Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Piratage de Facebook : ne paniquez pas !
  • Ramadan, Ugadi, Varusha Pirappu : Jeûne, piété et réjouissances
  • Highlands : en zone… d’inquiétude
  • Tottenham vs Man Utd : les Mancuniens en quête de revanche
  • Yeh Jawaani Hai Deewani : amis pour la vie
  • New Amsterdam : cet hôpital qui enchante les Mauriciens
  • Zones rouges : ce qui change
  • La démocratie sous respiration artificielle !
  • Judo à Rodrigues : le DTN Baptiste Leroy satisfait de sa visite
  • « Touni »… mais non

Jano Couacaud plonge dans le grand bleu

Une histoire de communion. Dans son dernier livre intitulé Into the blue, le photographe Jano Couacaud part à la rencontre de l’océan et nous invite à le suivre de fort belle manière. Il capture des moments, que ce soit tout près d’un corail au fond de l’eau ou encore dans l’air d’où il photographie l’immensité bleue depuis un hélicoptère. 

 

Une nouvelle incursion dans un bel univers après celui des maisons créoles, par exemple, dans un précédent ouvrage du photographe sorti en 2014. Mais avec l’océan, Jano Couacaud semble avoir une relation beaucoup plus intime. D’ailleurs, dans sa note d’intention, l’homme, qui connaît bien l’Afrique du Sud et l’Australie, dit se rappeler son enfance quand il se mettait à la recherche de coquillages. Ou son adolescence, période où il faisait de la pêche sous-marine pour se payer de la nourriture et de la bière. Puis, il y a eu la découverte de la faune sous-marine à travers le monde. Bref, un voyage intimiste et rempli de belles choses naturelles, bien retranscrit dans ce livre.

 

Donc, asseyez-vous, posez ce volumineux livre sur vos genoux (attention, il est plutôt grand) et immergez-vous dans le grand bleu, à la rencontre de sa beauté naturelle.

 

Ce beau livre illustré est en vente à Rs 900 à l’Atelier littéraire à Port-Louis.