• Jane Constance & Mickaël Pouvin : deux belles voix pour faire vibrer le Caudan Arts Centre
  • Sport Automobile : La Motors Formula Team en piste le 14 avril
  • Emilie Duval : «On doit tous, que ce soit l’Église catholique ou autre, se sentir concernés par les abus sexuels sur mineurs»
  • Agression mortelle de Shobanand Bhoyroo, 61 ans, par son voisin | Son neveu : «Ce n’était pas la première fois qu’il était brutalisé»
  • Fête de l’Indépendance : Le fabuleux 12 mars du constable Damien Céline
  • Un Mauricien parmi les disparus après l’attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande | Anwar, le frère de Moosid Mohammed Hossen : «C’est un choc»
  • Coupe du monde féminine 2019 : Sous l’œil attentif de Queency Victoire
  • Dengue : Vallée-des-Prêtres en alerte, Maurice sur le qui-vive
  • Captain Marvel : On y va, on n’y va pas ?
  • Décès tragique de Dia Dookhit | Ses parents : «Nous voulons connaître la vérité…»

Kate Ramboro-Gungadoo, pour le bonheur des artistes

L’objectif de cette enseignante est de faire connaître les artistes en herbe.

Lively Art Journey Show. C’est l’intitulé d’un spectacle mis sur pied par Kate Ramboro-Gungadoo. Le but : permettre aux artistes en herbe de se faire connaître. L’événement, d’une durée de trois heures, aura lieu le 16 décembre à 14 heures, au théâtre du Caudan, qui sera bientôt ouvert au public.

 

Le Lively Art Journey Show sera divisé en deux parties. La première sera assurée par des danseurs qui représenteront différents styles de danse liés aux cultures locale et étrangère. Le tout, accompagné d’instrumentistes mauriciens. Un groupe de musique émergent assurera la deuxième partie du spectacle. En outre, l’événement accueillera une exposition de peintures de deux artistes plasticiens.

 

L’idée de Kate Ramboro-Gungadoo, 27 ans, est de faire connaître les artistes en herbe aux Mauriciens de tous âges. «Le Caudan Waterfront est un lieu très accessible aux Mauriciens. Le spectacle est programmé pour un dimanche après-midi, ce qui permettra au plus grand nombre de faire le déplacement pour découvrir et apprécier les œuvres d’artistes de talent», explique cette jeune enseignante, mariée au musicien Jérémy Gungadoo, membre du groupe Les Inkonus.

 

La danse est, pour elle, une véritable passion. En 2015, elle décroche son diplôme de professeure en Dance and Drama du Mauritius Institute of Education. La même année, elle rencontre Arnaud Allijean qui lui propose de rejoindre le Creatorz Gang où elle pratique le hip-hop. En parallèle, cette habitante de Pointe-aux-Sables crée ses propres chorégraphies.

 

En 2016, elle met sur pied le Tanz Crew, un groupe de danse moderne, et réalise des vidéos. Les groupes AMEtisse Artistic Crew, Culture Des Iles et Jdance Pro Entertainment font également appel à elle pour des spectacles. L’année suivante, elle danse avec le Jaya Dance Group et Kunal Heereelall pour la Divali Nite, à Flacq, après avoir suivi des cours de danse classique indienne proposés par le ministère des Arts et de la culture. En août, elle participe à un atelier de danse contemporaine avec Jean Renat Anamah et Harivola Rakotondrasoa. En outre, elle forme le groupe JK Dance qui se compose d’environ 25 artistes qui pratiquent différents styles de danse.

 

Prochain projet : le Lively Art Journey Show. Un spectacle qui nécessite tout de même du financement. La jeune femme a ainsi besoin de Rs 200 000 pour le mettre sur pied. Elle lance un appel à la générosité des Mauriciens. Un appel à promouvoir le talent des artistes mauriciens.