• Quand Philippe Thomas passe devant la caméra
  • Ne ratez pas le Moris Aids Tour
  • Judo – Opens Africains de Yaoundé et Dakar : sorties encourageantes pour Priscilla Morand
  • Damien Salomon, l’homme animé par la positivité
  • Allégations de maltraitance sur un enfant de 2 ans | Son père : «Zot finn pran nou zanfan akoz bann fos rimer»
  • Nooshreen Beeharry, la tante d’Ayaan : «Mo pa pou pardonn mo ser zame»
  • Il a frappé à mort Ayaan, 2 ans, le fils de sa concubine : Azhar Sobratee, de «jeune homme violent» à «meurtrier d’enfant»
  • Sam Poongavanon : «L’écriture est devenue pour moi une échappatoire...»
  • En avant pour les Mauritius Music Awards 2020
  • Sortie de route meurtrière pour Howard Seedoo, 41 ans : des adieux déchirants à «un homme exemplaire»

Son époux est en détention pour tentative d’assassinat : Nabeelah Kheddoo dissimule des psychotropes dans son «takeaway» de riz frit

La jeune femme est détenue au poste de police de Pailles pour trafic de drogue.

Les faits se sont déroulés au poste de police de Pailles. Un caporal qui y est affecté a retrouvé des psychotropes dans un takeaway de riz frit qu’une jeune femme de 27 ans a apporté pour son époux. Ce dernier est en prison pour tentative d’assassinat.

Elle fait l’objet d’une charge provisoire de trafic de drogue. Nabeelah Kheddoo, une Salesgirl de 27 ans, a été arrêtée le jeudi 9 juillet, vers 15h10. Elle est accusée d’avoir tenté de faire passer de la drogue à son époux ce jour-là. Ce dernier est en détention au poste de police de Pailles.

 

Un caporal a retrouvé des comprimés, soupçonnés d’être des psychotropes, dissimulés dans un takeaway de riz frit que cette habitante de la rue Leneveu, à Port-Louis, avait apporté pour le détenu. Les policiers ont recueilli les comprimés comme pièces à conviction, avant de placer Nabeelah Kheddoo en détention, suivant les instructions d’un assistant surintendant de police.

 

Son époux Mohammad Yasser Burtally a, quant à lui, été transféré au centre de détention d’Alcatraz. Ce jeune homme de 29 ans est derrière les barreaux depuis le vendredi 3 juillet. Il fait l’objet d’une charge provisoire de tentative d’assassinat, après qu’un directeur a consigné une déposition contre lui.

 

Traîné sur l'asphalte

 

Cet habitant d’Albion, âgé de 52 ans, explique qu’il pilotait un scooter ce jour-là, vers 14h50, le long de la rue Pope Hennessy, à proximité de la cathédrale Saint-Louis, lorsqu’un van blanc conduit par Mohammad Yasser Burtally, qui se trouvait sur le côté gauche, sur la même voie, a subitement bifurqué sur la droite et heurté son scooter sur le côté gauche, avant de continuer sa route. L’habitant d’Albion explique avoir poursuivi le véhicule jusqu’au poste de police de Pope Hennessy, où il a ensuite tapé sur la vitre du conducteur, avant de le réprimander.

 

Mais selon ses dires, Mohammad Yasser Burtally aurait accéléré, avant de bifurquer son van sur la droite pour ensuite heurter à nouveau le scooter piloté par le quinquagénaire. Ce dernier est alors tombé. Il raconte que le chauffeur du van a ensuite continué à le traîner sur l’asphalte avec son scooter, avant de s’arrêter quelques mètres plus loin pour l’agresser avec un tube élastique, jusqu’à ce que la police arrive.

 

Blessé au pied gauche, le quinquagénaire a demandé à être conduit dans une clinique pour y recevoir des soins. Mohammad Yasser Burtally a, quant à lui, été arrêté et placé en détention suivant les instructions d’un assistant surintendant de police. Le jeune homme devait retrouver la liberté sous caution, le vendredi 10 juillet. Mais il est de nouveau dans de beaux draps, de même que son épouse, après la découverte des comprimés de psychotropes.