Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • New Amsterdam : cet hôpital qui enchante les Mauriciens
  • Zones rouges : ce qui change
  • La démocratie sous respiration artificielle !
  • Judo à Rodrigues : le DTN Baptiste Leroy satisfait de sa visite
  • « Touni »… mais non
  • L'Application Kwiz Kreol : amize lor portab !
  • Monster Hunter Rise : une chasse plus dynamique
  • Jeux Olympiques : les sportifs retrouvent l’entraînement
  • Judo - Mauricien en France : Rémi Feuillet se remet de la Covid-19
  • Deux concours pour s’amuser avec le groupe Anonym

Les terres rêvées d’Alexandrine Belle-Etoile

Depuis quelques années, on a autant de plaisir à la découvrir comme mannequin que comme artiste plasticienne. En tout cas, Alexandrine Belle-Etoile, 23 ans seulement, nous propose sa première exposition en solo à Les Kabann Bo Sonz – à Beaux-Songes, donc –, du 31 octobre au 13 novembre. Une incursion intitulée Terres de Rêves, qui s’annonce des plus colorée et où, après plusieurs expos collectives – le Salon d’Été, l’expo Nu à la MBC et d’autres à Tamarin –, la jeune artiste s’exprimera pleinement à travers une quinzaine de toiles de peinture acrylique. «Je pense que cette exposition traduit beaucoup ce désir d’être toujours proche de la nature. À tel point que j’ai dû déménager, sortant de St-Paul pour aller à Pointe-aux-Canonniers, vers des lieux qui, depuis, m’ont beaucoup inspirée et qui, je pense, s’expriment beaucoup dans les tableaux que vous pourrez voir et même acheter…»

On attend donc de découvrir ces coups de pinceaux…