Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Covid-19, la récidive
  • New Children’s Act : ce qui change pour les enfants
  • Obituaire : France Jonas raconté par Tony François
  • Agression mortelle à Bambous : Nicolas Manooveloo meurt après un violent coup de couteau à la cuisse
  • Yushi Ramah, 17 ans, meurt à l’hôpital ENT - Son oncle Anil : «Nou res bet kouma linn gagn sa infeksion poumon-la alor ki so kat test Covid ti negatif !»
  • Décès de Rajah Madhewoo, Samuel Wong et Ismet Abdoolah : l’adieu à des citoyens engagés
  • IBA Act : amendements et mécontentements
  • Honte aux assassins de la démocratie !
  • Covid-19 : une nouvelle semaine sous haute tension
  • Suspension des vols avec l’Afrique du Sud : Incompréhension et affolement chez les Mauriciens de là-bas

Quand Justice rencontre Kumar

Le Mauricien main dans la main avec le chanteur jamaïcain.

L'artiste qui monte, qui monte… Revoilà Justice Lecoq qui, après un premier E.P. et des chansons aujourd’hui bien connues, fait maintenant une collaboration avec une pointure internationale. 

Il lui reste du chemin à parcourir mais il avance bien. En 2020, Justice Lecoq sortait son premier E. P. du nom de The Greatest Romance (Chapter 1), sur lequel on retrouve notamment son fameux tube Bizin Twa Mo Baba. Avec des clips populaires (notamment Bizin Twa Mo Baba et le plus reggae Closer To Me), le jeune homme de seulement 20 ans, ancien participant au concours musical Vibe, est devenu une valeur sûre de notre paysage musical. Ce n’était donc qu'une question de temps avant que ses ambitions internationales ne se concrétisent…

 

Le voilà qui sort un single intitulé Cross the Border, en collaboration avec Kumar Bent, nom de scène Kumar. Ce même Kumar du groupe Raging Fyah, qui poursuit sa carrière solo depuis 2018 ! Toute une aventure autour de cette chanson qui devrait sortir sur les plateformes digitales le 5 avril, avec un clip qui devait être en ligne fin mars.

 

En avril 2020, l’équipe de production de Kumar, Kulture Walk, organise une compétition sur les réseaux sociaux, histoire de voir quel artiste émergent pourrait reprendre son single Remember Me. Ce petit concours fait suite à la venue de l’artiste chez nous en 2019, une visite lors de laquelle il a été enchanté par la richesse culturelle et musicale de notre île. «Justice a fait la vidéo tranquillement dans sa chambre», confirme son producteur, l’incontournable Jason Heerah. «Et pendant la vidéo, Kumar a immédiatement commencé à mettre des commentaires.»

 

Vous devinez la suite : Justice est premier du concours avec, à la clé, une collaboration avec Kumar. Après bien des échanges et des fichiers shared via WhatsApp, la chanson se fait petit à petit ; il sera question d’aller au-delà des frontières et de se dépasser, d’où le titre Crossing the Border. 

 

Mais l’aventure ne s’arrête pas en si bon chemin pour Justice Lecoq. Après Cross the Border, il va s’atteler à son nouvel album sur lequel figure, en toute logique, Cross the Border. «Nous avons commencé le gros boulot en studio et ça s’annonce sous les meilleures auspices», confie Jason Heerah. «On espère juste que le confinement ne va pas trop durer. Ce sera, cette fois, un full album, avec dix titres au programme. Si tout se passe bien, il devrait être dans les bacs en juillet.»

 

D’ici là, guettons la sortie du premier avant-goût, Cross the Border…