• Le bal des congrès du MSM ouvert : Pravind Jugnauth tire sur ses adversaires et se défend
  • Lettre anonyme qu’un Senior Advisor du PM aurait envoyée contre elle - Ameenah Gurib-Fakim : «C’est inacceptable qu’on m’ait mis tout ça sur le dos»
  • Accord PTr-MMM-PMSD : des observateurs entre espoir et scepticisme
  • Accord PTr-MMM-PMSD : les nouvelles cartes de l'opposition…
  • L’infini duel Jugnauth-Ramgoolam !
  • Laal Singh Chaddha : «Forrest Gump», aux saveurs de Bollywood
  • La Vierge Marie, la «mère douce et protectrice» au coeur des familles mauriciennes
  • Fête de l’Assomption : quand l’APEIM fait briller les couleurs de Marie
  • Chelsea vs Tottenham : nouvelle saison nouvelle ambition
  • 14e journée : Colour My fate sous 54.58s !

Morbius : un film Marvel qui croque

Une histoire de maladie, de vampires et encore de super-héros...

Si tout se passe bien – et si ce n’est pas un poisson d’avril –, les salles du MCiné nous offriront, dès ce 1er avril, le prochain film Marvel qui propose une histoire de vampires plutôt explosive. 

Ça raconte quoi ?

 

Dans cette réalisation de Daniel Espinosa – qui avait fait mouche avec le thriller Enfant 44 ou encore les histoires de monstres dans l’espace dans Life –, on nous raconte le destin du docteur Michael Morbius qui est atteint d’une maladie sanguine rare. Alors qu’il tente de trouver un remède, il découvre que sur lui, celui-ci a un côté plutôt sanguinaire, avec un désir de sang et des transformations pas possibles. En d’autres termes, le vampire de Marvel est dans la place. Et dans ce film, il devra faire face au Vautour. 

 

Jared Leto est dedans et bien plus

 

L’homme qui porte ce film qui ne devrait pas être avare d’action est Jared Leto, qui semble se donner à fond pour nous offrir une performance décente au milieu de cette avalanche d’effets spéciaux numériques. Jared Leto, acteur trop rare, que l’on a vu récemment dans une performance méconnaissable dans House of Gucci auprès de Lady Gaga et qui se retrouve dans un blockbuster Marvel où il a l’air de bien s’amuser. Un nouveau personnage comic book pour l’acteur qui était récemment chez DC Comics, où il était le Joker de Suicide Squad et où on l’avait aussi vu dans le Snyder Cut de Justice League.

 

Sinon, au casting, il y a, bien sûr, la présence de Michael Keaton en Vautour, mais aussi Matt Smith, incontournable dans les séries Dr Who et The Crown, que l’on a vu récemment sur grand écran dans le plus horrifique Last Night in Soho.

 

L’après «Venom» 

 

On a ici un film qui entre dans l’univers des personnages Marvel de la branche de Sony : communément appelé le Sony’s Spider-Man Universe, qui regroupe les deux premiers films Venom avec Tom Hardy mais aussi en partie les films Spider-Man avec Tom Holland, qui ont un pied dans le Marvel Cinematic Universe de Disney après bien des négociations. D’ailleurs, le personnage de Morbius semble avoir été tease dans Spider-Man : Homecoming, ainsi que le Vautour interprété par Michael Keaton qui est à l’œuvre dans ce Morbius. Bref, l’univers se met en place et les fans attendent sûrement de voir le Venom de Tom Hardy et le vampire se taper dessus par la suite…