Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Covid-19, la récidive
  • New Children’s Act : ce qui change pour les enfants
  • Obituaire : France Jonas raconté par Tony François
  • Agression mortelle à Bambous : Nicolas Manooveloo meurt après un violent coup de couteau à la cuisse
  • Yushi Ramah, 17 ans, meurt à l’hôpital ENT - Son oncle Anil : «Nou res bet kouma linn gagn sa infeksion poumon-la alor ki so kat test Covid ti negatif !»
  • Décès de Rajah Madhewoo, Samuel Wong et Ismet Abdoolah : l’adieu à des citoyens engagés
  • IBA Act : amendements et mécontentements
  • Honte aux assassins de la démocratie !
  • Covid-19 : une nouvelle semaine sous haute tension
  • Suspension des vols avec l’Afrique du Sud : Incompréhension et affolement chez les Mauriciens de là-bas

Nouveau single : le «petit zouk comique» de Michael Veerapen

La chanson est déjà disponible sur les plateformes de streaming comme Spotify, iTunes, Amazon Music et Deezer, entre autres.

Cet ingénieur logiciel de 30 ans, papa d’un petit Matthew, a lancé son premier morceau, Non, non, non, le samedi 3 juillet. Un «petit zouk comique» qu’il a écrit à la fin du premier confinement. Michael Veerapen nous en dit plus…

Une idée. «Après la première vague de Covid-19, je me suis rendu compte que tout peut arriver. À la fin du premier confinement, j’ai écrit la chanson. Mon meilleur ami Rudy et ma femme Mélissa m’ont ensuite encouragé à l’enregistrer.»

 

Une histoire. «Les rimes ont construit l’histoire, celle d’un homme qui court après une fille qui le rejette. Mais cette dernière finit par changer d’avis en apprenant qu’il est devenu riche. Pour faire court, c’est un petit zouk comique. Il est déjà disponible sur quasiment toutes les plateformes de streaming comme Spotify, iTunes, Amazon Music et Deezer, entre autres. Non, non, non sera disponible sur YouTube, de même que le clip, dans les semaines à venir.»

 

Une collaboration. «Ma cousine Estéphanie Clarisse et son mari O’brian, les directeurs de Whitetone Films, m’ont prêté main forte. Ils ont non seulement réalisé le clip, qui sortira bientôt, mais ils m’ont aussi présenté à DJ Master Krazy, Judy Production et STNB Records, qui ont grandement contribué à la production du morceau. Celui-ci a été enregistré à Beaux-Songes, dans le studio de Judy Production et STNB Records. J’ai été très bien accueilli et aidé. Je leur en suis vraiment reconnaissant.»

 

Une attente. «Pour l’instant, je n’ai eu que les feedbacks de mes proches, qui sont très encourageants, et je les en remercie. Mais quand la vidéo et la musique seront sur YouTube, où il y aura plus de visibilité, je m’attends à des controverses. J’espère que les gens vont aimer…»