• Le bal des congrès du MSM ouvert : Pravind Jugnauth tire sur ses adversaires et se défend
  • Lettre anonyme qu’un Senior Advisor du PM aurait envoyée contre elle - Ameenah Gurib-Fakim : «C’est inacceptable qu’on m’ait mis tout ça sur le dos»
  • Accord PTr-MMM-PMSD : des observateurs entre espoir et scepticisme
  • Accord PTr-MMM-PMSD : les nouvelles cartes de l'opposition…
  • L’infini duel Jugnauth-Ramgoolam !
  • Laal Singh Chaddha : «Forrest Gump», aux saveurs de Bollywood
  • La Vierge Marie, la «mère douce et protectrice» au coeur des familles mauriciennes
  • Fête de l’Assomption : quand l’APEIM fait briller les couleurs de Marie
  • Chelsea vs Tottenham : nouvelle saison nouvelle ambition
  • 14e journée : Colour My fate sous 54.58s !

«Free Guy» : quand cinéma et jeu vidéo font bon ménage

La distribution du film comprend Ryan Renolds, Jodie Comer, Pokimane et Joe Kerry, entre autres.

Si vous n’êtes pas fan de l’agent secret 007, vous pouvez toujours vous rabattre sur cette gentille comédie réunissant Ryan Reynolds et Jodie Corner, aussi à l’affiche dans nos salles. Ce film signé Shawn Levy (La nuit au musée) mêle cinéma au jeu vidéo.

L’intrigue nous amène à faire la connaissance d’un employé de banque qui découvre un jour qu’il n’est en fait qu’un personnage d’arrière-plan dans un jeu vidéo en ligne et qui décide de devenir le héros de sa propre histoire, quitte à la réécrire. Évoluant désormais dans un monde qui ne connaît pas de limites, il va tout mettre en œuvre pour le sauver à sa manière, avant qu’il ne soit trop tard…

 

Après sa trilogie La nuit au musée, le film Crazy Night et la série Stranger Things, le réalisateur, habitué des comédies effervescentes, revient avec un film inspiré par les jeux vidéo, notamment le sort des NPC/PNJ (non-playable characters/personnages non-joueurs), à travers un long-métrage hilarant et bourrés de surprises.

 

Free Guy met en scène le monde virtuel dans le monde réel. Dès les premières images, un personnage est parachuté sur une carte comme dans Fortnite. Les courses-poursuites, braquages de banque, explosions, items à collecter et autres bugs de la matrice vous feront probablement penser à des jeux comme Grand Theft Auto.

 

Pour nous tenir compagnie dans ce long-métrage moitié film, moitié video game, on a droit à un Ryan Reynolds qui joue son rôle avec aisance. L’acteur a été vu et apprécié dans plusieurs films à succès. Parmi, Green Lantern, R.I.P.D. Brigade Fantôme et X-Men Origins : Wolverine, entre autres. Son rôle le plus mythique reste celui qu’il incarne dans la saga Deadpool.

 

À ses côtés, dans Free Guy, nous retrouvons Jodie Comer (The White Princess, Killing Eve), Taika Waititi (The Suicide Squad, Thor : Ragnarok, etc.) et Joey Keery (Stranger Things), entre autres.