• United Colors : Zulu annonce la couleur
  • Shotokan Martial Arts Federation (SMAF) : Couvre-feu sur les compétitions à l’étranger
  • Meurtre de Ritesh Gobin, 11 ans, en 2018 : le meurtrier présumé Sachin Tetree sur le banc des Assises
  • Kesweena Tacoorpersand et Uzma Peeroo : des femmes au cœur des chantiers
  • Manan Fakoo tué par balles : la terrible fin d’un homme au passé tumultueux
  • Zones d'ombre autour de la mort de Kanakiah et Kistnen : deux veuves à la recherche de la vérité sur la mort de leur mari
  • Décès du triathlète Jayrajsing Hazareesing au Morne | Son épouse : «C’était un homme exemplaire»
  • FA Cup | Man Utd vs Liverpool : dans l’oeil du cyclone
  • Lupin sur Netflix : Omar, voleur aimé et mal-aimé
  • Des mots et des manigances…

Ils pleurent Sean Connery…

L’acteur était un des préférés de Marie Michèle Etienne et de Jon Rabaud.

Il y a eu le choc. Puis, la tristesse. Ici et ailleurs, nombreux sont ceux qui pleurent la mort de l’acteur, décédé le samedi 31 octobre à l’âge de 90 ans. De son vivant, il a connu une carrière qui traverse les générations. Témoignages de fans de Sean Connery.

Presque un siècle de vie. Une vie en tout cas bien remplie, où l’homme a laissé une belle empreinte dans le monde du septième art. Sir Sean Connery (il avait été anobli en 2000) nous a quittés le 31 octobre. D’après ses proches, il était atteint de démence et est mort dans son sommeil. L’acteur écossais, qui s’était vu proposer une belle carrière dans le foot au sein de Manchester United – offre qu’il a refusée –, laisse derrière lui des rôles emblématiques. Parmi les plus populaires : James Bond (six films), Les incorruptibles (pour lequel il décroche l’oscar du meilleur acteur dans un second rôle), Le nom de la rose où il est un prêtre enquêteur, et Indiana Jones et la dernière croisade, troisième volet de la franchise, où il est le père de ce bon vieux Indiana Jones.

 

Depuis sa mort, les hommages d’acteurs et de réalisateurs pleuvent sur la Toile. À Maurice aussi, son départ attriste les jeunes et moins jeunes. L’ancienne animatrice radio qu’on ne présente plus, Marie Michèle Etienne, s’est d’ailleurs fendue d’un post très émouvant sur Facebook : «Le premier et le plus beau James Bond, une élégance et une classe naturelles : l’icône du cinéma, Sean Connery, vient de nous quitter à l’âge de 90 ans. Difficile pour moi de dire dans quel autre rôle, à part du mythique James Bond, je l’ai préféré mais je me souviens avoir été particulièrement impressionnée par Guillaume de Baskerville dans Le nom de la rose. Son jeu était, dans tous ses films, toujours intense et tellement juste. Il fut également un fervent indépendantiste pour l’Écosse.»

 

Le réalisateur Jon Rabaud a, lui, découvert Sean Connery dans Goldfinger. Depuis, l’ancien James Bond compte parmi ses préférés. «Il y a des acteurs comme ça, avec un magnétisme et un charisme terribles. Comme Brando ou De Niro, on pourrait aller voir un film rien que parce qu’ils étaient dedans ! Et au-delà d’être le James Bond séducteur, Connery apportait beaucoup de vulnérabilité dans ses personnages, il montrait qu’ils étaient certes très charismatiques mais aussi humains. Et puis, c’est quelqu’un qui a transcendé les générations. Les plus anciens se souviennent de lui comme James Bond, d’autres l’ont découvert dans Le nom de la rose ou encore Indiana Jones et la dernière croisade, et les plus jeunes peut-être dans The Rock avec Nicolas Cage ou Entrapment avec Catherine Zeta-Jones. Dans tous les cas, il était mémorable, la marque d’un grand.»

 

L’occasion pour nous de nous replonger dans les films de cet acteur qui nous manquera beaucoup. Son nom était Connery, sir Thomas Sean Connery !