• Accusé de «Breach of ICTA» | Dhiren Moher : «Mo pann avoy okenn mesaz a karakter rasial»
  • Liverpool vs Arsenal : les Gunners à l’assaut d’Anfield
  • Ils ont été arrêtés pour vols avec violence à Floréal et Albion : Donovan et Noorina, un jeune couple à l’impressionnant «criminal record»
  • J’y suis, j’y reste !
  • Hippisme - 17e journée : Trippi’s Express gagne et Rameshwar Gujadhur repasse en tête
  • Hippisme - 18e journée : Rule The Night veut retenir la «princesse»
  • La vie de... fashionista d’Amanda
  • La PS5 rend impatient
  • Tennis de table - formation : ouverture d’une école à Port-Louis
  • Pétanque – Championnat national doublette mixte : Wong et Sookharry conservent leur titre

Jano Couacaud plonge dans le grand bleu

Une histoire de communion. Dans son dernier livre intitulé Into the blue, le photographe Jano Couacaud part à la rencontre de l’océan et nous invite à le suivre de fort belle manière. Il capture des moments, que ce soit tout près d’un corail au fond de l’eau ou encore dans l’air d’où il photographie l’immensité bleue depuis un hélicoptère. 

 

Une nouvelle incursion dans un bel univers après celui des maisons créoles, par exemple, dans un précédent ouvrage du photographe sorti en 2014. Mais avec l’océan, Jano Couacaud semble avoir une relation beaucoup plus intime. D’ailleurs, dans sa note d’intention, l’homme, qui connaît bien l’Afrique du Sud et l’Australie, dit se rappeler son enfance quand il se mettait à la recherche de coquillages. Ou son adolescence, période où il faisait de la pêche sous-marine pour se payer de la nourriture et de la bière. Puis, il y a eu la découverte de la faune sous-marine à travers le monde. Bref, un voyage intimiste et rempli de belles choses naturelles, bien retranscrit dans ce livre.

 

Donc, asseyez-vous, posez ce volumineux livre sur vos genoux (attention, il est plutôt grand) et immergez-vous dans le grand bleu, à la rencontre de sa beauté naturelle.

 

Ce beau livre illustré est en vente à Rs 900 à l’Atelier littéraire à Port-Louis.