• Groupe Jeunes Solidaires : Pour redonner espoir à La Valette
  • Des enfants de la balle sur les pas de leur père
  • Hippisme 31e journée | Henry Tudor résiste à Big Mistake
  • Quand la campagne se vit en famille
  • Naziha Mestaoui : «La nature n’est pas extérieure à nous, on en fait intégralement partie»
  • Femmes candidates : le prix de l’engagement
  • Elle aurait été battue à mort par son compagnon : l’enfer de Sorenza René raconté par sa grand-mère
  • Lal Kaptaan : Saif Ali Khan dans la peau d’un saint
  • Nazmah Rummun tuée par son fils : Leur entourage entre choc et interrogations
  • Joker : immonde et acclamé

Manou à l’école des goélands : Zwazo stories

La fraternité inter-espèces pourra-t-elle avoir lieu avec notre jeune petit oiseau ?

Manou est orphelin, ce qui n’empêche pas ce petit oiseau d’être toujours souriant. Le souci, c’est qu’il est un martinet élevé par des goélands. Et il en a assez des conflits d’usage entre les deux espèces d’oiseaux. Du coup, il va entreprendre un difficile périple pour les unir. Ce n’est pas gagné mais c’est mal connaître le petit Manou !

 

Pour cette production allemande qui vise surtout la jeunesse, la morale est sauve. Avec ce qu’il faut de bons sentiments et de jolis discours sur le vivre ensemble, la famille et l’interculturel. Voici un film d’animation idéal pour la famille, au visuel des plus attachants, avec plein d’oiseaux mignons.

 

Bref, c’est du mimi ce Manou !