• BuYoung Lee, coréenne jazzy
  • Tir à l’arc : Deuxième succès consécutif pour Babet
  • Sharon Autard et Daryl Maingard : une histoire de (la) principauté
  • Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy | Procès rétro énergiques
  • Il dédède après un hit-and-run : Les proches de Sookraj Kanaram veulent la vérité
  • Assurance automobile : Bonus-malus : mais c’est quoi ce truc ?
  • Bike Track Adventures : en piste pour le vélodyssée !
  • Pour changer d’«hair» avec Mathieu Chavree
  • Franck Dubosc : «Quand on parle vacances, c’est l’île Maurice» 
  • Khalillah Chady meurt 39 jours après une sortie de route | Sa fille Benazeer : «Elle pensait qu’elle finirait par aller mieux»

Maurice en images avec le Brésilien Pedro Cunha

Y’a pas photo ! Ah si, en fait, il y en a plein dans le livre illustré Moris Dan Bis, prises par le Brésilien Pedro Cunha, 35 ans. Le photographe s’est fait un nom en essayant de capter, à travers l'objectif, la diversité culturelle dans le monde.

 

Moris Dan Bis, paru aux éditions Vizavi en versions anglaise et française, a été lancé mardi dernier au dépôt de Rose Hill Transport, à Rose-Hill, en présence du Chief Executive Officer de la firme, Sidharth Sharma, de Pedro Cunha, et de Pascale Siew, directrice des éditions Vizavi. Pendant deux semaines, les photos de Pedro Cunha seront visibles sur dix autobus de la compagnie Rose Hill Transport. Ces véhicules ont été dévoilés lors du lancement du livre.

 

Un ouvrage qui n'est pas né par hasard, explique Pedro Cunha : «Mon épouse a obtenu un contrat pour un boulot à Maurice. J'étais excité, je l'ai pris comme une nouvelle aventure, avec ces photos que j'allais pouvoir faire en découvrant le pays.» Le couple embarque alors pour Maurice et Pedro découvre l'île, les Mauriciens qui, dit-il, «ressemblent aux Brésiliens, avec toujours le sourire, la bonne humeur, des gens chaleureux». 

 

Il n'hésite donc pas à prendre l’autobus, à dialoguer, à s'imprégner du monde local. Et bien sûr, les clics de la caméra l'accompagnent au fil de ses aventures. «Je me suis très vite rendu compte que j'avais une grande collection de photos. À tel point que j’ai voulu en faire une collection dans un livre. On m'a alors dirigé vers les éditions Vizavi qui n'ont pas hésité à être partie prenante du projet.» Par la suite, Rose Hill Transport a rejoint l’aventure Moris Dan Bis.

 

Le photographe quitte l'île aujourd’hui pour de nouvelles aventures, cette fois, en Finlande, le pays où il a posé ses valises depuis plusieurs années. L’aventure dan bis semble l'avoir inspiré. «Je vais essayer de faire une collection qui pourrait aussi se conclure par un petit livre comme Moris Dan Bis, avec un autre cachet mais plus ou moins le même concept.» 

 

Moris Dan Bis est en vente dans les librairies de l'île.