• Jane Constance & Mickaël Pouvin : deux belles voix pour faire vibrer le Caudan Arts Centre
  • Sport Automobile : La Motors Formula Team en piste le 14 avril
  • Emilie Duval : «On doit tous, que ce soit l’Église catholique ou autre, se sentir concernés par les abus sexuels sur mineurs»
  • Agression mortelle de Shobanand Bhoyroo, 61 ans, par son voisin | Son neveu : «Ce n’était pas la première fois qu’il était brutalisé»
  • Fête de l’Indépendance : Le fabuleux 12 mars du constable Damien Céline
  • Un Mauricien parmi les disparus après l’attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande | Anwar, le frère de Moosid Mohammed Hossen : «C’est un choc»
  • Coupe du monde féminine 2019 : Sous l’œil attentif de Queency Victoire
  • Dengue : Vallée-des-Prêtres en alerte, Maurice sur le qui-vive
  • Captain Marvel : On y va, on n’y va pas ?
  • Décès tragique de Dia Dookhit | Ses parents : «Nous voulons connaître la vérité…»

Maison saccagée à New-Grove : Un autre membre du «Gang du Sud» arrêté

L’ancien garde-chiourme Oumeshlall Ramsarran après son arrestation.

L’ex-gardien de prison Oumeshlall Ramsarran fait encore parler de lui. Et cette fois, ce n’est pas pour blanchiment d’argent allégué provenant du trafic de drogue. La police l’a appréhendé, le jeudi 15 novembre, quand il est venu au poste de police pour pointer dans le cadre de sa remise en liberté sous caution après sa précédente arrestation pour blanchiment d’argent.

 

L’habitant de Rose-Belle, également soupçonné de faire partie du «Gang du Sud», a été balancé par le suspect Varun Goinda, blessé par balle la semaine dernière, lorsqu’un groupe de personnes encagoulées s’est rendu chez une famille de New-Grove pour saccager sa maison. Le jeune homme, qui faisait partie de la bande des agresseurs, allègue qu’Oumeshlall Ramsarran était lui aussi de ceux qui ont saccagé la maison. Il a formellement identifié celui-ci lors d’une parade. Varun Goinda, qui réside à Surinam, et un autre habitant de Mahébourg sont en détention depuis plus d’une semaine dans le cadre de l’enquête instituée après les incidents survenus dans la soirée du 4 novembre à New-Grove.

 

Dans cette affaire, Varun Goinda ainsi que le jeune habitant de Mahébourg collaborent pleinement avec la police. Ils ont d’ailleurs également balancé le nom du pompier Vishal Shibchurn dans cette affaire. Ce dernier, considéré comme le chef du «Gang du Sud», s’est constitué prisonnier au poste de police de Rose-Belle, le vendredi 16 novembre, en présence de son avocat. Ce membre très influent du Shiv Shakti Sena devrait faire l’objet d’une accusation provisoire de «damaging property by band», tout comme Oumeshlall Ramsarran.

 

L’ancien garde-chiourme, pour sa part, a beaucoup fait parler de lui après son arrestation en mai 2017. Il avait été arrêté par la police à la demande de la commission anticorruption qui le soupçonne de blanchiment d’argent après la saisie de 157 kilos d’héroïne dans le port en mars 2017. Oumeshlall Ramsarran est soupçonné d’être celui qui supervise les opérations du trafic d’héroïne en provenance de l’Afrique du Sud. Il avait dû s’acquitter d’une caution de Rs 10 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 60 000 pour retrouver la liberté.

 

Bibi Maitab Phutully, la compagne d’Oumeshlall Ramsarran, avait également fait parler d’elle. La commission anticorruption l’avait interrogée sur ses revenus et ses liens avec l’ex-gardien de prison. Elle avait alors déclaré qu’elle avait gagné son argent en travaillant comme Escort Girl en Angleterre, alors que son compagnon est soupçonné d’être un maillon fort du réseau mis en place par le trafiquant de drogue Veeren. Après cette nouvelle arrestation, Oumeshlall Ramsarran risque d’aller derrière les barreaux. Ses complices du «Gang du Sud» sont également recherchés. L’un d’eux est le père du jeune suspect appréhendé habitant Mahébourg.