• Soan, gagnant de The Voice 2019 : nouveau single et film en approche
  • Espagne vs Allemagne : duel explosif
  • Police douteuse, interrogations légitimes !
  • 35e journée : Triple Fate Line comme à l’entraînement
  • Duke Of York Cup : Frosted Gold vise un troisième succès classique
  • Ces nouvelles «World Cup Songs»
  • Ils s’en foot !
  • Dans l’univers des mordus du Panini
  • World Cup 2022 : paroles d'enfants
  • Retraite internationale : The Last Dance

Ricardo Amadis, l’homme patient

Il regarde, il observe mais, surtout, il chante. Ricardo Amadis nous propose son premier disque solo, du nom de Patience. 

Effectivement, il a été patient pour ce premier disque, lui qui a plutôt bossé comme choriste pour différents artistes, notamment le groupe Cassiya de 2006 à 2010, quand il n’était pas membre du groupe Fréquence Plus (le single et l’album Laflam lamour au début des années 2000).

 

Avec Patience, Ricardo Amadis nous propose une dizaine de titres essentiellement séga, mais pas que, pour mettre de l’ambiance : «J’ai voulu prendre mon temps, vu que sortir un album est aussi un gros investissement financier par les temps qui courent, où beaucoup d’artistes s’autoproduisent, loin de l’époque où il y avait des producteurs», confie-t-il. «Plusieurs des textes dormaient dans le tiroir depuis des années déjà. En fait, j’aime me définir comme un artiste qui va proposer des ségas à texte, qui vont parler de divers sujets. Certes, il y aura un peu d’ambiance aussi pour faire les gens danser mais ça parlera aussi de sujets plus profonds, comme l’amour ou encore tout ce qui se passe en ce moment dans la société, ici et ailleurs.» 

 

L’album est disponible chez les disquaires habituels.