• La Croix Rouge : S’engager, symbole de solidarité et d’humanité
  • JIOI 2019 : Les entraîneurs boostés par leur cash prize
  • Gaia Succulents | Ektah Maha : une succulente... passion
  • Basco Raphael et son amour de «Lamizik»
  • Jin Fei : À la découverte de l’Eden Garden Square
  • Sufyaan Aubeeluck : De juriste à fabricant de bijoux
  • Hippisme 22e journée | Wall Tag persiste et signe !
  • Consommateurs, à vos «eco-bags» !
  • Oliver Thomas : «Les Mauriciens sont fatigués de retrouver les mêmes visages, les mêmes personnes sur l’échiquier politique»
  • MBC : la chaise musicale se poursuit

Saisie de Rs 2,3 millions d’héroïne sur une Malgache : Deux suspects arrêtés après une opération de «controlled delivery»

La Malgache avait dissimulé 158 grammes d’héroïne dans ses parties intimes.

Le vendredi 25 janvier, une opération de livraison contrôlée a conduit à l’arrestation de deux habitants de Cité-La-Cure, venus récupérer un colis qu’une Malgache avait dissimulé dans ses parties intimes. Deux jours plus tôt, des graines de gandia et du haschisch ont été retrouvés dans des enveloppes au bureau de poste de Port-Louis.

Ils n’ont pu échapper à la vigilance des enquêteurs de la brigade antidrogue. Ridge Alan Rose, 27 ans, et Joce Fabrice Kinsley Gary Martial, 18 ans, des habitants de Cité-La-Cure, ont été arrêtés par des éléments de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) le vendredi 25 janvier, au cours d’une opération de controlled delivery qui s’est tenue dans un hôtel de la capitale. Celle-ci avait été mise sur pied suite à l’arrestation de la Malgache Miora Njaratiana Andriamahefa, 25 ans, à sa descente d’avion le jeudi 24 janvier. Elle avait sur elle 158 g d’héroïne dont la valeur marchande est estimée à Rs 2,3 millions.

 

Il est environ 19h30 ce jour-là, lorsque le vol MK 289, en provenance de Madagascar, atterrit à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam. Repérée par les éléments de la Customs Anti-Narcotics Section en raison de son comportement suspect, Miora Njaratiana Andriamahefa est interpellée au moment de traverser le Green Channel. Si rien n’a été découvert dans les valises de la jeune femme, il s’est avéré, lors d’une fouille corporelle dans les locaux de l’ADSU, qu’elle avait dissimulé un préservatif renfermant de l’héroïne dans ses parties intimes.

 

Arrêtée, elle a été interrogée par les limiers de l’ADSU et leur a déclaré qu’il était prévu qu’elle loge dans un hôtel à Port-Louis pendant une semaine, où la marchandise devait être récupérée. L’opération de livraison contrôlée a donc été mise sur pied le même jour et a abouti le lendemain, avec l’arrestation de Ridge Alan Rose et Joce Fabrice Kinsley Gary Martial.

 

Ce dernier a un casier judiciaire vierge. Quant à Ridge Alan Rose, il a déjà été appréhendé pour possession de cannabis. Tous deux ont été inculpés sous la charge provisoire d’attempt to possess heroin. Et une charge provisoire d’importation d’héroïne pèse sur la Malgache. Ils ont comparu devant la Bail and Remand Court le samedi 26 janvier, avant d’être reconduits en cellule. Leur prochaine comparution en Cour est prévue pour demain, lundi 28 janvier.

 

Par ailleurs, un exercice de vérification mis sur pied par les officiers de la douane s’est tenu au Parcel Post Office le mercredi 23 janvier. Deux enveloppes, qui n’ont jamais été réclamées par les destinataires – l’un domicilié à Quatre-Bornes et l’autre à Vallée-Pitot –, ont été examinées. Dans l’une d’elles, neuf graines de cannabis ont été saisies et dans l’autre, 59 g de haschisch.

 

Les enveloppes, qui sont arrivées dans l’île en mars 2018, ont été remises aux limiers de la brigade antidrogue. Une enquête est en cours afin de déterminer l’identité des destinataires.