• Football : Cercle de Joachim concerné par une autre affaire
  • Le bénéfice du doute accordé aux tortionnaires présumés d'Iqbal Toofanny ] Sa veuve : «Cela ne veut pas dire que ces policiers sont innocents»
  • Double explosion à Beyrouth ] Salem Beydoun, consul honoraire de Maurice au Liban : «C’est un cauchemar»
  • Naufrage du Wakashio : un océan de chagrin
  • Hippisme - Barbé 2020 : White River : The Classic Winner
  • L’image d’un échec !
  • Cérémonie pour ceux décédés pendant le confinement - Jeff Clark : hommage à mon père
  • PatKat Professional Hairstylist : avec Patricia Kathan, ça décoiffe !
  • Elle l’avait projetée à terre lors d’une dispute : Vanessa Curpen écope de cinq ans de prison pour le meurtre de son bébé
  • Douleurs de l’hiver : Comment y remédier ?

La vérité si je mens ! Les débuts : Il était une fois… des amis

Les mêmes personnages mais des acteurs plus jeunes.

Eh bien, c’est comme les Américains quoi ! Au rayon des franchises qui flirtent avec la nostalgie pour nous raconter des événements se passant avant les événements, on ajoutera La vérité si je mens ! qui a maintenant un préquel sous-titré Les débuts.

 

Nous sommes ainsi plongés dans les années 80, où nous découvrons des jeunes, Dov, Patrick, Serge et Yvan. Chacun a une histoire : Dov essaie de séduire la femme de son patron ; Patrick découvre l’entrepreneuriat ; Serge essaie par tous les moyens de séduire une fille de son lycée…

 

Bon, pas de Vincent Elbaz et Bruno Solo, puisque nous parlons des personnages étant jeunes. N’empêche, la fibre nostalgique devrait marcher avec ce préquel, un teen movie qui ravira les fans, avec tout ce qu’il faut de gags et de légèreté.