• Association pour les handicapés de Malherbes : Le bonheur pour tous
  • FMSC : en mode «kaser ranzer»
  • Docks Lounge : vers de nouvelles aventures
  • Ashish Bissoondial, Theatre Manager du Caudan Arts Centre : «Nous sommes booked en week-end jusqu’à la fin de l’année !»
  • Homophobie et agression : le calvaire de quatre jeunes femmes
  • Agression au cutter | Akshay et Urvesh : «Nous craignons des représailles»
  • Eddy Balancy : «Après avoir été un “juge à cœur ouvert”, je me vois encore plus à l’aise dans le rôle d’un “chef juge à cœur ouvert”»
  • Hippisme 5e journée | Confirmation pour Cool At Heart
  • Le beau roman-photo d’Eshika
  • Il porte plainte contre un policier de la Traffic Branch | Oliver Fanfan : «J’ai été victime de discrimination à cause de mes cheveux»

Hervé Masson : un centenaire qui s’expose

Cent ans déjà depuis la naissance de cette figure artistique du paysage mauricien. Après une rétrospective au MGI en 2005, voici plusieurs activités prévues dans le cadre de ce centenaire, où vous découvrirez de belles choses sur Hervé Masson qui avait aussi un pied dans la politique et un autre dans le journalisme.

 

Deux expositions sont au programme pour le moment. La première se tiendra à l’Institut français de Maurice du 7 au 22 février, précédé, le 7 février, du vernissage et d’une conférence sur l’artiste par son biographe Bernard Lehembre. Vous découvrirez également 30 dessins inédits d’Hervé Masson lorsqu’il a été détenu en prison en 1972 – alors qu’il est rédacteur en chef du journal Le Militant, il est condamné à six semaines de travaux forcés en février de cette année-là, pour avoir déclaré que le chef de la police avait du «caca de camaron pour cervelle». En prison, il dessine, au feutre, son emprisonnement, l’esclavage et l’arrivée des coolies.

 

La deuxième exposition aura lieu à Port-Louis, du 25 avril au 26 juillet, à la galerie ICAIO. Le thème : L’art du trait, puissance de la couleur.

 

En février, mai et octobre, place à plusieurs ateliers pédagogiques à travers l’île. Car l’artiste avait à cœur le devoir de transmission. Le jeune artiste Evan Sohun a également prévu de sortir un livre illustré sur l’artiste en octobre. Bref, ce centenaire sera bien célébré.