adopter lorsqu’on allaite.

Manger de manière équilibrée est essentielle à chaque stade de notre vie. Mais lorsqu’on allaite un bébé, il est encore plus important de garder un œil sur le contenu de notre assiette. «En effet, le besoin en calories augmente, ainsi que celui de nutriments spécifiques comme le fer, le calcium, le potassium et les vitamines A et D pendant la période de l’allaitement. De plus, une alimentation saine et variée pendant cette période permet d’apporter tous les nutriments essentiels au bébé, et de l’exposer à des goûts différents qui le rendront plus réceptif, par la suite, aux aliments solides», déclare Aroushinee Goorapah.

 

Céréales

 

Les céréales complètes comme le riz, le pain, l’avoine (oatmeal) et les noix, offrent de nombreux nutriments essentiels à la maman qui allaite. Ils sont riches en  fibre et apportent toute l’énergie nécessaire pour booster la mère. Toutefois, il est important de favoriser les produits complets qui ne contiennent pas de sucre ajouté.

 

Poisson

 

Ils sont riches en acides gras oméga-3, qui favorisent non seulement le développement sain du cerveau de l’enfant mais  renforcent aussi le système immunitaire de la maman et prévient les inflammations. Pour cela, il suffit de piocher dans les poissons gras tels que la sardine, le saumon et le maquereau car ce sont d’excellents choix vue qu’ils contiennent peu de mercure, contrairement à certains poissons.

 

Produits laitiers

 

La période de la grossesse et de l’allaitement peut réduire le taux de calcium des os. De ce fait, pour avoir des os solides et en bonne santé, vous pouvez accentuer votre consommation de produits laitiers : le lait, le fromage et les yaourts. Ce sont d’excellentes sources de calcium et une maman qui allaite doit avoir un apport en calcium de 1000 mg par jour. Les personnes qui ne mangent pas de produits laitiers peuvent opter pour des légumes verts (brocoli, cresson, chou, etc.), des haricots et du jus d’orange frais. Cependant, d’autres aliments souvent méconnus sont également des sources de calcium, à l’instar des amandes et du tofu. C’est aussi une protéine maigre qui, comme les œufs, peut être rajouté dans les repas de la maman.

 

Fruits et légumes

 

Ils sont réputés pour être gorgés de nutriments. Si les fruits aident à soulager la constipation dont souffrent de nombreuses mamans après l’accouchement, les légumes, eux, riches en vitamines et en antioxydants, sont aussi une excellente source de calcium et de fibre. Donc, en consommer suffisamment permet à l’organisme d’acquérir les nutriments nécessaires pour produire du lait. Les légumes comme les fruits permettent de renforcer à la fois le système immunitaire de la mère et celui de son bébé. Ils contribuent également à lutter contre les infections.

 

Le kiwi, la fraise, le litchi ou encore les agrumes comme l’orange ou le citron sont à mettre dans votre corbeille de fruit. Les légumes à privilégier sont : le persil, qui est la plus grosse source végétale de vitamine C, l’épinard, les légumes verts cuits tels que le brocoli ou les bred, la carotte, la patate douce, la citrouille, la tomate et le poivron rouge. Des légumes particulièrement riches en potassium et en vitamine A.

 

La diététicienne Aroushinee Goorapah, souligne qu’il n’existe pas de régime particulier pendant l’allaitement, mais qu’il faut simplement s’assurer que de manger équilibré. «Il est recommandé de manger beaucoup de fruits et de légumes, des céréales complètes et des produits laitiers. Les mamans peuvent aussi inclure dans leur plan nutritionnel des aliments comme les pommes de terre et les pâtes en quantité modérée ; ils apportent beaucoup d’énergie.»

 

La maman doit aussi écouter son corps tout en observant les réactions du bébé pour être sûre que tout se passe bien. Car l’allaitement est un moment important qui ne doit en aucun cas devenir une source d’angoisse que bébé ressent également. Reposez-vous, détendez-vous et alimentez-vous bien.

 


 

Bio express

 

Aroushinee Goorapah est diplômée de la Faculté de Médecine et des Sciences de la santé de l’université de Stellenbosch, en Afrique du Sud, et est titulaire d’un Bachelor of Science en nutrition et diététique. Son cheval de bataille est la prévention des maladies non transmissibles et elle croit fermement que la nourriture doit être le médicament du corps. La diététicienne, qui a récemment ouvert son cabinet privé sous l’enseigne Daytodaynutrition à l’avenue Seeneevassen, Grassy Lane, Quatre-Bornes, s’intéresse beaucoup à la nutrition pour les différents groupes d’âge. Aroushinee Goorapah est joignable au 583 1138 ou par
mail : [email protected], pour la prise de rendez-vous. Elle vous invite aussi à suivre sa page Facebook et le compte Instagram @daytodaynutrition pour
des conseils nutritionnels au quotidien.