• Groupe Jeunes Solidaires : Pour redonner espoir à La Valette
  • Des enfants de la balle sur les pas de leur père
  • Hippisme 31e journée | Henry Tudor résiste à Big Mistake
  • Quand la campagne se vit en famille
  • Naziha Mestaoui : «La nature n’est pas extérieure à nous, on en fait intégralement partie»
  • Femmes candidates : le prix de l’engagement
  • Elle aurait été battue à mort par son compagnon : l’enfer de Sorenza René raconté par sa grand-mère
  • Lal Kaptaan : Saif Ali Khan dans la peau d’un saint
  • Nazmah Rummun tuée par son fils : Leur entourage entre choc et interrogations
  • Joker : immonde et acclamé

Joyeux «Joyeuses Pâques»

Du rire et des situations rocambolesques au programme.

Une histoire d’infidélité qui va aller très loin… Sophie, qui était supposée aller en voyage, retourne au foyer suite à une grève d’avions. Et découvre son mari Stéphane en compagnie d’une jeune femme. Il lui présente alors celle-ci comme étant sa fille… Un mensonge qui va très vite prendre des proportions incontrôlables ! 

 

Voici Joyeuses Pâques, pièce de Jean Poiret créée en 1982, qu’adapte fidèlement Philippe Houbert, Daniel Mourges et toute leur équipe pour des prestations au Caudan Arts Centre. Encore une fois, on passe un très bon moment avec des situations et dialogues croustillants.

 

Certes, on rigole moins qu’avec À gauche en sortant de l’ascenseur ou même La Cage aux folles, de la même bande, mais l’histoire est tellement invraisemblable qu’on accroche plutôt facilement aux récits et aux personnages. Donc, sans être une pièce inoubliable, cette Joyeuses Pâques reste sympa !

 

Les représentations de la pièce pour la semaine sont les suivantes : mercredi 22 mai, jeudi 23 et samedi 24 mai, à 20 heures. Billets en vente au comptoir d’informations du Caudan Waterfront et sur le site Web du Caudan Arts Centre (caudanartscentre.com).