Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5-PLUS DIMANCHE

Pendant cette période de confinement, profitez de 5-Plus Dimanche, l’express, Business Mag, Weekly, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

  • Destroy All Humans : remake du troisième type
  • Une nouvelle équipe du CCID enquête sur l’assassinat de Michaela Harte
  • Ladypreneur Hub : la belle entraide des femmes entrepreneurs
  • Toutous errants : comment leur tendre la main
  • L’accident de Roche-Bois fait une seconde victime - Giovanni, le frère de Jonathan Etienne : «Il nous a quittés bien trop vite»
  • L’affaire Cercle de Joachim : la police entre en jeu
  • Quinze mois de prison pour un chauffard ivre qui a tué deux personnes : les proches de Yan Vallet et Leelawtee Sookaye, entre tristesse et révolte
  • Naufrage de Wakashio : les «bai looke» de la mer...
  • Sur Netflix - Claudia Lebon : ma participation au documentaire «Inside The World’s Toughest Prisons»
  • Revers pour le droit de retour - Chagos : la déception comme arme…

Ti Bandi et son album qui affronte le confinement

Pas de crimes mais des petits bandits musicaux. Leur forfait est un premier album intitulé Cirkus que propose le groupe Ti Bandi à partir du 1er juin. Un disque de huit titres, avec des revendications sociales (sur les inégalités à Maurice notamment), disponible en téléchargement légal et payant sur les plateformes habituelles : iTunes, Deezer, Spotify, etc.

 

Les responsables de cette musique mauricienne très fusion (de l’acoustique, du rock, de la world music) sont : Mathieu Carosin (batterie), Michael Nicolas (guitare), Denis Nicolas (basse), Rahul Rughoonauth (percussion), Yannick Benedict (clavier) et Gino Michael Virassamy (chant, auteur, compositeur). Ce dernier nous fait un topo : «Nous sommes des potes et nous venons des ‘‘cités’’. On nous appelait souvent des ‘‘ti bandi’’ quand on était petits et turbulents (rires). D’où le nom du groupe au sein duquel on a commencé à vraiment s’impliquer depuis quatre ans. On voulait proposer des textes et des musique réfléchis, le tout en kreol morisien.»

 

Si vous voulez découvrir davantage le groupe, rendez-vous sur sa page Facebook (tapez Tibandi Mauritius). De plus, le combo organise, dès 20 heures, un temps de questions-réponses. Séance découverte.