• Football : Cercle de Joachim concerné par une autre affaire
  • Le bénéfice du doute accordé aux tortionnaires présumés d'Iqbal Toofanny ] Sa veuve : «Cela ne veut pas dire que ces policiers sont innocents»
  • Double explosion à Beyrouth ] Salem Beydoun, consul honoraire de Maurice au Liban : «C’est un cauchemar»
  • Naufrage du Wakashio : un océan de chagrin
  • Hippisme - Barbé 2020 : White River : The Classic Winner
  • L’image d’un échec !
  • Cérémonie pour ceux décédés pendant le confinement - Jeff Clark : hommage à mon père
  • PatKat Professional Hairstylist : avec Patricia Kathan, ça décoiffe !
  • Elle l’avait projetée à terre lors d’une dispute : Vanessa Curpen écope de cinq ans de prison pour le meurtre de son bébé
  • Douleurs de l’hiver : Comment y remédier ?

Vickram Callar périt noyé après une partie de beuverie - Vishal, son cousin : «Nou ti anpes li al naze»

La victime,  lors d’une autre sortie à la plage, le dimanche 14 juin.

Le drame s’est produit à la plage publique de Balaclava. Cet habitant de Calebasses aurait consommé de l’alcool avant d’aller nager, et est mort noyé. Son cousin Vishal témoigne.

Il l’avait mis en garde. «Nou ti anpes li al naze. Linn persiste. Get kinn ariv li», regrette Vishal Gayan en revenant sur le malheur qui a frappé sa famille. Son cousin Vickram Callar, 37 ans, s’est noyé après une partie de beuverie, le dimanche 21 juin. Le drame s’est produit à la plage publique de Balaclava, non loin de l’hôtel Oberoi.

 

Appelée sur place vers 17h20, la police a retrouvé le trentenaire inconscient et allongé sur le dos, après que des volontaires l’ont sorti de l’eau. Mais à son arrivée, le personnel du Samu n’a pu que constater son décès. Le rapport d’autopsie indique que cet habitant de Calebasses a succombé à une asphyxie suite à la noyade. Ses funérailles ont eu lieu le lendemain, au crématoire de Bois-Marchand.

 

Sa mère Meeta et les autres membres de sa famille sont toujours en état de choc. «Nou tou nou moral ankor mari down. Pa fasil pou bliye seki finn ariv li», confie Vishal Gayan. Ce dernier était en compagnie de la victime lorsque le drame s’est produit. Il raconte que Vickram, un ami et lui-même avaient loué un taxi, le dimanche 21 juin, pour aller «met enn program lamer». Le trio s’est alors rendu à la plage publique de Balaclava où Vickram, Vishal et leur ami avaient l’habitude de se rendre. Sur place, tout se passait bien jusqu’au moment où le trentenaire a décidé de se jeter à l’eau. «Semenn pase osi kan nou ti met program lamer li ti fer mem zafer. Li ti naze apre linn sorti trankil. Vickram ti bien konn naze. Dimans-la nou finn perdi li de vu apre enn ti moman. Bann volonter kinn tir li dan dilo. Li ti mem pa 15 met ek la plaz. Mo bien sagrin pou li. Si li pa ti sou ek si li ti ekout nou, kit fwa pa ti pou ariv li nanye», lâche Vishal, la voix cassée par l’émotion.

 

Vickram Callar, qui travaillait comme Helper, vivait sous le toit familial en compagnie de sa mère et de son frère, qu’il laisse dans une profonde tristesse.