• Sahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture en janvier - Ses parents : «Ena boukou kitsoz lous kinn deroule dan sa zafer-la»
  • Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo
  • Décès du chanteur de «Gangta's Paradise» - le Mauricien Judex Rose : «Le jour où j'ai partagé la scène avec Coolio»
  • Sooraj Laljee en détention pour trafic humain allégué : son épouse l’accuse ; ses proches parlent de «coup monté»
  • Elle est sélectionnée pour l’OplinePrize International - L’artiste Vidya-Kelie, d’origine mauricienne : «Votez pour moi !»
  • [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»

Lutte antidrogue : encore une semaine riche en opérations fructueuses

Michée Quirin a été arrêté en possession de Rs 18 M d’héroïne.

Durant la semaine écoulée, les limiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont mis les bouchées doubles afin de venir à bout du fléau de la drogue. En l’espace de quelques jours, ils ont conduit de nombreuses opérations à travers l’île, avec de grosses saisies à la clé.  

Le quartier de Roche-Bois a été témoin du va-et-vient des enquêteurs de la brigade antidrogue cette semaine. Pas plus tard que ce vendredi 2 septembre, un trafiquant présumé a été appréhendé par la Metro Division Team D de l’ADSU. Il était environ 14h30 lorsque cette unité a débarqué dans la maison d’un boutiquier de 30 ans à l’Avenue Félix Barbe. Ce dernier est déjà connu des services de police pour trafic de drogue. Une fouille minutieuse de son domicile, en présence de sa compagne et lui-même, a porté de fruits. Dans l’une des pièces, les limiers ont saisi plusieurs colis enrobés de ruban adhésif, dissimulés dans des chaussettes, renfermant chacun une certaine quantité de drogue. Au total, 142 grammes d’héroïne, 20 grammes de cannabis et 1, 6 gramme de drogues synthétiques ont été récupérés. Leur valeur marchande s’élève à plus de Rs 2 millions.

 

Lors de cette même opération, la brigade antidrogue a également mis la main sur un sac renfermant la somme de Rs 131 450. L’argent, soupçonné de provenir du trafic de drogue, aussi, été récupéré. Embarqué par l’ADSU, le trentenaire a passé la nuit en détention avant de comparaître devant la Bail & Remand Court (BRC) le lendemain, où une accusation provisoire de trafic de drogue a été logée contre lui. Il a ensuite été reconduit en cellule, la police ayant objecté à sa remise en liberté. Il devra bientôt être interrogé. Il ne s’agit, toutefois, pas de la seule opération fructueuse conduite dans cette localité cette semaine.

 

Rs 18 millions d'héroïne

 

Ce jeudi 1er septembre, cette même équipe de l’ADSU a effectué une autre grosse saisie de drogue. Depuis plus de deux semaines, les limiers surveillaient étroitement les moindres faits et gestes de Michée Quirin, plus connu sous le nom de Shane, un salesman de 41 ans. Dans la matinée, ils ont débarqué chez lui et y ont découvert 23 colis enrobés de ruban adhésif noir renfermant de l’héroïne. Au total, un  kilo de cette drogue, dont la valeur marchande s’élève à Rs 18 millions, a été saisi. Le quadragénaire a comparu en cour le même jour, sous une accusation provisoire de trafic de drogue, avant d’être placé en détention policière. La police a objecté à sa remise en liberté.

 

Plusieurs autres opérations de l’ADSU ont porté leurs fruits aux quatre coins de l’île ce même jour. À Cité Attlee, Forest-Side, c’est au domicile d’un jeune de 22 ans que les enquêteurs ont saisi 51 doses de drogues synthétiques et une somme de Rs 2 900 soupçonnée de provenir de la vente de stupéfiants. Le suspect a été placé en détention pour trafic de drogue. À Camp des Embrevades, le même jour, une autre équipe de l’ADSU a débarqué chez un soudeur de 41 ans où 428 grammes, 303 graines et 156 plantes de cannabis, ainsi qu’une balance électronique soupçonnée d’avoir servi à la pesée de la drogue, ont été récupérés. Il a également été placé en détention.

 

À Impasse Piéton, Père Laval, Sainte-Croix, cependant, un suspect a pu échapper à l’ADSU.En arrivant en ces lieux, les enquêteurs sont tombés sur cet homme qui avait l’air suspect. Quand ils l’ont interpellé, se rendant compte qu’il avait affaire à la brigade antidrogue, il a pris la fuite et a laissé tomber un sac. Celui-ci renfermait une somme de Rs 470 700 qui est soupçonnée de provenir du trafic de drogue. Le suspect est activement recherché.

 

Deux autres arrestations ont eu lieu à Rose-Belle ce même-jour. Cette fois, c’est pour possession de psychotropes que deux suspects ont été appréhendés. Au cours de cette opération, du Benylin, du Valium, du Pregabalin et du sirop pour la toux, entre autres, ont été récupérés, ainsi que la somme de Rs 104 025 soupçonnée de provenir du trafic de ces produits. Ces deux hommes – un habitant de Rose-Belle âgé de 48 ans et un jeune de 22 ans domicilié à Bois-Chéri – ont tous les deux été placés en détention.

 

Par ailleurs, lors d’une opération de balayage, le mercredi 31 août, 353 plants de cannabis mesurant entre 10 et 40 cm ont été déracinés à Petite-Rivière. L’identité du cultivateur est, pour l’heure, inconnue. Alors qu’à Domaine Belle-Rivière, à Beau-Champ, Bel Ombre, le mardi 30 août, un jardinier âgé de 45 ans a été appréhendé non seulement pour avoir cultivé 17 plants de gandia, mais aussi parce qu’il était en possession de 1, 3 kilo de cannabis. Il a aussi été placé en détention. L’enquête suit son cours.

 


 

756 doses d’héroïne saisies par la Special Striking Team

 

La brigade antidrogue n’est pas la seule à vouloir venir à bout du trafic de drogue dans l’île. Durant la semaine écoulée, la PHQ Special Striking Team a effectué un autre gros coup de filet à Résidence Kennedy, Quatre-Bornes. En fin de matinée, ce mardi 30 août, l’équipe de l’assistant surintendant de police (ASP) Ashik Jagai a débarqué chez Ronny Labonne, un habitant de la localité âgé de 32 ans, pour y conduire une fouille. Dans un meuble de la chambre à coucher, les limiers ont saisi 756 sachets renfermant de l’héroïne. Leur valeur marchande s’élève à Rs 226 800. Appréhendé, Ronny Labonne a comparu en cour sous une accusation provisoire de trafic de drogue. Il a ensuite été reconduit en cellule, la police ayant objecté à sa remise en liberté. L’enquête suit son cours.