• FA Cup | Man Utd vs Liverpool : dans l’oeil du cyclone
  • Lupin sur Netflix : Omar, voleur aimé et mal-aimé
  • Des mots et des manigances…
  • Mais qui sont Hansel et Gretel… d'«Hansel and Gretel» ?
  • Enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen : Les révélations fracassantes de Pooveden Subbaroyan
  • Sharon Dukhi, 29 ans, meurt à l’hôpital à cinq mois de grossesse | Nitish : «J’accuse le personnel soignant d’avoir laissé mourir ma femme»
  • Shehad Calluchun, 15 ans, succombe à ses brûlures après une fuite de gaz | Son père Mozaheed : «Nou aksepte sa desizion Bondie-la mem si li bien dir»
  • Quand Linzy et Elijah revisitent «Le roi lion»
  • J’aime/J’aime pas | Bridgerton sur Netflix : sex-appeal contre toxicité
  • Vol avec violence dans la capitale | Celui qui a maîtrisé le malfrat : «Je voulais seulement aider la victime»

Yassar Moussa, sauvagement assassiné en Angleterre - Son frère aîné : «Il avait un enfant de 10 mois…»

Notre compatriote a été tué d’un coup de couteau au cou et son corps jeté près d’un ruisseau.

Le corps de ce Mauricien de 37 ans, originaire de Camp-Yoloff et vivant en Angleterre depuis 2004, a été retrouvé à St James Park, Walthamstow, au nord-est de Londres, le lundi 24 août. Yassar Moussa a été poignardé au cou et son corps jeté près d’un ruisseau. Son frère aîné lui a rendu hommage sur le site du Mirror.

Il était un hard worker. Un père aimant. Une personne au grand cœur, selon son frère aîné. Mais Yassar Moussa est décédé dans des circonstances tragiques. Le jeune homme de 37 ans, originaire de Camp Yoloff, a été sauvagement assassiné. Son corps a été retrouvé par un membre du public, près d’un ruisseau à St James Park, Walthamstow, un endroit très fréquenté au nord-est de Londres. L’autopsie, pratiquée le mardi 25 août, révèle qu’il a été poignardé violemment au cou. Le drame, lui, remonterait au samedi 22 août.

 

Depuis, ses proches sont plongés dans une profonde tristesse. «Mon petit frère Yassar était une très, très bonne personne. Il avait un enfant de 10 mois. Un garçon», a confié son frère aîné, dévasté, au site du Mirror. «Il a quitté Maurice en 2004. Il a travaillé dur pour gagner de l’argent. Il vivait à Walthamstow, au nord-est de Londres.» Après son arrivée au Royaume-Uni, Yassar Moussa a notamment travaillé dans un magasin de chapeaux à Londres, explique son frère aîné. Ce dernier compte sur la police anglaise pour résoudre cette affaire.

 

Celle-ci a déjà ouvert une enquête. Elle est menée par Scotland Yard. Les détectives sont à la recherche de toute information pouvant leur permettre de remonter jusqu’au/x présumé/s meurtrier/s. «Je demande aux visiteurs et aux résidents des environs de vraiment réfléchir à ce week-end. Avez-vous vu quelque chose qui sort de l'ordinaire ? Avez-vous vu un véhicule entrer ou sortir du parc par les portes nord ou sud ? Quelqu’un sait ce qui est arrivé à Yassar et je vous demande de faire ce qui est décent et de parler», a déclaré le responsable de l’enquête, le Detective Chief Inspector Larry Smith.

 

La police essaie également de retracer les derniers déplacements de la victime. Celle-ci a été vue pour la dernière fois dans la soirée du samedi 22 août. «La vie d’un homme a été sauvagement prise et son corps laissé dans un parc. Nous devons connaître les mouvements de Yassar à partir du samedi 22 août et mon équipe travaillera sans relâche pour identifier les personnes impliquées», affirme Larry Smith. Aucun suspect n’avait été arrêté à l’heure où nous mettions sous presse.

 

Le commandant par intérim de l’arrondissement du nord-est de Londres, Waheed Khan, a, lui, eu une pensée pour les proches de Yassar Moussa : «Ils doivent être dévastés par sa mort et par la manière insensible dont il a été traité. La communauté locale est choquée par ces événements. Soyez assurés que les agents feront tout ce qui est en leur pouvoir pour trouver qui est responsable.»