• United Colors : Zulu annonce la couleur
  • Shotokan Martial Arts Federation (SMAF) : Couvre-feu sur les compétitions à l’étranger
  • Meurtre de Ritesh Gobin, 11 ans, en 2018 : le meurtrier présumé Sachin Tetree sur le banc des Assises
  • Kesweena Tacoorpersand et Uzma Peeroo : des femmes au cœur des chantiers
  • Manan Fakoo tué par balles : la terrible fin d’un homme au passé tumultueux
  • Zones d'ombre autour de la mort de Kanakiah et Kistnen : deux veuves à la recherche de la vérité sur la mort de leur mari
  • Décès du triathlète Jayrajsing Hazareesing au Morne | Son épouse : «C’était un homme exemplaire»
  • FA Cup | Man Utd vs Liverpool : dans l’oeil du cyclone
  • Lupin sur Netflix : Omar, voleur aimé et mal-aimé
  • Des mots et des manigances…

«Swazir to sime», ce court-métrage sur la drogue

Cédric Nayna d’AVS, Bradley Jean Pierre, acteur, Vandana Nathoo, productrice, Edeen Bhugeloo, acteur principal, et Damien Nayna, réalisateur du film.

L’histoire d’un mec qui plonge, l’histoire de son ami qui, lui, refuse, l’histoire de deux athlètes… Et toujours la drogue, l’enfer. Le court-métrage Swazir to sime, qui vise à cons-cientiser et à faire réfléchir, nous plonge pendant cinq minutes dans la tête d’un drogué.

 

Après une avant-première lors du récent spectacle Mulan, en novembre 2019 au Caudan Arts Centre, le court-métrage est maintenant visible sur les réseaux sociaux. Une belle ini-tiative puisque, lors de l’avant-première du long-métrage, la Mauritius Round Table 1 (MRT 1) a fait une levée de fonds qui a servi à la création d’un centre d’art therapy au Centre d’Accueil de Terre-Rouge.

 

Toute une aventure aussi pour la productrice et initiatrice du projet, Vandana Nathoo, an-cienne directrice de banque et aujourd’hui mère au foyer, qui parle beaucoup des pro-blèmes sociaux sur son blog Learning Journeys. «J’ai entendu, par la suite, le président de la MRT 1 parler du thème de l’année 2019 : la drogue !» Vandana leur a alors proposé de faire de la sensibilisation dans 300 écoles de l’île. Mais après des discussions, l’idée du court-métrage est née – en consultation avec l’ADSU et des travailleurs sociaux, et sous le parrai-nage de MRT 1 et d’autres sponsors. Les acteurs Bradly Jean Pierre et Edeen Bhugaloo ont été choisis à l’issue du casting, au Caudan Arts Centre, et c’est Damien Nayna et l’équipe d’AVS qui se sont attelés à la réalisation.  

 

Puis, ça a été l’avant-première au Caudan Arts Centre et maintenant, le court-métrage est visible par le plus grand nombre sur YouTube, Instagram et Facebook. À l’heure où nous mettions sous presse, il y avait eu plus de 2 000 views. Pour le voir vous aussi, tapez Swazir to sime !