• BuYoung Lee, coréenne jazzy
  • Tir à l’arc : Deuxième succès consécutif pour Babet
  • Sharon Autard et Daryl Maingard : une histoire de (la) principauté
  • Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy | Procès rétro énergiques
  • Il dédède après un hit-and-run : Les proches de Sookraj Kanaram veulent la vérité
  • Assurance automobile : Bonus-malus : mais c’est quoi ce truc ?
  • Bike Track Adventures : en piste pour le vélodyssée !
  • Pour changer d’«hair» avec Mathieu Chavree
  • Franck Dubosc : «Quand on parle vacances, c’est l’île Maurice» 
  • Khalillah Chady meurt 39 jours après une sortie de route | Sa fille Benazeer : «Elle pensait qu’elle finirait par aller mieux»

Amavas : La belle est en danger

Sachin Joshi et Nargis Fakhri sont confrontés à un esprit diabolique dans ce film d’horreur.

Plongez-vous dans cette histoire effrayante où des esprits maléfiques vont torturer l’actrice principale du film, jouée par Nargis Fakhri. Heureusement que son prince charmant volera à son secours.

Il faut sauver la belle des griffes de méchants… maléfiques.  Une tâche qui s’annonce difficile pour notre héros qui n’a aucune expérience en matière de fantômes. Voilà l’histoire : Ahaana et Karan forment un couple uni et heureux qui décide de s’installer dans un vieux manoir qu’il a reçu en héritage. Dès le premier jour, ils ressentent quelque chose d’étrange dans cet endroit. Comme si quelqu’un d’invisible les épiait constamment. Mais ils ne se doutent pas que les choses vont empirer de jour en jour. Entre les portes qui s’ouvrent et se referment toutes seules, et les voix surnaturelles qu’ils entendent, ils seront confrontés à plusieurs événements très mystérieux.

 

Amavas est un thriller dirigé par Bhushan Patel, directeur de Ragini MMS 2, Alone et 1920: Evil Returns. C’est également le remake de The Ring, film d’horreur américain sorti en 2002, qui est lui-même un remake du film japonais du même titre. Les deux versions ont été très bien accueillies par les cinéphiles et la version indienne promet également d’en mettre plein la vue.

 

Comme tous les films d’horreur dignes de ce nom et qui sortent de l’industrie de Bollywood, Amavas regorge de scènes qui font frissonner. Mais surtout, comme ses prédécesseurs, il regorge de scènes chaudes. Et oui, pour le cinéma indien, qui dit film d’horreur dit aussi sensualité et érotisme.

 

Prenons, par exemple, la saga Raaz ou encore les longs métrages Ragini MMS et Alone, tous considérés comme des films d’horreur. Ils contenaient, outre des scènes effrayantes, des séquences très osées. Amavas suit la tendance : l’héroïne et son beau vont hurler de peur mais aussi… de plaisir.

 

Au niveau du casting, Amavas met en scène Sachin Joshi, acteur télougou qui a joué dans quelques films indiens comme Jackpot et Mumbai Mirror, et Nargis Fakhri, l’ex-petite amie d’Uday Chopra et héroïne de longs-métrages comme Rockstar, Main Tera Hero et Azhaar.

 

Amavas est un film dont les amateurs du genre auraient tort de se priver. Rendez-vous dans les  salles.