• Nouveau centenaire : Issac Jan Mahomed raconté par sa petite-fille
  • À Baie-du-Tombeau : un jeune trafiquant coffré avec Rs 29 M d’héroïne
  • Horizon Paris 2024 : les athlètes heureux de leur sélection
  • Marie-Kelly Somauroo ou l’art de créer des savons artisanaux
  • Allégations de complot contre Sherry Singh : quand le dernier «move» de Shameem One and Only «intrigue»
  • En cinq jours, il perd sa fille dans un accident et sa femme d’une maladie | Ignace Bothille, 80 ans : «Je suis effondré…»
  • Caroline Jodun dit «Merci» avec un troisième album
  • Arrestation de Bruneau Laurette : «Je serai un fighter jusqu’au bout»
  • Anaïs Lagrosse : ma toute nouvelle couronne de Miss University Africa Mauritius
  • Accusé de «Breach of ICTA» | Dhiren Moher : «Mo pann avoy okenn mesaz a karakter rasial»

Le bestiaire mauricien en céramique

Les deux cousins des deux marques proposent des pièces uniques inspirées de l’île Maurice.

Une histoire de famille qui accouche de jolies créations exposées à travers le monde. Y compris à l’île Maurice ! Ardmore Ceramic Art et Patrick Mavros Atelier, deux compagnies liées par la famille et l’artisanat de luxe, la céramique et l’argent respectivement, ont proposé l’expo-vente The Magnificent Dodo & Magical Creatures from the Indian Ocean.

 

L’exposition s’est tenue du 21 au 23 novembre, à l’atelier Patrick Mavros à l’Aventure du Sucre à Beau-Plan. Une question de temps et de logique, puisque ces deux firmes ont couvert toute l’Afrique, avec des expos partout dans le monde, exposant un savoir-faire qui n’est plus à démontrer. Jonathan Berning, le fils de la fondatrice d’Ardmore Ceramic Art, Fée Halsted, nous explique : «Le récent voyage de ma mère à Maurice a été comme un déclic, lorsqu’elle a vu la faune et la flore de l’île. Dès son retour en Afrique du Sud, elle a mobilisé nos 70 artistes pour l’exposition que vous voyez ici.»  En tout cas, pas de soucis si vous avez raté l’exposition, car plusieurs des œuvres sont toujours présentes et en vente. Destination céramique donc…