• Entrepreneur de l’année : Julien Faliu : Expat.com, sa petite entreprise qui ne connaît pas la crise
  • Judo – Hong Kong Asian Open 2019 : Une cinquième place prometteuse pour Legentil
  • Stéphanie Favier et Paco : Passionnés d’art et de créativité
  • Allégations de violence policière meurtrière | Le frère de Khaleel Anarath : «Il craignait pour sa vie en détention»
  • Contestation d’une loi visant la communauté gay | Abdool Ridwan Firaas Ah Seek : «L’article 250 concerne tout le monde, pas que les personnes de la communauté LGBT»
  • Firoz Ghanty, l’artiste par les artistes
  • Collision mortelle à St-Aubin : Jean Daniel Perrine ne verra pas grandir ses jumelles
  • Pradeep Roopun et Eddy Boissezon au château du Réduit : Regard d’observateurs sur des nominations qui suscitent de vives réactions
  • N’est pas rassembleur qui veut !
  • Nicolas Fanny : D’un défi à l’autre

Saand Ki Aankh : en plein dans le mille

Taapsee Pannu et Bhumi Pednekar ont la gâchette facile.

Une histoire inspirée de faits réels, celle de deux belles-sœurs, des personnes âgées, qui sont les meilleures tireuses d’élite de l’Inde.

Elles ont la gâchette facile. Chandro et Prakashi Tomar, deux belles-sœurs issues d’un petit village en Inde, ont appris à manier le pistolet à 60 ans. Et elles sont devenues les meilleures tireuses d’élite de l’Inde, ayant remporté plusieurs tournois. Aujourd’hui, à 80 ans, elles continuent d’exercer…

 

À travers Saand Ki Aankh, le réalisateur Tushar Hiranandani nous conte leur histoire. Pour incarner ces femmes d’exception, il a fait appel à Bhumi Pednekar et Taapsee Pannu, deux actrices qui ont fait leurs preuves dans des rôles très différents. Pour son premier film, Dum Laga Ke Haisha, Bhumi Pednekar n’a pas hésité à prendre 21 kg. Quant à Taapsee Pannu, elle a côtoyé Bachchan senior dans Pink et Badla, et Bachchan junior dans Manmarziyaan.