• Radha, victime de la folie meurtrière de son fils | Raaksha : «Je ne comprends pas comment mon frère a pu tuer notre mère»
  • Priscilla, 20 ans, accouche dans les toilettes de l’hôpital Victoria : «Mo ti kapav perdi mo zanfan»
  • Anne Murielle Ravina & Marie Anoushka Ah Keng : Rodrigues power !
  • Primary School Achievement Certificate : Ils récoltent le fruit de leur travail
  • Inondations : Le cauchemar des habitants de Cottage
  • À nos actes manqués
  • Akbar Patel vs Colin Bell : Duel au sommet du Club M
  • Yaaseen Edoo (Man Utd) : «L’enjeu est énorme»
  • Antish Rupear (Liverpool) : «Le match à ne pas perdre»
  • Liverpool vs Manchester Utd : Le match de la peur

Chute mortelle : Bhimsumraj Hurymundon succombe à ses blessures après cinq jours

La victime est morte des suites d’une fracture du crâne.

Ses proches étaient convaincus qu’il finirait par s’en remettre. Mais Bhimsumraj Hurymundon a malheureusement rendu l’âme au bout de cinq jours à l’hôpital Sir Seewoosagur Ramgoolam, le dimanche 18 février. L’autopsie a attribué son décès à une fracture du crâne. Il laisse derrière lui une veuve éplorée et deux fils – Rajat, 22 ans, et Rishab, 20 ans.

 

L’incident dont a été victime Bhimsumraj Hurymundon, plus connu sous le nom de Shekar, remonte au mardi 13 février. Ce jour-là, cet habitant de Goodlands réparait le réservoir d’eau de sa belle-mère sur le toit de la maison de cette dernière lorsque le drame s’est produit. Au moment de descendre, il a perdu l’équilibre et a fait une lourde chute. L’homme de 55 ans a été immédiatement conduit à l’hôpital du Nord, où il a été admis. Après deux jours passés à l’unité des soins intensifs, il avait été transféré en salle. «Il était conscient mais il n’arrivait pas à parler», raconte Usha, son épouse. Mais le dimanche 18 février, la terrible nouvelle est tombée.

 

La victime travaillait dans la maintenance mais aussi au marché central durant son temps libre. Il était très populaire dans sa localité. Son fils Rishab le décrit comme quelqu’un de «souriant, amical, et religieux, toujours prêt à aider ses aînés.» Il était un passionné de football. Ses obsèques ont eu lieu, le lundi 19 février, à Goodlands.