Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5-PLUS DIMANCHE

Pendant cette période de confinement, profitez de 5-Plus Dimanche, l’express, Business Mag, Weekly, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

  • Manifestation du 11 juillet : «Se zis enn reklam»
  • Hippisme - 4e journée : Rule The Night dans un finish qui enflamme le public
  • Décédé vendredi : Rodney Penny quitte définitivement les terrains
  • Entre nous, c’est nous-mêmes…
  • Réouverture des frontières : les opérateurs touristiques au front
  • Conseils pour les angoissés du déconfinement
  • PME Story - Julian Thomas de Lakaz A Samy : «Les dettes se sont accumulées mais…»
  • Stephen Chang, gagnant concentré de «Red Bull River Runes»
  • Quelques jours avec le P40 Pro
  • Kolektif Rivier Nwar : des poules, des œufs et un appel au don

Véronique Nankoo, raconte-nous une histoire

On s’assoit, on se blottit et on écoute ! L’enseignante Véronique Nankoo, que l’on a l’habitude de voir avec les enfants à l’Institut français de Maurice, ne se cantonne pas à son job. Passionnée de contes oraux, la voilà qui propose tous les jours un conte en live sur sa page Facebook ! Tout un programme où notre interlocutrice nous raconte, pour le moment, les histoires de ses amis, avec qui elle a récemment formé le collectif Zistwar. «Je pense toujours à mon grand-père, soudeur, illettré, mais qui avait l’art de conter. Et c’est un peu comme ça que ça a commencé. Avec le confinement, j’ai eu d’autant plus envie de partager avec les petits et les grands. Pour le moment, je vais privilégier des contes d’amis conteurs et auteurs : Amarnath Hosany, auteur jeunesse qui n’est plus à présenter, Valérie Padayachy, qui écrit aussi pour les jeunes et les enfants, et Cyril Luximan, lui aussi très impliqué dans les livres et tout récemment dans la BD locale La rivier mous», explique Véronique Nankoo.  

 

Plus qu’une envie de partager, c’est aussi une vraie thérapie pour son petit Noé, 5 ans, et elle. «Je trouve qu’il reprend confiance en lui suite à mes vidéos. Parce qu’il trouve le temps de se calmer, lui qui est toujours très actif, de ne pas être face à du stress, comme il vient tout juste d’entrer à l’école primaire.»

 

Allez, on vous le redit, on s’assoit, on se blottit et on écoute !