Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Premier League : Manchester City règne sur l’Angleterre
  • Déconfinement et déconfiture
  • Coup d’envoi de la saison hippique hier : chutes en série… et décès du jockey Nooresh Juglall
  • Les trois frères Gurroby arrêtés après la saisie record de Rs 3,7 milliards de drogue - Anna, leur mère : «C’est dur de voir mes enfants accusés à tort»
  • Aidons à sauver le Musée de la Petite Collection
  • Se divertir malgré les restrictions : comme une envie de prendre l’air
  • Autonomisation des personnes en situation de handicap : Vibhesh Santoo, 22 ans, s’engage
  • Crime à Grand-Gaube : la version de Michelle Ropa intrigue les enquêteurs
  • Covid-19 : plusieurs personnes coincées à l'étranger depuis plus d’un an - La Mauricienne Ranini Cundasawmy, en Thaïlande avec son époux : «Comment nous nous sommes retrouvés bloqués là-bas»
  • Mon expérience de la quarantaine

Presley Collet meurt dans une collision entre sa moto et un van

Le jeune homme venait tout juste d'acquérir sa moto.

Le choc a été terrible. Presley Collet, 25 ans, pilotait une moto qu’il venait à peine d’acquérir lorsqu’il a été percuté par un van conduit par un habitant de Pailles, âgé de 51 ans. L’accident a eu lieu à Montée S, Grande-Rivière-Nord-Ouest, dans la soirée du 6 juin. Le jeune homme n’a pas survécu à la collision. Une autopsie a été pratiquée par le Dr Gungadin le lendemain. Dans son rapport, le responsable du département médico-légal de la police indique que l’habitant de Ti Rodrigues, à Robert Scott Street, Cité La Cure, a succombé à une fracture du crâne.

 

Depuis son départ tragique, les proches du jeune homme sont anéantis. «Monn bizin pran mo bann zanfan ek al kot mo mama pou sanz lespri», confie sa concubine Isabella, 25 ans, maman de trois enfants âgés de 8, 7 et 3 ans. Le soir du drame, Presley Donovan Collet était sorti à moto «pou al kit kas travay». C’est, du moins, ce qu’il a dit à sa compagne. Cette dernière explique que la victime travaillait à son compte et collectionnait les petits boulots pour faire bouillir la marmite. Ne le voyant pas rentrer, Isabella a décidé de l'appeler vers 22 heures.  «C’est un policier qui a décroché. Il m’a dit que mon compagnon avait fait un grave accident. Je ne savais pas encore qu’il avait déjà rendu l’âme», souligne Isabella.

 

Les funérailles du jeune homme ont eu lieu le lundi 8 juin au domicile de sa mère Lisette Marie, à Petite Pointe-aux-Piments. La cérémonie religieuse a eu lieu à l’église de St Joseph et le convoi mortuaire s’est ensuite dirigé vers le cimetière de Bois-Marchand où a eu lieu l’inhumation.

 

Quant au conducteur du véhicule impliqué dans cet accident, il fait l’objet d’une charge provisoire d’homicide involontaire. Il a retrouvé la liberté après avoir fourni une caution de Rs 15 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 75 000.